Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > [Rencontre] Armande Boulanger, actrice

[Rencontre] Armande Boulanger, actrice

Armande Boulanger a 16 ans,  au Festival du Film Romantique de Cabourg elle présentait le film La Pièce Manquante de Nicolas BIRKENSTOCK. Nous l’avons rencontrée sur la piste de danse lors d’une soirée de folie, le lendemain elle a accepté de se prêter au jeu de l’interview.

DSC07733_9066109150_l

Quelle est pour toi la représentation du couple romantique ?

Pour moi c’est un couple qui est inséparable mais qui se fait du mal, à l’un et à l’autre. Donc, quelque part, ils ne peuvent pas ne pas vivre ensemble mais en même temps ils se détruisent. Je pense à La Rose pourpre du Caire, elle l’aime tellement qu’il sort de l’écran. Je trouve ça génial, pour moi c’est ça aussi.

Quel est ton premier film vu au cinéma ?

Je crois que c’est Stuart Little ! Mais sinon je me souviens avoir vu Nosferatu quand j’étais petite mais ça m’avait fait peur, avec les mains comme ça (mime le film).

C’est ton premier long métrage avec un rôle aussi important (La Pièce Manquante), comment ça s’est passé ?

J’ai déjà eu un second rôle dans un film qui n’est pas encore sorti (Au Bonheur des Ogres) mais là c’était la première fois que j’avais vraiment une assez grosse responsabilité et je ne pouvais pas lâcher. Les autres avaient un certains niveau et je ne pouvais pas être en dessous, fallait que je sois là et ça peut un peu faire peur de se rendre compte à quel point on est important. On voit toute l’équipe, on voit les coiffeurs, les maquilleurs qui sont là, les décors ont été trouvés, tout est là et il manque que toi, ça fait très peur. Et puis aussi par rapport au court métrage qui était plus facile, là c’était une très grosse équipe, ce n’est pas pareil le court métrage ça avait duré 10 jours et là c’était 1 mois ½.

Comment es-tu tombée dans le cinéma ?

J’ai fait du théâtre quand j’étais petite, j’avais 9 ans. C’était assez proche et j’adore le cinéma depuis que je suis petite. Je voudrais être réalisatrice aussi, j’aime bien écrire des histoires, j’adore filmer et prendre des photos. Après avoir fait du théâtre, je suis rentrée dans une agence et ça s’est enchaîné.

AU BONHEUR DES OGRES

AU BONHEUR DES OGRES

Qui t’inspire dans le cinéma ?

J’adore Jack Nicholson, Léa Seydoux,  ce sont mes deux acteurs préférés. J’aime beaucoup aussi la nouvelle vague, j’adore Anna Karina.

Tu aimerais tourner avec Léa ?

Non, pas forcement, par contre j’aimerais beaucoup refaire un film avec Lola (sa mère dans La Pièce Manquante) mais après c’est plutôt des réalisateurs avec lesquels j’aimerais travailler. J’aimerais faire un film avec Tim Burton, après j’aime beaucoup Jean-Pierre Jeunet, Yann Samuel, Michel Gondry, Terry Gilliam, tout ceux qui ont des univers hyper particuliers avec des couleurs qui ressortent, … ça me plait. J’aime quand il y a un vrai univers.

Tu es au lycée ?

Oui en première L, je passe le Bac Français mercredi (juin 2013). Et l’an prochain terminale L bac Théâtre : on a 3 pièces à présenter.

Et après je pense que je ferai une école de cinéma, peut-être CinéSup’ à Nantes qui a l’air super, en plus Jacques Demy est allé à Nantes alors c’est parfait.

Après j’aimerais bien faire la Femis. C’est une école publique et je trouve ça bien, ne pas dépenser des millions pour faire ce qu’on aime.

Au Lycée, comment ça se passe avec tes camarades ? 

Au début je ne leur en parlais pas, c’était un peu comme une vie secrète d’agent secret ! Mais j’ai dû m’absenter pendant 2-3 semaines pour tourner Au Bonheur des Ogres, je l’ai dit à une personne. Je suis partie, je lui ai dit « Je vais faire un film », elle avait du mal à me croire, les autres pensaient que j’étais à l’hôpital, que j’avais une maladie super grave. Donc j’ai fini par leur dire !

Mais c’est assez difficile parce que je suis dans une classe théâtre et c’est le rêve d’autres filles de ma classe. C’est difficile qu’il n’y ait pas trop de jalousie, mais j’ai deux amies avec qui ça se passe très bien. Mais ça peut être super chiant.

La Pièce Manquante

La Pièce Manquante

As-tu déjà réalisé des petits films ?

J’ai un projet avec une amie, on va tourner cet été. Je pense que ça peut être bien, c’est un truc fantastique. Mais sinon je fais des petits montages, sur des vidéos de vacances par exemple. Je vais ajouter ma musique, un peu comme un clip. J’adore filmer les enfants, j’aime tout ce qui est en mouvement, les couleurs, tout ce qui est visuel.

Tu crées ton univers ?

J’aime dessiner, je pense que le dessin ça peut aider. Il y  a beaucoup de réalisateurs qui ont fait du dessin et ça donne quelque chose de beau, par exemple Tim Burton. Il y a des perspectives de malade !

Comme Tim Burton, tu te verrais faire une exposition de tes œuvres ?

Quelque part ça me fait peur d’être connue, moi j’aime bien faire mon truc dans mon coin un peu pénard, tranquille. Là ici (au festival de Cabourg) ça me fait pas trop peur mais faut que ça reste comme ça. Il y a 2-3 petites mamies, les gens sont sympas, on peut parler. Mais je pense que si c’est trop ça peut être très flippant.

Tu n’as pas peur de perdre un peu la tête ?

Si, mais j’ai une famille qui me redescend bien sur Terre, qui me dit tout de suite si je deviens insupportable ou si je parle de moi tout le temps ! Ils me recadrent direct ! Et puis je pense qu’on ne peut pas faire que ça, il faut aimer et faire d’autres trucs, lire, aller à des expos, parler avec les gens, … faut s’avoir s’arrêter.

Quels sont tes autres centres d’intérêts ?

Le dessin, j’aime beaucoup les flipbook, la musique, la danse… Je fais de la danse classique depuis 3-4 ans et aussi du piano et du violoncelle. Là ,je vais commencer la guitare, c’est facile, ça donne vite quelque chose de sympa et on peut chanter en même temps.

LA PIECE MANQUANTE

LA PIECE MANQUANTE

Revenons au film, La Pièce Manquante, comment ça c’est passé sur le plateau avec les autres acteurs ?

Lola (Duenas) je l’avais vu dans Volver et Les Femmes du 6ème étage, Philippe (Torreton) je le connaissais de nom mais je n’avais jamais vu de film avec lui. Au début on se dit « OH lala je ne vais pas réussir, je n’ai pas le niveau » mais en fait c’est plus simple, j’ai oublié le fait qu’ils étaient connus et on a bien travaillé ensemble. J’ai gardé le contact avec eux !

Dans le film tu fais du trampoline comment ça s’est passé ?

Alors j’ai eu des cours avec un coach de trampoline à l’école du cirque dans un gymnase à Levallois. J’ai pris des cours avec Romane (sa meilleure amie dans le film) et au début on n’arrivait même pas à monter sur le trampoline, il est à plus d’un mètre 1/2 du sol.

C’est le sport le plus dur que j’ai jamais fait, il faut toujours être hyper musclé et tendu, on ne peut pas relâcher. Et puis c’est aussi des sensations, le tapis est tout mou faut vraiment s’habituer.

Dans le film, je fais surtout des chandelles, j’ai surtout appris à monter très haut pour la dernière scène du film. J’étais vraiment accrochée à la fin à 8 mètres du sol !

As-tu d’autres projets ?

Actuellement non, je vais juste passer mon bac pour l’instant !

Tapis Rouge à Cabourg

Tapis Rouge à Cabourg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.