Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : Elles

Critique cinéma : Elles

Elles est le nouveau film de Malgorzata Szumowska sortit le 1 février 2012.

Synopsis : Anne, journaliste dans un grand magazine féminin enquête sur la prostitution estudiantine. Alicja et Charlotte, étudiantes à Paris, se confient à elle sans tabou ni pudeur. Ces confessions vont trouver chez Anne un écho inattendu. Et c’est toute sa vie qui va en être bouleversée.

Casting : Juliette Binoche, Anaïs Demoustier, Joanna Kulig, Louis-Do de Lencquesaing, François Civil, Swann Arlaud

Origine : Allemand, français, polonais

L’affiche en dit tellement sur le film, Elles c’est l’histoire d’une femme un peu trop riche et trop coincée pour se rendre compte de ce qu’elle rate, elle rencontre deux jeunes femmes offrant leur corps pour un article qu’elle doit rédiger. La journaliste est au centre du film et les deux jeunes filles sont trop effacées et trop mises à part.

Voilà ce que je reproche au film, trop trop trop trop de Binoche et pas assez des autres jeunes filles. Le film qui est censé parler de la prostitution estudiantine et finalement se cantonne à l’évoquer légèrement. Tout ce qui concerne Binoche est sur-évoqué, pourtant les jeunes filles face à elles ont tellement de talent que s’est énervant de les voir si effacées.

Parmi les jeunes filles ont retrouve la jolie Anaïs Demoustier qui endosse un rôle assez difficile et très exhibitionniste. Je l’avais trouvé magnifique dans son rôle principal pour le téléfilm “La Joie de vivreoù d’ailleurs elle jouait aux côtés de Swann Arlaud qui fait une apparition dans Elles.

Le film aborde donc le sujet de la prostitution estudiantine, on retrouve deux jeunes filles qui se prostituent pour plus de confort. La première a besoin d’un logement et s’offre cette facilité, la second refuse la vie médiocre de ses parents et veut du luxe. Ce sont des femmes qui sont conscientes de leurs actes, qui prennent du plaisir dans leurs actes, qui ne sont pas vraiment des victimes de leurs choix car c’est plus par simplicité qu’elles ont choisi de se prostituer. En effet elles racontent que c’est plus payant et moins contraignant qu’un travail avec des horaires et des obligations.

La vision me parait assez réaliste des choses, ce type de prostitution existe et est bien différente qu’une histoire avec un mac ou autre. Ce que je regrette c’est qu’on ne s’attarde pas plus sur les jeunes filles et que tout ce concentre sur le rôle de l’Ego Binoche. C’est certes une actrice talentueuse et magnifique mais qui aurait pu s’effacer un peu pour qu’on parle d’un vrai sujet.

Le rôle de Binoche est de se rendre compte que sa vie est un peu misérable, que ses rapports sexuels sont encore moins cool que ceux des jeunes filles. On a le droit à une scène de masturbation de la madame qui est à exploser de rire… je l’ai trouvé tellement irréaliste et mal jouée… je pense que Binoche n’est pas très douée et devrait ne pas penser à se recycler dans le porno!

Le film ne produit aucun jugement sur les jeunes femmes, il constate simplement des faits, montre des choses sans aucune conclusion. Un peu déçue du résultat du film, j’aurai voulu plutôt percer les histoires de ces jeunes femmes… raté!

Sinon j’ai eu l’occasion de participer à une avant-première en présence de l’équipe du film, l’occasion de voir en chair et en os Mme Binoche qui parait ne pas vieillir et charme facilement d’un sourire !

Ma note : 6/10

Public: Interdit aux moins de 12 ans

Bande Annonce :

1 Response

  1. M_LaMaudite

    Je suis bien d’accord avec toi sur le fait que le film ne fait qu’effleurer un réel problème… 
    Je suis sortie un peu déçue, même si j’étais passé lire ton avis avant de tenter l’expérience ! C’est vrai que Juliette Binoche monopolise un peu l’écran alors que son histoire de femme n’est vraiment pas très intéressante et originale… 
    Tant pis !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :