Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma: Very Cold Trip

Critique cinéma: Very Cold Trip

Very Cold Trip est une comédie finlandaise qui brave le grand froid et débarque dans vos cinémas le 9 février 2011. C’est un film de Dome Karukoski (un peu inconnu pour nous pauvre incultes des pays nordiques).

Synopsis : La vie est belle pour Janne, un jeune trentenaire finlandais… Il ne fait rien de ses journées. Sa fiancée Inari n’en peut plus et lui pose un ultimatum : soit il trouve un décodeur tv avant l’aube – elle le lui réclame depuis longtemps – soit elle le quitte. Janne n’a plus le choix : il se lance avec ses deux meilleurs amis sur les routes enneigées de Laponie ; des routes semées de surprises et d’embûches où sa fainéantise légendaire ne lui sera pas d’une grande aide.

Casting: Jussi Vatanen, Jasper Pääkkönen, Timo Lavikainen, Pamela Tola, Kari Ketonen, Miia Nuutila, Moa Gammel

Au départ quand j’ai eu les premières infos sur le film j’ai trouvé ça un peu con … disons que le synopsis annonce rapidement la couleur : un road trip au frais pour un décodeur TV.

Le film est inspiré du «Perkele» (un mot, une expression finlandaise) qui en gros veut dire que même chez le plus grand raté, on peut trouver un héros… et effectivement il n’y a pas à dire, c’est là dessus que se base toute l’histoire! Il faut savoir qu’en Finlande les femmes commencent à être plus actives que les hommes qui eux trainent à la maison sans rien faire comme Janne.

C’est mon premier film finlandais, ma première comédie du grand froid. J’avais quelques appréhensions avant d’y aller, déjà de voir un film en VO dans une langue qu’on ne connait pas c’est bizarre mais j’ai pris un peu l’habitude avec Millénium.

Le film a quelques défauts, surtout sur son rythme, parfois ça s’enchaine vite et d’autres fois on attend un peu que la bande de mous du genoux se bouge. En même temps faut pas les brusquer sinon c’est catastrophes sur catastrophes!

Au niveau de l’humour, bah c’est pas mal, j’ai bien rit. Je pense que certains passages doivent être d’autant plus drôle pour les finlandais car il y a toute une culture que l’on a pas. Mais on ne s’ennuie pas, on a le droit de voir tout le charme de la Laponie et les beaux inconvénients de vivre dans un pays où il fait entre -10 et -30°C !

D’ailleurs bravo aux acteurs qui se baladent en caleçons ou même juste en pull, un truc qui ne me viendrait pas à l’esprit même avec une température moins négative. Brrrrr

Une comédie fraiche et pas si loin des clichés des comédies teenage américaine habituelle … le charme du grand nord en plus (oui, ça a du charme mais on se dit rapidement que ce n’est pas là bas qu’on aimerait vivre!).

Le film vaut le détour, pour une séance entre pote ou en amoureux (attention votre copine risquerait de vous menacer de vous quitter si vous n’apportez pas un nouveau décodeur TV!). Par contre, attention les 2/3 premières minutes ça s’enchaine vite (surtout en VO ^^).

Par contre le titre… encore un coup des français avec leurs “Very” et leur “Trip” … le titre original traduit donne “Héros du cercle polaire arctique” (Napapiirin sankarit).

Ma note: 7/10 c’est frais (merci)

Public: Tout public

Bande Annonce:

2 Responses

  1. julien

    Juste quelques présisions : -Millenium était en suedois mais pas en dannois
    -Perkele represente le diable, le pire juron de la langue finnoise, rien a voir avec cette histoire de looser

    Mais sinon ça a l’air sympa! :)

    1. Nivrae

      @Julien : Je n’ai pas dis que Millénium était en dannois… j’ai dit “dans une langue qu’on ne connait pas” et Very Cold Trip est en finlandais :)
      En ce qui concerne le Perkele il n’a pas de signification précise, pas de traduction “réelle”. Il est utilisé dans pas mal d’expression, il équivaut même à un simple “merde” parfois. Il traduit “diable” dans la bible en finlande, mais c’était parce que c’était le nom d’un des dieux (sorte de Thor) et que les catho n’aimaient pas qu’ils aient plusieurs dieux.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Perkele :)

      En ce qui concerne l’histoire du looser héros, c’est le réalisateur qui l’a interprété comme ça et on en parle dans le film.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :