Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma: Kaboom

Critique cinéma: Kaboom

Kaboom est le dernier film du talentueux Gregg Araki (Smiley Face, Mysterious Skin), ce petit bijou sortira le 6 octobre 2010 et il a obtenu la Queer Palme à Cannes cette année.

J’ai eu l’occasion de le voir lors de l’avant première parisienne hier soir, en présence de Gregg Araki et Thomas Dekker (la vidéo prise de loin mais bon…).

Synopsis: Smith va avoir 19 ans, il est à l’université. Son colloc Thor est un surfeur beau et idiot (son idéal masculin), sa meilleure amie Stella est une lesbienne déjantée. London est une sorte de plan cul alors qu’il aimerait se faire son colloc. Mais des choses bizarres se passent, Smith croit avoir assisté à un meurtre et un rêve où il apercevait la victime qui hante ses rêves. Il va tenter alors de découvrir ce qu’il se passe…

Casting: Thomas Dekker (John Connor dans les Chroniques de Sarah Connor), Juno Temple(Mr Nobody, L’an 1, St Trinians), Roxane Mesquida (A ma soeur, Une vieille maitresse), Haley Bennett, Chris Zylka

Je n’avais pas vu la bande annonce, tout ce que je savais sur ce film c’était les quelques lignes de synopsis que j’avais vu passer sur le net y a quelques temps. Et puis y a quelques jours des premières bonnes critiques sont sorties donc j’ai sauté sur l’occasion de cette AVP parisienne pour aller le voir.

Kaboom est une sorte d’OFFNI(Objet Filmique Fun Non Identifié), un mélange entre un teen movie, un peu de Gaspard Noé, du Sexy, du Fun, du délire, du « OMG » et du « WTF ».

Le film dure 1h30 et pendant tout ce temps je n’ai pas lâché l’écran des yeux, j’ai pas vu le temps passer et j’en voulais encore et encore.

Les acteurs sont excellents, talentueux, drôles. La BO est magique, merveilleuse, splendide. Le scénario c’est… wooooo un truc dingue où ton cerveau essaye de comprendre, de savoir à l’avance mais non rien n’y fait. J’ai vécu une sorte de trip énorme pendant ce film, en communion totale avec les acteurs…

Le film aborde pas mal la sexualité, Bi-sexualité, … de manière très détendue et je suis sure que certains ont été gênés par certaines scènes mais bon on a pas forcement l’habitude de voir la sexualité exposée comme ça.

Le film est doux, violent, effrayant, distrayant, kitch, drôle, trippant… on passe 1h30 dedans et on aimerait le revoir juste un coup encore…

J’essaye de pas rentrer dans les détails pour pas vous bouffer le plaisir intense de chaque instant. Mais il vaut largement le détour, allez y sans complexe et ouvrez les yeux.

Un film comme ça c’est tellement bon!

Ma note : 10/10

Public: Plus de 12 ans c’est sur !

Bande Annonce:


KABOOM – Teaser Smith
envoyé par wildbunch-distrib.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Responses

  1. Totoro

    Vu à Cannes, avec un tiers des spectateurs (traduire par « snobinards ») partis avant la fin. Un gage de qualité ! J’y suis allé sans rien savoir non plus, sinon que c’était réalisé par Araki, et je regrette pas l’heure cinquante de file d’attente ! Belle critique en tous cas, ça rend bien justice à l’expérience proposée par Kaboom. Vivement le 06 Octobre… :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :