Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Juliette Armanet – Petite Amie

Juliette Armanet – Petite Amie

Vous avez du en entendre parler ou la voir en piano voix dans une video sur les internets. Elle est la révélation française de 2017 et définitivement la sensation de ce mois d’avril. Elle, c’est Juliette Armanet. Jeune femme de 33 ans qui vient de sortir un merveilleux premier album : petite amie.

Pour définir en quelques mots le paysage musical de Juliette Armanet, on dira simplement qu’elle rassemble ce qui se fait de mieux en chanson française avec une pointe de disco follement assumée. Quelque part entre Véronique Sanson, Michel Berger et Jeanne Cherhal. Et à une époque où la génération de chanteurs français se tourne vers l’électro (Paradis, Pirouettes) on doit dire que Juliette Armanet sait se distinguer.

Il ne faut pas longtemps pour accrocher à cet album. L’amour en étendard, Petite Amie est une sorte de journal intime. Des textes incisifs, des rythmes ultra-dansants, une voix singulière, on tombe vite dans les filets de Juliette Armanet. Filets dans lesquels il est difficile de s’échapper. Il faut dire qu’au bout de 2/3 écoutes les mélodies comme les paroles restent bien en tête. Un peu comme si Juliette Armanet existait depuis un paquet d’années et pour cause la majorité des morceaux ressemble à un tube instantané : L’amour En solitaire, A la folie, La Carte Postale, Cavalier Seule, L’Indien, A la Guerre Comme A l’amour, un Samedi soir dans l’histoire…

Petite Amie a quelque chose de magique. Une sorte de coup de maître qu’on attend d’un artiste au bout de quelques albums. Ici Juliette Armanet frappe un grand coup dans le paysage de la chanson française. Comme quoi quand on tente le tout pour la vie, le slow interdit, ça fonctionne ! Chapeau l’artiste !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.