Il y a quelque temps, je vous avais présenté la nouvelle collection de roman graphique “Urban Link” de l’éditeur d’Urban Comics dédiée au récit Young Adult, à des histoires courtes et complètes dans l’Univers DC Comics (majoritairement). En Mai 2021, trois nouveaux volumes sont entrés dans la collection :

  • Victor & Nora : A Gotham love story
  • Gotham High
  • Shadow of the Batgirl

Lors de ma dernière visite en librairie, je n’ai pas pu résister et j’ai fait l’acquisition des 3 volumes pour m’offrir un moment de lecture détente. Ils sont toujours en petit format avec couverture souple, idéal pour les transporter.

Victor et Nora : a Gotham love story

C’est le livre que j’attendais le plus parmi les trois. Victor et Nora raconte l’histoire d’amour de Victor Fries (futur Mr Freeze dans le DC Universe) et de Nora Faria. Deux destins dramatiques : lui est renfermé sur lui-même depuis la mort de son frère, plongé dans ses études scientifiques pour tenter de découvrir comment cryogéniser des êtres. Elle souffre d’une maladie grave et incurable, une maladie dégénérative, chaque jour la rapproche d’un état qu’elle refuse d’accepter.

Quand ce duo se croise, c’est le coup de cœur, le choc, mais chacun garde bien ses secrets. Leur été à Gotham sera le dernier de cette romance, comment le vivre à plein temps quand on est préoccupé par la mort qui guette. Moments de bonheur, émotions pour le cœur gelé de Victor, une rencontre incroyable pour une histoire forte en émotions.

J’ai beaucoup aimé la découvrir, les doux dessins de Isaac Goodhart et l’écriture de Lauren Myracle, donnent à l’histoire un charme incroyable. Si comme moi vous avez vécu avec la série animée Batman, vous vous souvenez de Mr Freeze et de sa Nora. Encore envie de verser une larme rien qu’en y pensant.

Gotham High

Bruce Wayne est de retour à Gotham High, après que le gosse de riche se soit fait virer de son internat. Il va recroiser le chemin de sa voisine, la jeune Selina Garcia Kyla mais aussi rencontrer l’intriguant Jack Napier. Ce nouveau trio aurait pu être les petits influents du lycée, mais ils ont bien d’autres choses à gérer. Entre soirée poker pipée, kidnapping, enquête, qui croire, à qui faire confiance ? Amourettes, manipulation, qui est vraiment le gentil et le méchant de l’histoire. Qui est vraiment le personnage principal de l’intrigue ?

Avec un petit style de Riverdale sur une surcouche DC Comics, Gotham High m’a un petit peu déçue. Je m’attendais à plus de force du côté du récit, plus d’intrigue, mais malheureusement le “remplissage” par des références à d’autres personnages DC nous fait sortir tout le temps du scénario.

Gotham High est un petit raté, à mon avis. Pourtant, le principe était intéressant, le personnage de Selina qui prend le commandement, le Bruce Wayne avec des origines modifiées, le Jack Napier d’avant Joker. Mais non, je n’ai pas accroché, un peu raté pour moi celui là, mais heureusement après j’avais rendez-vous avec …

Shadow of the Batgirl

Cassandra Cain a été élevée par son père pour devenir assassin, elle ne sait pas lire, à peine parler et pourtant un jour alors qu’elle effectue une mission, elle reconnait un mot… un mot qui la bloque et qui va démarrer chez elle une remise en question de son existence.

Cassandra va alors rencontrer deux femmes, une première qui tient un restaurant et qui va l’accueillir, et la seconde Barbara qui va lui transmettre ses connaissances et la guider dans l’apprentissage. C’est d’ailleurs au travers des aventures de l’héroïne disparue “Batgirl” que Cassandra va découvrir les mots.

Comment devenir autre chose que la machine à tuer qu’on a toujours été ? Est-ce possible de devenir une héroïne ? Est-ce qu’une rencontre peut tout changer ?

On se retrouve là dans la construction d’un personnage très attachant. La version de Cassandra présentée ici est très touchante, c’est comme un petit chaton perdu (et hyper violent). J’ai beaucoup aimé la manière de présenter les deux femmes qui vont graviter autour d’elle. Pas de référence assénée, pourtant quand on connait le DC Universe, on sait très bien qui est Barbara, mais ça ne gêne pas la lecture.

J’ai trouvé que la plume douce de Sarah Kuhn et le dessin très “manga” de Nicole Goux marchaient très bien. Cassandra nous est très vite sympathique, on accroche bien à l’univers tant du côté visuel que de l’histoire. J’avais hâte de voir le personnage évoluer.

Plus d’informations

Les 3 romans graphiques sont disponibles en librairie depuis Mai 2021, ils font environ 200 pages et sont en “petit” format souple (15x22cm). On les trouve au prix de 14,50€.

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :