Tag

the

Browsing

Quelques fois dans l’année on reprend des box pour refaire le plein de bonnes choses et c’est ce qu’il se passe  entre moi et la Thé Box. J’ai repris 3 mois, histoire de refaire le plein de thés variés et sortir un peu de ma zone de confort (3 ou 4 thés différents). Ce mois-ci (Octobre 2020) la box avait pour thème “Les Toits de Paris”. Elle est arrivée il y a quelques jours et j’ai déjà pu savourer mes premiers thés ! Les Toits de Paris, la sélection de thé et les gourmandises L’habituel : Le cahier des saveurs avec…

Ça y est l’automne est là, il est temps de faire le point pour trouver les calendriers de l’avent qui nous accompagneront pendant le mois de décembre. Pour commencer on a fait le tour de ce que propose Nature & Découverte cette année, car on le sait, on y trouve de la variété ! Calendrier de l’avent : Thé ! On a trouvé plusieurs calendriers ” spécial thé ” : Happy Morning à 39,95€ Il contient 9 petits pots de confitures fabriquées artisanalement en France et 30 sachets de thés et infusions. Les sachets vont par deux. Des ingrédients bio et…

Puisque sur ce blog nous vivons en Nivraecratie, et que “j’ai pas le choix”, c’est le pas trainant et la larme à l’oeil que je vous apprends (si vous le savez deja, vous avez des goûts douteux) qu’aujourd’hui sort au cinéma le film ‘Fée malgré lui’.

Ce film est réalisé par Michael Lembeck, le réalisateur de Greek et de Californication, comme quoi il arrive de bien mauvaises choses même aux meilleurs.

Synopsis : Derek Thompson, joueur professionnel de hockey sur glace qui pense que tous les coups sont permis, à la fâcheuse habitude de casser les dents de ses adversaires. Ce qui lui vaut le surnom de « Fée des dents ». Mais nul n’est à l’abri d’un sortilège… Un jour, après avoir brisé le rêve d’un enfant, Derek se voit condamné à une semaine de travaux d’intérêts généraux au royaume des fées. Pour accomplir son nouveau travail, il va devoir enfiler ailes et tutu et se transformer en vraie fée des dents ! Muni de sa baguette magique, l’ancien champion collecte tant bien que mal les dents de lait placées sous les oreillers, et volette péniblement d’une maison à l’autre en multipliant les maladresses.
Mais sa nouvelle mission va rapidement lui donner l’occasion de redécouvrir ses rêves d’enfant… (allocine)

When you’re strange est un film documentaire de Tom DiCillo sur le groupe de musique “The Doors” qui sortira au cinéma le 09 juin 2010.

L’UGC ciné cité les Halles a organisé une projection en présence de John Densmore le batteur du groupe, qui a profité de l’occasion pour nous raconter une anecdote sur Jim et en même temps nous expliquer le titre du film. Un homme sympathique qui a su ravir le public pour les quelques minutes qu’il a passé avec nous.

petit extrait filmé par Flogarko et Galathys

Synopsis: A l’origine, il y a Les portes de la perception, le livre d’Aldous Huxley sur son expérience de la mescaline et d’autres drogues hallucinogènes. La citation de William Blake, qui lui a fourni le titre de ce livre, inspira également Jim Morrison et Ray Manzarek pour le nom du groupe – The Doors – qu’ils fondèrent en 1965 à Venice Beach avec John Densmore et Robby Krieger. Ils allaient devenir l’un des groupes les plus importants et les plus influents du rock américain. (allocine)

Le film est donc un documentaire sur le groupe, depuis le début, leur rencontre, jusqu’à la mort de Jim 54 mois plus tard.

Enter The Void , est un film français de Gaspar Noé (Irréversible) assez connu pour l’étrangeté et la violence de ses films.

Il sort au cinéma le mercredi 5 mai, et j’ai été donc lundi aux halles pour le voir en avant première. Gaspar Noé était présent et nous a fait un petit speech en nous expliquant qu’on n’en sortirai pas indemne… effectivement!

L’histoire: Oscar et sa sœur Linda habitent depuis peu à Tokyo. Oscar fait des petits deals de drogue, Linda est stripteaseuse et sort avec une sorte de mac local. Un soir, alors qu’il va faire une livraison, Oscar est tué par une balle. Son esprit s’évade alors dans la ville nous contant son passé et jetant un regard sur l’avenir.

Alors ce film c’est avant tout une oeuvre graphique et sonore de 2h30. Un sur-gavage de couleurs flashy, de survol de Tokyo, de drogues, de sexe, d’alcool, de fractales, et d’images psychédéliques. Mon principal problème a été la durée, pour moi 1h30 aurait largement suffit, d’ailleurs je trouve que le film s’essouffle une fois que l’on a finit de revivre des instants du passé d’Oscar.

Pin It