Blog lifestyle, culture, beauté, voyages
Home > A la une > [Jeux de Société] Test – Dice Forge

[Jeux de Société] Test – Dice Forge

Avec Dixit, Seasons ou Mysterium, l’éditeur Libellud nous a habitué à des jeux de grande qualité. C’est avec impatience que les amateurs du genre attendaient Dice Forge, annoncé et teasé depuis des mois voire des années. Sorti en Juin, j’ai eu la chance de le tester plusieurs fois et suis heureuse de vous faire part de mon avis sur WAG. Le grand attrait de Dice Forge, c’est ce concept de dice crafting. Et oui, c’est bien vous qui construirez vos deux dés au fil de la partie en modifiant ses faces. Une idée géniale et un vrai plaisir de joueur. Dice Forge est un jeu innovant qui devrait séduire le grand public aisément. Créé par Régis Bonnessée, illustré par Biboun et donc édité chez Libellud, voilà un jeu qui se présente déjà comme un must have qui animera vos soirées sans effrayer les novices.

 

Pour qui ? 10+

Pour combien de joueurs ? 2 à 4

Durée d’une partie : 45 minutes

Genre : Deck building, dice crafting

Prix : 35,90€ hors fdp

Date de sortie : Juin 2017

 

 

Découverte, Packaging & Matériel

Dice Forge s’est imposé au fil des semaines comme l’un des jeux les plus attendus de l’année. Je l’avais repéré bien avant sa sortie ; d’abord grâce à son concept mais aussi parce qu’il s’agit d’un jeu édité par Libellud, un éditeur que je suis depuis quelque temps déjà (je vous conseille chaleureusement Mysterium, Seasons et Dixit-qu’on ne présente plus). C’est une de mes amies qui a craqué en premier pour le jeu et j’étais ravie de pouvoir le tester peu de temps après sa sortie.

Si je ne suis pas forcément fan du graphisme de la boîte (trop fantasy pour moi certainement), on ne peut pas nier qu’elle attire le regard. Elle a été bien travaillée avec un pelliculage mat et un vernis sélectif brillant pour appuyer un peu plus sur les contrastes. À l’ouverture de la boîte, j’ai été épatée par le nombre d’éléments et le packaging. Autre point rassurant, les règles tiennent sur un dépliant de 4 pages dont quasiment un quart dédié au matériel.

La plus grande force de Dice Forge est indéniablement son matériel et le plaisir qu’on a en le manipulant. C’est tout aussi vrai à l’ouverture de la boîte, où vous devrez prendre un peu de temps pour dépiauter vos pièces, monter les 8 dés de base mais aussi pour tout ranger convenablement dans le blister de rangement. Toutes les pièces de jeu ont un espace dédié à leur rangement, voilà un effort qu’on applaudit !

Arrêtons de tourner autour du pot. À l’intérieur de la boite, vous trouverez donc cette cale de rangement, un dépliant de 4 pages de règles, 1 plateau temple avec étui (pour stocker les faces de dés), un plateau îles, 96 cartes, 1 jeton compte-tour, 8 dés aux faces amovibles, 108 faces de dés, 4 inventaires de héros, 4 pions héros, 20 cubes de couleur, 4 extensions, 20 jetons et 1 jeton premier joueur.

Niveau matériel, c’est un zéro faute. Tout a été pensé pour rendre l’expérience du joueur parfaite. Qualité au top d’autant plus le prix de vente établi par Libellud, très bas par rapport au contenu. Le tirage a dû être très important pour offrir un prix de vente aussi accessible.

Règles & Mise en place

Mais de quoi parle Dice Forge au juste ? Nous jouons des héros grecs prêts à tout pour démontrer leur puissance aux dieux et devenir l’un d’entre eux. Vous devrez accumuler le plus de points de prestige pour être élevé au rang de Dieu.

Vous aurez entre 9 à 10 manches (selon le nombre de joueurs) pour accumuler le plus de points de prestige. À chaque tour, tous les joueurs lancent les dés et récupèrent les ressources, les points de prestige ou les autres avantages qu’ils apportent. Ensuite, c’est au joueur actif d’effectuer son tour de jeu personnel. Il pourra appeler des renforts, si il dispose de cartes déjà acquises le permettant, puis choisir entre faire une offrande aux dieux, c’est à dire échanger de l’or contre des nouvelles faces de dés ou accomplir un exploit, ce qui consiste à se déplacer sur le plateau de jeu pour aller récupérer une carte exploit. Si il le veut, il pourra aussi décider de faire une action supplémentaire (offrande ou exploit) en dépensant deux fragments solaires.

Vous avez sans doute l’impression que c’est un peu complexe mais que nenni, une fois un premier tour de jeu accompli, tout devient limpide. Les questions que vous vous poserez alors ne seront pas orientées vers les règles mais plutôt sur la stratégie à poursuivre. Mieux vaut-il choisir les offrandes ou les exploits ? Tout dépendra de vos précédents lancés de dés et des ressources accumulées car tout à un coût, et c’est plutôt onéreux si on veut récupérer des belles faces de dés ou cartes. À noter que vous pouvez écarter certaines cartes pour les parties débutants.

Quant à la mise en place, elle se fait extrêmement rapidement si vous avez au préalable fait la phase de montage des dés et de rangement de la boîte (expliquée plus haut). Celle-ci ne se fait qu’une seule fois et permet justement de gagner beaucoup de temps au moment des préparations de parties.

Le rangement en fin de partie nécessite par contre un peu plus de temps car il faut évidemment tout remettre en place, notamment les faces de dés, qui ne sont pas si simples à monter et démonter (je parle pour moi car les autres y arrivent très bien, je dois pas avoir le coup de patte nécessaire).

Comme d’habitude, je vous propose de visionner des vidéos explicatives qui permettent d’y voir plus clair sur tout ce que je vous raconte au-dessus. Vous pouvez jeter un coup d’oeil à celle de Ludovox pour les pressés ou à celle de Vidéorègles pour ceux qui bénéficient d’un peu plus de temps.

Déroulement d’une partie & Avis

Lors de ma première partie, à 4 joueurs, j’ai fini bonne dernière. J’ai été très frustrée car mes lancés de dés ont été mauvais ne me permettant pas d’acheter de nouvelles faces de dés ou d’accomplir beaucoup d’exploits. Il ne faut pas oublier qu’on reste sur un jeu de dés et qu’il y a évidemment une part de chance assez importante. Nous n’avions mis en jeu que les cartes débutants qui permettent moins de combos de cartes et laissent donc encore un peu plus de place à la chance. Ma seconde partie, à 3, a été beaucoup plus intéressante. Déjà car les dés étaient de mon côté mais aussi car nous avons mis en jeu toutes les cartes, ce qui rend la partie davantage stratégique.

Dans un cas, comme dans l’autre, mon conseil est d’avancer de façon équivalente sur les offrandes et les exploits. N’oubliez pas que le nombre de manches est limité et que la fin de partie arrive très vite, souvent plus vite que l’on ne croit. Sacrifier 2 fragments solaires pour une action supplémentaire est souvent une option à considérer sérieusement.

J’ai un peu vite jugé Dice Forge après ma première partie, en le classant tout de suite dans les jeux pas faits pour moi. J’étais pas très emballée au moment de faire une seconde partie et pourtant, je ne l’ai pas regretté. Cette seconde tentative m’a fait reconsidérer le jeu. N’oubliez donc pas que la chance tourne !

Dice Forge est un jeu dynamique et rapide (les 45 minutes annoncées sont respectées) qui peut se révéler énervant ou excitant selon son type de partie. Il peut plaire à tous les types de joueurs des plus novices aux plus experts tant qu’ils ne sont pas allergiques aux jeux de dés, évidemment !

Les infos en +

Le public ne s’imagine peut-être pas les mois voire les années de développement que demandent des jeux tel que Dice Forge. L’éditeur Libellud a partagé son avancement tout au long de sa conception. Des difficultés à trouver un dé pratique et solide  (et autorisé) aux changements de design en passant par les retards successifs. Toute l’histoire est racontée ici et c’est passionnant.

Vous pouvez collectionner 5 cartes additionnelles mais elles ne sont pas simples à obtenir… La carte Les harpies se trouve directement dans la boîte (édition 1), les 4 autres cartes spéciales doivent être acquises lors d’événements spéciaux (tournoi, festival, etc…).

Pour résumer…

Les + : le rapport qualité/prix sans doute le meilleur jamais vu, le dice crafting une mécanique très plaisante, plus globalement la qualité du jeu (packaging, matériel, etc…), la possibilité de jouer avec des cartes différentes selon le niveau, des règles simples, un jeu rapide et dynamique.

Le – : Dice Forge reste un jeu de dés avec une part de hasard un peu trop importante pour moi, le concept l’emporte sur le thème qui passe un peu à la trappe.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimerez surement
[Jeux de Société] Test – Five Tribes & Extensions
[Jeux de Société] Test – Décrocher la lune
[Jeux de Société] Test – Tikal
[Jeux de Société] Test – Les Aventuriers du Rail Allemagne

1 Response

  1. Pingback : [Jeux de Société] on a testé le jeu de plateau Tikal - We Are Girlz

Laisser un commentaire