On vous en parle depuis des mois de cette exposition. La plus grande exposition jamais présentée à la cinémathèque française et dédiée au plus grand réalisateur de tous les temps (si si je vous assure) a ouvert ses portes le 23 mars. Pour ma part, j’ai du attendre vendredi dernier pour enfin aller enfin la découvrir.

Par ou commencer? Peut être par le plus simple: l’exposition est en place  jusqu’au 31 Juillet alors courrez-y !

L’exposition Kubrick répond à toutes les attentes et s’avèrent être des plus intéressantes et immersives. Sur deux niveaux, l’exposition suit la chronologie des films de Stanley Kubrick.

A peine passé les portes, on tombe nez à nez avec le plan de tournage des Sentiers de la Gloire: hallucinant! Hallucinant qui s’avèrera être le mot d”ordre de l’exposition.

Dans chaque espace, un univers, un film, une immersion totale: des photos de tournage ou notes de Stanley, aux extraits choisis projetés sur les murs, tout y est ! Parfois même des accessoires, décors ou costumes ayant servi pendant le tournage. On trouve ainsi, le costume de Spartacus, le missile de Dr Folamour, la machine à écrire de The Shining ou encore les costumes de Barry Lindon, et même l’objectif ayant permis son tournage à la bougie ! On se sent vraiment plongé dans un univers parallèle, très très loin de notre quotidien. Orange Mécanique, Barry Lindon, The Shining… On a l’impression de vivre en accéléré les plus grand moments du cinéma !

De magnifiques photos de tournage de Full Metal Jacket (qui sont à vendre CQFD), une collection de masque tirée tout droit du troublant et dérangeant Eyes Wide Shut, et clap de fin.

Non en fait pas tout à fait en fait. Plus loin, après une salle consacrée à la musique dans les films de Kubrick (qui vaut le détour) on se retrouve face aux projets inachevés du maître. A.I, Aryan Papers et… Napoléon Bonaparte, le projet fou de Kubrick avorté à la demande des producteurs. Ici, on trouvera une large documentation sur l’empereur français, un plan de tournage tout aussi dément, et les notes de Kubrick recensés dans un livre (en vente à la boutique de l’expo pour seulement 50€ mais en anglais uniquement). A l’intérieur de celui-ci on apprendra que Audrey Hepburn était le choix de Stanley Kubrick pour interpréter Joséphine… A en voir cette pièce et ce projet on est à la fois fasciné et profondément déçu: 30 ans pour réaliser tout ca, tout programmer, tout penser… Tout ce travail pour finalement rien! On en veut forcément aux producteurs de lui avoir empêché de réaliser ce qui aurait du être selon lui le plus grand film de tous les temps “It’s impossible to tell you what I’m going to do except to say that I expect to make the best movie ever made.” Et on a presque envie de voler le scénario et d’aller réaliser pour lui, ce Napoléon.

L’exposition est incroyable. Elle vous fera vous rendre compte, si ce n’est pas déjà le cas, de l’ingéniosité et du modernisme de Stanley Kubrick. Une exposition qui vous apprendra beaucoup de choses sur l’œuvre du maître et qui vous donnera surtout envie de vous plonger ou vous replonger dans ses films!

M.

Author

Comments

  1. J’ai craqué pour le livre sur Napoléon, et il est en français ;-)
    (A la fin, 2 chapitres en allemand et en français contiennent tout les textes du livre traduit)

    • 2MuchPoney Reply

      Oups, je l’ai lu la partie en anglais moi et croyais du coup qu’il était qu’en anglais. J’ai parlé trop vite du coup… En français alors la majeure partie? Intéressant ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :