Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Les Aventuriers du Rail Allemagne : Test du jeu de Days of Wonder

Les Aventuriers du Rail Allemagne : Test du jeu de Days of Wonder

Tout le monde connait Les Aventuriers du Rail, même mes parents, que je ne décrirais pas vraiment comme des gamers de table. Oui mais savez-vous qu’il existe un sacré nombre de variantes et d’extensions ? En tout cas, mes parents ne le savent pas, ça. Je vous présente le dernier-né de la série, la version Allemagne ! Si la série a un tel succès depuis plus de 10 ans, ce n’est pas pour rien. Règles ultra simple, rejouabilité importante, stratégique (mais pas trop), durée de jeu parfaite, qualité du matériel, immersion complète, etc… Les Aventuriers du Rail est un jeu familial à posséder absolument, il comblera tous les membres de votre famille et rendra les longues soirées d’hiver plus attractives. Créé par Alan Moon, illustré par Julien Delval et édité par Days of Wonder, Les Aventuriers du Rail est devenu en quelques années un incontournable du jeu de société, et ce n’est pas pour rien.

 

Pour qui ? 8+

Pour combien de joueurs ? 2 à 5

Durée d’une partie : 45 minutes

Genre : Stratégie, placement, objectifs secrets

Prix : 39,50€ hors fdp

Date de sortie : Août 2017

 

 

Découverte, Packaging & Matériel

Maintenant il faut bien que je vous le dise, quand on m’a proposé de jouer pour la première fois aux Aventuriers du Rail (version Europe), je n’étais pas hyper motivée. “Mais qu’est-ce que c’est que ce jeu avec des trains ? Franchement, je n’aime pas les trains, la SNCF me mine le moral au moins une fois par semaine, ce n’est pas pour jouer à un jeu sur le thème ferroviaire le weekend”. Une heure plus tard (le temps de la partie donc), je commandais la version Europe sur Internet et téléchargeais l’application sur l’Appstore. Dire que ce fut un coup de cœur serait un euphémisme.

C’est donc avec une grande joie que j’ai appris que la version Allemagne débarquait en France cet été. Il s’agit en fait plus ou moins d’une reprise de la version Märklin sortie en 2006 qui avait eu un certain succès. Je dis bien plus ou moins car il semblerait que les règles ne soient pas tout à fait les mêmes. N’ayant jamais joué à la version Märklin, je ne me hasarderai pas plus que ça dans la comparaison.

Le matériel est magnifique. Le prix de vente annoncé un peu plus haut vaut vraiment le contenu. À l’intérieur de la boîte (robuste), vous trouverez 1 livret de règles, 1 plateau de jeu (plutôt grand, prévoyez de la place), 225 wagons en plastique, 110 cartes wagon, 89 cartes destination, 1 carte bonus, 60 meeples passagers (la petite particularité de cette version), 1 sac en tissu et 5 marqueur de score. Le tout rangé dans un blister adapté permettant un rangement optimal (ça peut vous sembler anodin mais c’est en réalité pas très agréable de mettre tout son matériel en vrac).

Comme indiqué plus haut, le matériel est donc tout simplement parfait, comme d’habitude avec Days of Wonder qui est devenu ma référence en terme de qualité. L’éditeur a même pensé à fournir quelques trains en rab en cas de perte, geste très appréciable et apprécié.

Règles & Mise en place

Les Aventuriers du Rail pour faire court. Nous voilà dans l’Allemagne du XIXème siècle; chaque joueur va devoir construire son réseau ferroviaire en remplissant des missions secrètes qui correspondent à un trajet entre deux villes. Pour remplir ses missions, il pioche à chaque tour des cartes wagons de couleurs variées qui l’aideront à poser ensuite ses petits wagons sur le plateau de jeu. Pour gagner des points, il faut remplir des missions secrètes (important car si vous ne les réussissez pas, vous perdez des points) et réfléchir au meilleur trajet pour y parvenir car chaque route ne rapporte pas le même nombre de points.

Chaque version/extension a sa particularité. La version Allemagne offre au joueur ayant réalisé le plus de missions secrètes un bonus en fin de partie (15 points) et, surtout, elle vient ajouter des passagers. Des meeples de différentes couleurs sont placés sur chaque ville. Quand un joueur parvient à poser ses wagons entre deux villes, il récupère un passager dans chaque ville. À la fin de la partie, on comptera le nombre de passagers de chaque couleur en possession de chaque joueur. Par exemple, le joueur ayant le plus de passagers jaune, remportera 20 points, celui qui arrivera second 10 points, les autres n’auront rien. Il faudra faire le décompte pour tous les types de passagers (soit 6).

Entre l’installation, le temps de jeu et le rangement, une partie des Aventuriers du Rail prend environ 1 heure. L’installation est un peu plus longue pour cette version à cause de la disposition des meeples à faire en début de partie.

Il n’existe pas encore de vidéo de présentation de cette version, mais vous pouvez par contre aller jeter un coup d’oeil à celle-ci (vidéo “d’époque” proposée par l’éditeur) ou celle-là afin de mieux vous familiariser avec la première version (États-Unis).

Déroulement d’une partie & Avis

Les Aventuriers du Rail est un jeu que j’affectionne beaucoup, notamment grâce à ses règles extrêmement simples, qu’on explique en 3 minutes chrono. Le livret de règles richement illustré faisant à peine 4 pages peut en attester. C’est sans doute ici que réside la plus grande force du jeu. À la fois extrêmement simple et riche en stratégie et variantes, il permet à tous les types de joueurs d’y trouver son compte.

Pour les débutants, réfléchissez bien aux missions que vous choisirez au démarrage (vous avez le choix d’en sélectionner de 1 à 4). Mieux vaut en prendre peu en début de partie pour en repiocher ensuite. Avec un peu de chance, vous tomberez alors sur des cartes avec des missions proches des routes déjà construites, vous pourrez donc ainsi multiplier les missions accomplies en dépensant peu de wagons. Et là, c’est le jackpot assuré !

L’ajout des passagers apporte un vrai plus à cette version, la plaçant un cran au-dessus des autres en terme de stratégie de placement. Il faudra faire des choix. Prendre des chemins plus courts permettant de réaliser plus de missions ou s’aventurer sur des routes plus longues permettant de ramasser plus de passagers des couleurs ciblées.

J’ai pu tester la version à 2 et 3 joueurs. Je recommande d’y jouer à au moins 3 joueurs, la spécificité des passagers gagnant en intérêt. En jouant à seulement 2 joueurs, on gagne forcément des points avec les passagers puisque les 2 premiers joueurs ayant une majorité de chaque couleur en gagnent. À partir de 3 joueurs, la course aux passagers devient donc plus intéressante.

Si de jouer sur un plateau Allemagne vous fait peur, rassurez-vous, comme pour les autres versions, les cartes missions vous indiquent les villes sur le plateau (voire image un peu plus haut). Je ne me suis absolument pas perdue malgré le fait que je ne connais absolument pas le pays. Au contraire, j’ai trouvé ça plutôt sympa de découvrir les villes allemandes (souvent aux noms imprononçables).

Bref, Les Aventuriers du Rail reste un de mes jeux préférés. Aussi bien pour son thème immersif (qui l’eut cru) que pour son matériel de qualité ou sa stratégie légère (ce qui n’est absolument pas péjoratif). Il reste selon moi le jeu le plus facile à offrir, avec l’assurance de plaire à tous les coups. Quant à cette version Allemagne, qui n’est pas une extension mais bien une stand alone, elle se révèle parfaite pour ceux qui trouvaient justement la version de base pas assez stratégique.

Les infos en +

Sorti au premier semestre 2017, Les Aventuriers du Rail : Mon premier voyage permet d’initier les plus jeunes aux jeux de société. Une version junior (à partir de 6 ans) à la durée de jeu écourtée (20 minutes).

Comme je vous l’indiquais en début article, si vous devenez accro (ce qui est fort probable), il existe une version mobile des Aventuriers du Rail. Elle vous permet de jouer sur tous les plateaux de jeux (États-Unis, Europe, Asie, Inde, etc…). Vous pouvez jouer avec vos amis ou en mode solo. L’application est payante mais la qualité est au rendez-vous.

Pour résumer…

Les + : un classique déjà indémodable qui plaira à toute la famille, un matériel de qualité et agréable à jouer (les petits wagons font leur effet), des règles simples, un thème réussi et immersif, la version Allemagne rend le jeu un peu plus stratégique.

Le – : l’ajout des passagers n’est pas très intéressant pour une partie à 2 joueurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.