L’homme qui voulait vivre sa vie est le nouveau film d’Eric Lartigau (Prête moi ta main), adapté du roman de Douglas Kennedy

Je n’ai pas eu l’occasion de lire le livre avant de voir le film, mais je peux vous dire de source sûre (réalisateur) que le film suit en partie l’histoire, mais que beaucoup d’éléments changent, la fin entre autres…

Synopsis:  Paul Exben a réussi. La trentaine, il est avocat d’affaire, très compétent, dans l’un des gros cabinets de Paris, qui gère les comptes et les désirs des grosses fortunes. Un salaire à l’avenant, une femme et deux fils tout droit sortis d’un catalogue Gap. Tout va bien, sauf que Paul est à côté de cette belle vie. Poussé par la pression sociale et familiale il s’est fourvoyé en oubliant ses rêves premiers. Il a toujours voulu être photographe. Sa femme Sarah, plus par provocation et par manque de présence de son mari, prend un amant. C’est leur voisin, il est photographe. Paul apprend cette liaison, l’édifice s’écroule. Désespéré il cherche à comprendre. Il frappe à la porte de l’amant, la discussion tourne mal, l’accident à lieu… (ulike)

Casting : Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve, Niels Arestrup

Je ne savais pas grand chose de ce film à part le casting et qu’il y avait une histoire de photo.

L’histoire est plutôt pas mal, un homme qui ne vivait pas sa vie, se met à la vivre à travers la vie d’un autre… problèmes de couple, d’identité, …

Le casting était plaisant : Romain Duris, le charmeur, Marina Fois, l’actrice aux milles facettes (Guy … rrrrrrr !) et le bourru Niels Arestrup.

Les photos aussi étaient belles, le film est remplit de cliché assez magnifiques. Le voyage de Paul au Monténégro est sympa.

Mais je n’ai pas été réellement été emportée par l’histoire, j’ai trouvé ça un peu trop lent, un peu trop contemplatif. J’aurai préféré plus de rythme, plus de photos. J’ai trouvé Marina Fois assez bonne et Romain Duris un peu décevant surtout dans la première partie du film.

La fin ne m’a pas trop plu, j’aurai peu être préféré celle du livre.

Mon avis est très mitigée sur ce film, il y a de réelles bonnes choses mais je n’ai pas accroché. Je suis sortie un peu triste, triste de ne pas y avoir trouvé mon bonheur.

Ma note: 5/10 une histoire pas mal et de belles photos.

Public: Tout public

En plus : Interview du réalisateur, de Marina Fois et du producteur réalisé par Ulike lors de l’avant première

Bande Annonce:

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

1 Comment

  1. Tu cherchais peut-être une histoire moins longuette comme peut le citer l’analyse de Fred (http://myscreens.fr/2010/cinema/lhomme-qui-voulait-vivre-sa-vie-critique/).

    Un homme se cherche une voie en agitant ses nombreux doutes et questions jusqu’au jour où il est contraint de tout plaquer, sa vie, sa femme, son être le plus cher, sa petite fille suite à un malheureux incident. Là, l’histoire est un peu dure mais n’a t’il guère le choix ? Personne ne peut prendre sa place.

    Telle est la question d’un film que je vais aller voir en fin de semaine. Je suis impatient de voir comment Romain Duris va interprété ce rôle tourmenté, fragile. Le voir à l’oeuvre est le plus intéressant car il est doué et capable d’endosser n’importe quel rôle et de l’habiter complètement pour proposer naturellement quelque chose de vécu. C’est là que l’on voit les bons acteurs passant aisément d’une comédie (style « L’arnacoeur ») à des films plus tragiques et profonds.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :