Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > A la une > [Concert] Bruno Mars à Bercy

[Concert] Bruno Mars à Bercy

Après avoir déjà fait dansé tout le Zénith avec son premier album, Bruno Mars est revenu mettre le feu à Bercy le 14 octobre grâce à son Unorthodox Jukebox. Forcément, on ne pouvait pas le louper, pour l’avoir déjà vu sur scène, on savait que ce Moonlight Jungle Tour serait très bon…

Place d’abord à une 1ère partie très longue assurée par Mayer Howthorne. Sosie de Michael Bublé, l’artiste habillé en vieux cowboy surprend par ses styles variés. Du rockabilly en passant par le reggea, la folk ou la chanson de crooner, l’homme touche à tout et reste dans le thème hétéroclite de la soirée.

Puis, alors que l’on voit après cela Christophe Maé et Tal s’asseoir tranquillement derrière nous dans les gradins vip (bravo d’avoir loupé la première partie, bravo!), on aperçoit un petit mouvement de foule dans le public. Impossible de savoir qui est cette star qui fait lever les gradins, le concert commence déjà…

Une fois le grand rideau doré tombé, le spectacle se met en marche au son de « Moonshine » et « Natalie » et  ne s’arrêtera pas pendant près de 2h. Bruno Mars prendra le temps de dire quelques phrases une ou deux fois seulement. En dehors de ça, il enchaînera toutes les chansons, de la plus lente à la plus rythmée, en passant de la batterie à la guitare au simple piano voix, avec une facilité et une voix incroyable. Comme en 2011, Bruno Mars n’est pas seul sur scène. 8 musiciens l’accompagnent et assurent le show avec lui. Chorégraphies et looks travaillés, il font partie pleinement du concert et interagissent avec le public autant que le chanteur lui-même.

Alors que le public danse sur Treasure, allume les portables sur When I was your man et se casse la voix sur Grenade, Bruno Mars bouge son bassin plutôt bien sur un mix ragga de Show me à Our first time en passant par des reprises de Ignition (R kelly) ou Pony de Ginuwine…de quoi faire hurler les filles du public, et ça marche.

 

On en avait déjà plein les yeux et plein les oreilles après un Harlem Shake revisité à la batterie par Bruno en personne, mais c’était sans savoir que la cerise sur le gâteau nous attendait… Le chanteur continue de se donner à fond, en n’oubliant pas de draguer 2 ou 3 filles sur The way you are, et revient pour un rappel marquant la fin du concert et la présentation de ses musiciens. Bruno Mars ressort alors la boule à facette pour entamer un Locked out of heaven tout en confettis et danse endiablée. C’est alors que dans un mouvement d’hystérie général, on voit Lenny Kravitz débarquer sur scène, guitare à la main pour nous chanter Are you gonna go my way, comme ça, juste pour le plaisir, avec Bruno qui l’accompagne à la guitare. Magique. La salle est en délire et ce moment d’improvisation pure restera longtemps dans les mémoires…

Alors que le public (et votre rédactrice surtout) tente de se remettre de cette folle émotion, le concert se terminera sur Gorilla, dans un décor de jungle, des tambours qui résonnent, du feu qui jaillit de derrière la scène et un grand Bruno Mars qui tiendra jusqu’à la dernière note de ses chansons qu’il aura toutes fait durer au moins 5mn pour notre plus grand plaisir.

bruno mars bercy

En sortant, et en regardant le programme du concert, on se dit vraiment que Bruno Mars est certainement né à la mauvaise époque. Digne descendant d’un Michael Jackson, il aurait pu faire partie des Jackson Five sans soucis, et les fans de la Motown apprécieront ce concert d’un talent incroyable. Un jukebox géant, un artiste touche à tout, un guest grandiose, pas de doute, c’était un grand concert que ce petit Bruno Mars nous a offert…Similaire au premier sur de nombreux points (les mêmes blagues durant The Lazy Song), mais le surpassant en maturité et en présence scènique, on attend le prochain avec impatience !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Responses

  1. J’adore cet artiste, sa voix, ses musiques… Et il a l’air tellement humble! J’aurais adoré assister à ce concert qui avait l’air mythique :-). Ce n’est que partie remise :-) bisous!

  2. Je pense qu’il n’est pas prêt de s’arrêter de chanter ! Tu auras certainement l’occasion de le revoir. :) Deux fois que je le vois, deux fois que je suis enchantée par son spectacle et impressionnée par sa voix. Il est incroyable !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :