Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Sorties > Resto > [Resto] Les crêperies « Framboise »

[Resto] Les crêperies « Framboise »

C’est bien connu, Paris est la première ville bretonne de France. Parmi cette « Breizh Diaspora » , nous serions près d’un million de bretons à déambuler dans les rues de la capitale. Loin de la mer, du chouchen et de l’air pur, le breton cherche souvent un petit coin qui pourrait lui rappeler la maison au coeur de cette jungle Parisienne.

Et ce n’est pas toujours chose facile… Quand on dit « breton », on nous cantonne vite au quartier de Montparnasse, qui il faut bien le dire, est non seulement laid et sans grand intérêt, mais surtout, qui est devenu un attrape-touristes de première. Pour attirer les foules, on a fait croire que les vraies crêperies bretonnes se retrouvent toutes dans la même rue non loin de cette fameuse gare Montparnasse.

J’ai moi-même, dans un moment de faiblesse je l’avoue, franchi le pas en quête de ma dose vitale de farine de blé noir et autre cidre acceptable. Erreur. Si certaines de ces crêperies parisiennes sont acceptables niveau goût, elles se sont toutes laissées prendre au jeu du business parisien. Résultat, comme quand vous cherchez un Tori Don rue Sainte-Anne un samedi soir, vous voilà obligés de faire la queue devant la crêperie que vous attendez tant.

Une fois assis, vous n’avez pas terminé de commander que l’assiette est déjà arrivée. Très rapidement, on vous amène aussi la note pour vous faire comprendre qu’il est temps de partir, vu que Jean-Paul et Gertrude qui poireautent dehors depuis 40mn sont près à prendre votre (petite) place… Bref, ce moment de recueillement patriotique qu’est la crêperie devient vite énervant. Je ne mentionne même pas les prix que certains restaurateurs appliquent. Certes le coût de la vie a augmenté pour tous, mais une complète à plus de 10€ c’est assez incompréhensible, sauf si le porc est nourri avec des paillettes d’or, tout comme la poule qui va pondre son oeuf…

Et pourtant, j’ai fini par trouver THE crêperie. Conseillée par un ami Normand (le comble), je me rends à la crêperie Framboise, rue de Ponthieu. Une crêperie sur les Champs-Élysées, conseillée par un ennemi géographique, j’y crois moyen, mais soit, vivons dangereusement ! Et puis comme sur cette avenue un chouilla fréquentée, je ne sais jamais où manger un bout sans me ruiner, c’est l’occasion ou jamais.

crêperie framboise rue ponthieu

Mes réticences s’envoleront bien vite pourtant, dès que j’aurais mis un pied dans ce petit lieu cosy et chaleureux. Le patron nous accueille avec un grand sourire et quelques blagues, et l’on se sent rapidement comme chez nous. Mais je ne me laisse pas convaincre si vite par l’atmosphère et je me demande ce que nous réserve l’assiette derrière ce mobilier design…

Là encore, excellente surprise. Pour quelqu’un qui souffre de ne pas toujours pouvoir trouver du beurre salé dans cette ville qui ne connait manifestement pas les bonnes choses, chez Framboise, les produits sont bio et sentent l’air marin. La carte des spécialités est assez variée et respire le monde. Avec des influences espagnoles ou indiennes, Framboise n’en n’oublie pas les traditionnelles complètes et autre galettes savoyardes réalisées dans la plus pure tradition.

Pour 18,90€ le soir (12,90€ le midi) vous pouvez donc déguster une galette spéciale (dont certaines sont plus que bien garnies en viande), une crêpe qui l’est toute autant (coucou les pommes au caramel au beurre salé) et votre verre de cidre breton (brut bien entendu). Enfin un verre…c’est ce que votre menu indique. Dans les faits, si le patron est dans le coin et que vous aimez discuter avec lui, c’est avec le pichet de cidre que vous repartirez à tous les coups, offert par la maison.

la fameuse crêpe Framboise, avec sa mascarpone et son coulis de...framboises

La fameuse crêpe Framboise, avec sa mascarpone et son coulis de…framboises

Bonne nouvelle en plus, une deuxième crêperie Framboise s’est ouverte rue de l’Echelle, face au musée du Louvre, pour faire face à la file d’attente  qui s’accumulait sur les Champs. Encore plus grande, avec une vue imparable, un étage, et une terrasse. Idéal pour les groupes en somme, et le niveau culinaire est conservé dans ce nouveau lieu. Deuxième bonne nouvelle, une troisième Framboise va s’ouvrir bientôt…près du Trocadéro.

Trois lieux parisiens très chics, très touristiques et dans lesquels vous pourrez désormais vous permettre d’aller au restaurant sans trouer votre porte-monnaie, et où vous passerez sans aucun doute une excellente soirée si vous faites confiance à vos papilles. Avis à tous les bretons et aux autres donc: sus à la crêperie Framboise !

Enfin, faites vite avant que le lieu ne devienne trop fréquenté par ces satanés parisiens quoi…

Info

Le site internet et un aperçu de la carte ici

Framboise dans le 8ème: 7 rue de Ponthieu métro Franklin Roosevelt/ Champs-Elysées Clémenceau

Framboise dans le 1er: 2/4 rue de l’échelle, métro Palais Royal Musée du Louvre / Pyramides

Réservation plus que conseillée !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.