Tag

xavier dolan

Browsing

Xavier Dolan et moi c’est une longue histoire. Elle commence à Cannes en 2009 où pas encore cinéphile, je le vois monter sur scène pour récupérer le Prix Regards jeunes pour J’ai tué ma mère . Elle se poursuit quelques années plus tard où je découvre dans une salle à côté Laurence Anyways. La claque est énorme. À partir de là, je dévorerais ses films, rêverais de faire moi aussi des films qui y ressemblent et surtout je sens naître un porte parole de toute une génération bien plus importante que la hype (ou la haine) qui…

Le film :  Mommy c’est l’histoire d’un adolescent, Steve, atteint de troubles du comportement et de sa mère un peu trop grande pour la vie qu’on lui a imposé. Mommy c’est aussi l’histoire d’une voisine qui va voir dans ce duo bancal une bouffée d’air frais à inhaler d’urgence. Mommy c’est l’histoire de ces trois drôles de personnage à la recherche d’une renaissance. Mommy ou une question difficile à élucider : peut-on résoudre tous les maux ? Le bonheur est-il à la portée de chacun ? Sommes- nous plus forts que le destin ? Vous l’aurez compris, Mommy n’est…

S’il y a bien un réalisateur qui ne perd pas de temps c’est bien Xavier Dolan. 25 ans, toutes ses dents et surtout auteur déjà de 5 films tous plus brillants les uns que les autres. Après le très tortueux (mais non moins intéressant) Tom à la ferme en début d’année, voilà qu’on le retrouve ce mois-ci avec Mommy. Mommy c’est l’histoire d’un adolescent, Steve, atteint de troubles du comportement et de sa mère un peu trop grande pour la vie qu’on lui a imposé. Mommy c’est aussi l’histoire d’une voisine qui va voir dans ce duo bancal une bouffée…

Mommy est un film de Xavier Dolan Date de sortie : 8 octobre 2014 Casting : Antoine-Olivier Pilon, Anne Dorval, Suzanne Clément, Patrick Huard Synopsis : Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent TDAH impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d’équilibre et, bientôt, d’espoir. Après « J’ai tué ma mère » (2009), « les Amours Imaginaires » (2010), « Laurence Anyways » (2012) et « Tom à la Ferme » (2013), Xavier Dolan nous revient avec Mommy, Prix…

Après J’ai tué ma mère et Les Amours imaginaires, le prodige Xavier Dolan était une nouvelle fois de retour sur la Croisette pour présenter son Laurence Anyways. Avec un casting absolument génial, le réalisateur québécois raconte une somptueuse histoire d’amour inspirée et inspirante sur fond de crise identitaire dans son film le plus abouti. Un véritable coup de cœur ! Laurence Anyways, c’est l’histoire d’un amour impossible. Le jour de son trentième anniversaire, Laurence, qui est très amoureux de Fred, révèle à celle-ci, après d’abstruses circonlocutions, son désir de devenir une femme. Drôle de projet que ce Laurence Anyways. Après…

En 2009, Xavier Dolan posait déjà les bases de ce qui caractérisera plus tard son cinéma. Retour sur le premier film d’un petit génie qui a tout compris. Hubert Minel n’aime pas sa mère. Du haut de ses 17 ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitsch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment. Au-delà de ces irritantes surfaces, il y a aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour-haine qui l’obsède de plus…

En 2009, Xavier Dolan posait déjà les bases de ce qui caractérisera plus tard son cinéma. Retour sur le premier film d’un petit génie qui a tout compris. Hubert Minel n’aime pas sa mère. Du haut de ses 17 ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitsch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment. Au-delà de ces irritantes surfaces, il y a aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour-haine qui l’obsède de plus…

Après J’ai tué ma mère et Les Amours imaginaires, le prodige Xavier Dolan venait en mai une nouvelle fois sur la Croisette pour présenter son Laurence Anyways. Avec un casting absolument génial, le réalisateur québécois raconte une somptueuse histoire d’amour inspirée et inspirante sur fond de crise identitaire dans son film le plus abouti. Un véritable coup de cœur qui nous aura bien secoué. Fantasque, pop, original, décalé, ambitieux, drôle et intelligent, Laurence Anyways se distinguera également par une B.O hypnotisante et carrément inspirée. Pour son troisième long métrage, Xavier Dolan sort de sa discothèque 80 – 90 ses chansons…

Un Certain Regard a proposé cette année 20 films dont 4 premiers films. La compétition était présidé par Tim ROTH et le Jury était composé de Leïla BEKHT, Sylvie PRAS, Tonie MARSHALL et Luciano MONTEAGUDO. « Nous avons découvert une sélection de films extraordinaire dans sa qualité et sa puissance et nos délibérations furent passionnées. Les cinéastes ne nous ont jamais déçus une seule fois ! Incroyable ! » Tim ROTH PRIX UN CERTAIN REGARD           DESPUÉS DE LUCIA de Michel FRANCO PRIX SPÉCIAL DU JURY          LE GRAND SOIR de Benoît DELÉPINE et Gustave KERVERN PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE Suzanne CLÉMENT pour sa performance dans le film LAURENCE…

Pin It