livre merci pour ce moment trierweilerMerci pour ce moment

VALERIE TRIERWEILER

Date de sortie : 04-09-2014 

Editeur : Les Arènes

Résumé : Un jour, un amour violent a incendié ma vie. Il avait quatre enfants. J’en avais trois. Nous avons décidé de vivre ensemble. Mais la politique est une passion dévorante. Parti de très loin, François Hollande a été élu Président de la République. J’ai été aspirée dans son sillage. Le pouvoir est une épreuve pour celui qui l’exerce, mais aussi pour les siens. À l’Élysée, je me sentais souvent illégitime. La petite fille de la ZUP en première dame : il y avait quelque chose qui clochait. J’ai appris l’infidélité du Président par la presse, comme chacun. Les photos ont fait le tour du monde alors que j’étais à l’hôpital, sous tranquillisants. Et l’homme que j’aimais a rompu avec moi par un communiqué de dix-huit mots qu’il a dicté lui-même à l’AFP, comme s’il traitait une affaire d’État.

Mon avis : Gros coup médiatique cette semaine, sans promotion le livre de Trierweiler (ex-première dame) sort avec un gros succès grâce à un teasing chez Paris-Match et à des extraits très bien choisis.

Pour assouvir ma curiosité maladive, j’ai fini par me dégoter le bouquin sans débourser un centime. 320 pages que j’ai englouti en 3h. Donc oui j’ai lu ce bon objet commercial. Ne m’en voulez pas, on ne se refait pas! Précision, je n’ai pas d’avis politique à émettre, la politique ce n’est aucunement ma passion, mais vraiment pas!

Alors d’abord, je ne connaissais pas du tout le passé amoureux du président et de Valérie, j’ai donc démarré le roman en ne sachant que très peu de choses de leur histoire d’avant la présidentielle. Le livre commence par la rupture, par le fameux article avec la photo du président qui se rend chez son amante. De là découle tout le reste, du début de sa vie, son enfance à Angers, sa carrière, son amour pour la politique, sa première rencontre avec Hollande et sa belle histoire d’amour qui fini en drame.

Le livre est assez intime, Valérie ouvre sa vie dans ce livre en dévoilant l’autre face de la femme que l’on connait publiquement. Son enfance pauvre, sa carrière, sa rencontre avec Hollande, la descente et la remontée de l’homme et sa jalousie maladive (à elle). Le livre est vraiment un partage de sentiments, de réflexions, et surtout une envie de démentir des rumeurs sur elle. Elle ne dément pas tout bien-sûr et apporte uniquement sa bonne foi donc on l’a croit ou pas.

L’histoire entre elle et Hollande ressemble à un roman à l’eau de rose mais avec une fin pas bien “jojo”. On apprend à voir un homme amoureux, une histoire de passion et puis elle nous présente un homme au pouvoir qui oublie son amour, prend une sorte de grosse tête et cache ses sentiments. Un goujat, égoïste… pas une belle image qui à mon avis doit faire bondir le président.

Au delà de l’histoire d’amour, quelque chose m’a beaucoup marqué, elle parle énormément d’argent, entre les problèmes de sa famille, les critiques d’Hollande face aux pauvres, ses répétitions d’événements où elle achète des fringues en soldes… j’ai comme l’impression que se sujet est un soucis pour elle, une sorte d’obsession comme son histoire d’amour. Autre sujet évoqué c’est le lien entre les journalistes et les politiques, cet amour et parfois ce désamour, cette envie de contrôler l’information.

On a du mal à cerner Valérie, elle apparaît comme une femme aimante mais excessivement jalouse, elle a l’air d’avoir subi la montée au pouvoir d’Hollande, un sentiment d’abandon qu’elle n’a pas réussit à maîtriser. Et puis la présence de Royal (mère des 4 enfants d’Hollande) n’a pas l’air d’avoir aidé, ce qu’on peut comprendre. Elle parle entre autres du jour de l’élection et du fameux “Bisous sur la bouche” ou encore du “Tweet” face à Royal. On sent qu’elle n’a jamais réellement trouvé sa place dans se trouple (couple à trois). Ce qu’on ressent aussi c’est la brutalité de la rupture et sa descente aux enfers les premières semaines alors que le président lui avait juré qu’il n’y avait rien avec l’actrice.

Son engagement pour les œuvres caritatives est une autre bonne partie de son roman, on apprend alors ses actions auprès de diverses associations, ses rencontres avec les autres premières dames. C’est une autre face du personnage qui la rend un peu plus humaine et qui aide à la rendre plus agréable. Sa vie de première dame, ses doutes sur les décisions politiques, son avis non pris en compte, on a beaucoup de détail politique dans l’intimité du couple.

Victime ? Victime de l’amour ?  Femme libre si dépendante ? Honnête ? On se pose pas mal de question en lisant ce livre, cette autobiographie, ce roman d’amour, ce drame.  On se demande si la “briseuse de ménage”, “maîtresse” est 100% honnête, si elle l’est dans son livre alors on ne peut que comprendre sa douleur et son envie de vengeance.

Le livre est moins décevant que ce que j’attendais, l’écriture est assez simple et très accessible au grand public, c’est aussi accessible si on ne s’y connait pas en politique. C’est un livre sur la psychologie d’une femme blessée, sur l’envie de raconter sa version des faits quand on a été humiliée publiquement par l’homme de sa vie. C’est comme elle le dit, une réponse à la dépêche qui a été faite sur sa séparation d’avec le président.

Nombre de pages : 320

Prix : 20.00 € Broché et 14,99 Kindle

Merci pour ce moment

 

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It