Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : Le Monde de Barney

Critique cinéma : Le Monde de Barney

Le Monde de Barney (Barney’s Version) est le premier film de Richard J. Lewis (Les Experts, Un tandem de choc, The Defenders) qui sort le 7 septembre 2011.

Le film a été primé : Prix de la Jeunesse 2011 du festival de Cabourg et Meilleur acteur dans une comédie ou une comédie musicale(Paul Giamatti) aux Golden Globes 2011. Il a aussi reçu plusieurs Genies (Oscars du Canada) face au très bon Incendies: Meilleur acteur, second rôle masculin (Dustin Hoffman),  meilleur second rôle féminin (Minnie Driver) entre autres.

C’est une adaptation du roman éponyme de Mordecai Richler paru en 1997.

Synopsis : Barney Panofsky, un homme apparemment ordinaire mène une existence extraordinaire. Sa première femme Clara, est une rousse incendiaire, infidèle et libre d’esprit… La seconde “madame P.” est une riche princesse juive préoccupée par son paraître. Miriam sa troisième épouse, deviendra la mère de ses deux enfants et l’amour de sa vie. Barney est soupçonné d’avoir assassiné Boogie, son ami qu’il admire. Sa disparition entraîne Barney dans le dédale de sa vie…

Casting : Paul Giamatti, Rosamund Pike, Minnie Driver, Rachelle LeFevre, Scott Speedman, Dustin Hoffman, Bruce Greenwood, Macha Grenon

C’est l’histoire de Barney, un homme au physique pas terrible et à la vie trépidante. Barney a eu 3 femmes, 2 enfants et a été accusé du meurtre de son meilleur ami… Ce film conte l’histoire de cet homme au grand coeur.

Paul Giamatti interprète Barney du début à la fin de sa vie, le personnage vieillit au fur et à mesure de l’histoire mais l’acteur reste le même, il prend juste quelques ride. Il est étonnant dans son rôle, assez fort et très touchant.

J’ai beaucoup aimé l’histoire de cet homme, même si ça n’a pas vraiment été une joie à vivre. Il est plein de bonnes intentions, d’amour.

Barney a eu 3 femmes dans sa vie, avec la première c’est rapide : la jeune vampire de Twilight qui jouait Victoria au départ (et qui a été viré parce qu’elle tournait pour ce film) interprète cette première, une jeune femme un peu paumée qui trouve en Barney une porte de secours mais un oubli du meilleur ami va tout briser…

La seconde femme est une jolie juive riche, dont il partage la vie plus part gentillesse que par amour … et tout se finit encore avec le fameux meilleur ami. Puis le meilleur ami disparait et la vie de Barney devient plus rose. Il rencontre la femme de sa vie avec qui il aura 2 enfants pourtant certaines rencontres vont l’effrayer et il aura peur de tout perdre.

Le Monde de Barney est un film touchant, car c’est la vie d’un type un peu banal qui a parfois été au bon endroit au bon moment et d’autres fois non. C’est une histoire douce et violente avec un coup de massue à la fin sur cet homme auquel on c’était attaché.

Mention spéciale pour Dustin Hoffman qui joue le père de Barney, un rôle pas facile mais qu’il interprète très bien une sorte de M. Focker mais en mieux.

Le passage Alzheimer est super triste mais donne un ton dramatique très bien placé dans le film. Rosamund Pike forme un très beau duo avec Paul Giamatti, j’aimerai les revoir jouer ensemble.

Merveilleusement interprété par les acteurs, bien récompensé, ce film est un long moment de vie à ne pas rater (2h13). Barney cet homme incompris, sous-estimé, faible est un héros au grand coeur au milieu d’un monde bien dur.

Ma note : 8/10

Public: Tout public

Bande Annonce :

1 Response

  1. j’ai beaucoup aimé ce film,ah oui j’adore dustin hoffman,il est excellent non?et j’ai decouvert paul giamatti,dans ce personnage très touchant!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :