Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma: No et Moi

Critique cinéma: No et Moi

No et Moi est le nouveau film de Zabou Breitman, c’est une adaptation du roman de Delphine de Vigan. Le film sera en salle le 17 novembre.

Synopsis : Lou a 13 ans, elle est déjà en seconde dans un lycée du marais. Jeune fille très précoce elle  découvre le monde avec ses grands yeux pleins d’illusions. Sa mère est emmurée dans la dépression, son père tente de s’occuper d’elle. Un jour elle rencontre No, une jeune femme sans abri et décide de faire un exposé sur son expérience en l’interviewant.  Bientôt les deux jeunes filles vont devenir inséparables…

Casting : Julie-Marie Parmentier (la rousse dans Sheitan), Nina Rodriguez, Antonin Chalon et Bernard Campan

Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion de lire le livre de Delphine de Vigan, prêté par ma sœur. Tout de suite j’ai adoré, autant l’ambiance, l’histoire que les personnages. Du coup j’attendais avec assez d’impatience le film. J’ai suivit les infos au fur et à mesure, j’ai vu les premières images et il y a quelques jours la bande annonce est tombée et j’ai eu peur. La bande annonce changeait du livre, c’était pas l’ambiance que j’avais lu. Mais bon j’ai tout de même été voir le film et …

… le résultat est pas aussi terrible que j’imaginais.

La personnalité de No change un peu, elle est plus vulgaire, plus camionneur j’ai eu du mal à m’y faire! … Lou est un peu plus amorphe que dans le livre, mais j’ai trouvé que ça passait la jeune actrice était pas mal. Au niveau des parents j’ai retrouvé ceux du livre, entre la mère paumée et le père qui voudrait sauver la face. Et puis Lucas aussi est pas trop mal, un peu moins racaille que je le pensais mais c’est pas plus mal!

Pour l’histoire ça change pas énormément, quelques raccourcis, quelques points plus précisés, et une fin légèrement différente. On retrouve presque le même cheminement que le livre, avec un départ plus rapide. La rencontre entre No et Lou est presque passée à la trappe.

Zabou Breitman se débrouille pas mal pour dirigé le film, le rythme n’est jamais pareil. La musique a été très bien choisie avec des morceaux collant parfaitement. On a le droit à 2 passages en images animées qui surprennent un peu mais qui rajoutent de la poésie.

J’ai été beaucoup moins émue qu’avec le livre mais j’avouerai que la scène finale je tremblais un peu ( de soulagement et de joie).

Il y a certaines scènes que j’attendais comme celle du bain et qui étaient présentes, j’étais assez contentes d’elles. Même si celle du bain est bizarre : un gant pas mouillé, No est assez propre…

Au final No et Moi est un bon petit film, certes bien loin de l’œuvre de départ mais je ne me suis pas ennuyée du tout. J’ai beaucoup apprécié les prestations des deux jeunes filles.

Ma note : 7/10

Public: Tout public

Bande Annonce:

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Responses

  1. Merci beaucoup.
    Je n’avais pas encore vu la bande-annonce, je pense aller le voir vu que j’admire tant le cinéma de Zabou Breitman et sa manière d’être proche des gens.

  2. cousin

    Nous sommes allés voir le film et nous l’avons trouvé super….. les deux jeunes filles jouent à la perfection, il y a beaucoup d’émotions et nous n’avons pas vu passer le temps. Bravo à Zabou ; cela ne me surprend pas de sa part.

  3. julie

    bonjour, j’ai beaucoup aimé le livre et j’ai été un peu decu par le film mais quand meme touché par cette histoire…
    je voulais savoir si tu savais le nom et les auteurs des musiques que l’on entend dans le film? elles m’ont beaucoup plus mais je n’arrive pas a les trouver…

  4. mathieu

    salut julie, pour la musique du générique de fin c’est une chanson d’anna chalon: hush hush. j ai cru aussi entendre nothing else matters de metallica en instrumental vers la fin du film.. le reste je cherche aussi :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :