Author

Marine

Browsing
Cinéphile aux lacunes exemplaires, mon coeur bat aussi pour la musique, les chaussures léopard et les romans de Bret Easton Ellis. Maman de 2muchponey.com, niçoise d'origine, parisienne de coeur, je nage en eaux troubles avec la rage de l’ère moderne et la poésie fragile d'un autre temps. Si tu me parles de Jacques Demy je pourrais bien t'épouser.

Triste journée que ce lundi. Hier soir s’est terminé le 65ème Festival de Cannes et avec lui les vacances. Retour à la réalité donc après 12 jours de pur bonheur. Dernier article sur cet événement histoire de faire le bilan en espérant que vous avez aimé suivre nos folles aventures. Hier a été dévoilé le palmarès de cette 65ème édition et avec lui nos espoirs sont tombés à l’eau. Bon, pour la Palme D’or on était d’accord mais à côté de ça : horreur, surprise et hallucination au fur et à mesure que Nanni Moretti dévoilait ses gagnants. Première blague…

Cannes, Vendredi 25 mai Nous y sommes enfin, le très attendu Cosmopolis va enfin être projeté. Du monde ce matin pour regarder la transformation de Pattinson en golden boy. David Cronenberg est-il toujours aussi fort ? La réponse est oui. Cosmopolis est-il une énorme claque ? Malheureusement non. Si Cosmopolis détonne par son univers et sa réflexion sur l’ennui dans un monde désabusé, il n’en reste pas moins très bavard et pas franchement passionnant. Et alors que l’on s’attendait à un film en mouvement très rythmé, on assiste à la chronique d’un jeune homme qui meurt d’ennui et ne sait…

Et voilà. Après dix jours de pure folie, de films, de découvertes et d’espérance, l’heure du bilan est enfin arriver. Sur les 22 films présentés en compétition seulement un d’entre eux repartira avec la récompense ultime. Alors qui cette année pour succéder à l’immense The Tree Of Life, Nous en avons vu 18 sur les 22 (ce qui est bien mais pas top) et nous vous livrons aujourd’hui une liste totalement personnelle des films qui selon nous mériteraient un prix. Avant de nous attarder sur nos favoris, il nous faut vous présenter nos déceptions et nos énormes coup de gueule…

Attendu comme le messie ou pas loin sur la Croisette, les festivaliers mettaient tous leurs espoirs dans le nouveau David Cronemberg pour survoler la compétition. Sans être le film qu’on attendait, Cosmopolis n’en reste pas moins intéressant entre critique d’une société capitaliste en chute libre et portrait d’un golden boy désabusé. Dans un New York en ébullition, l’ère du capitalisme touche à sa fin. Eric Packer, golden boy de la haute finance, s’engouffre dans sa limousine blanche. Alors que la visite du président des Etats-Unis paralyse Manhattan, Eric Packer n’a qu’une seule obsession : une coupe de cheveux chez son…

Cannes Jour 8 Mercredi. Cela fait déjà une semaine que le festival a commencé. Enfin déjà mais aussi seulement. Après 7 jours de films et d’aventures, j’ai l’impression que je suis arrivée à Cannes depuis des mois ! Tout me semble familier et une certaine routine s’est déjà installée. Fatiguant ce festival finalement quand on le vit en entier ! Ce matin il faut encore se lever pour aller à la première projo de Sur la Route. Film très attendu, je préfère me « contenter » de la séance du matin plutôt que de tenter une montée des marches le soir. Histoire d’être sure…

Après le très esthétisant le Ruban Blanc, Michael Haneke est de retour sur la Croisette pour présenter Amour. Aussi dérangeant que fascinant, le réalisateur autrichien fait dans le minimalisme et propulse son amour très très haut dans les estimes. Bouleversant, Michael Haneke pourrait une fois de plus rafler la mise … Amour c’est l’histoire de Georges et Anne, octogénaires et cultivés, passionnés de musique, bourgeois, vivant dans un bel appartement haussmannien. Alors qu’ils mènent une petite vie tranquille, ils vont devoir faire face à un sacré coup dur. Anne est victime d’un accident. Atteinte de paralysie partielle, la maladie d’Anne…

Film très attendu sur la Croisette, l’adaptation du roman de Jack Kerouac par Walter Salles avait de quoi séduire : un casting surprenant mais ingénieux, un réalisateur de talent, une bande annonce esthétisante… Finalement la déception aura été aussi grande que l’attente. Trop lent, sans grande profondeur, sans intérêt majeur et trop propre, Sur La Route reste un film sexy, très bien interprété et gentiment regardable. Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean,…

Cannes 2012 : Jour 5 Il est 7heures Marine s’éveille ! Les yeux picotent légèrement suite à la soirée de la veille et une envie d’appuyer indéfiniment sur la touche “rappel” de mon reveil me traverse l’esprit. Avec beaucoup de courage et de détermination je sors de mon lit et me prépare pour affronter le très attendu film de l’autrichien Haneke. Première séance “Presse” de 08h30 du festival et premier constat : à cette heure ci la salle est pleine à craquer ! Je m’assois au balcon luttant contre l’envie de dormir déjà en espérant que Michael Haneke ne m’achèvera…

Après le choc Un prophète, Jacques Audiard est à nouveau dans l’arène cannoise avec De rouille et d’os. Un très grand film qui prouve une fois pour toute qu’Audiard est un immense metteur en scène capable de transformer des histoires très simples en chef d’œuvre. Chronique de la première claque du festival ! Ça commence dans le Nord. Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge…

Cannes 2012 : Jour 3 Réveil encore une fois matinal et toujours plus difficile que la veille mais cette fois ci l’enjeu est important : Xavier Dolan, le petit génie québécois vient présenter à Un Certain Regard son nouveau long, Laurence Anyways. Une file d’attente immense pour la séance de 14h et l’éventualité de ne pas rentrer dans la salle pointe le bon de son nez. Fort heureusement on passera les contrôles et on trouvera une place au Balcon au premier rang. 2h40 plus tard je suis au bord des larmes, émue vraiment et bien bousculée par ce que je…

Pin It