bdef-affiche-120x160-ares
Il y a quelques jours nous avons été invitées à découvrir Arès le nouveau film de SF français. Au départ, on vous l’avoue, on a hésité à y aller… parce que bon on connait le cinéma français et la SF c’est pas trop notre spécialité.

Pourtant ce soir là nous étions présentes dans la salle de cinéma pour découvrir le film. 1h20 ça passe vite et nous nous sommes dit que même si c’était nul … bah au pire ce n’est qu’ 1h20.

et là ….

Surprise !!! Le film est bon !!

_ou28933

Synopsis officiel :  Dans un futur proche, l’ordre mondial a changé. Avec ses 10 millions de chômeurs, la France fait désormais partie des pays pauvres. La population oscille entre révolte et résignation et trouve un exutoire dans des combats télévisés ultra violents où les participants sont dopés en toute légalité et où tous les coups sont permis. Reda, dit Arès, est un ancien combattant qui vit de petits boulots de gros bras pour la police. Tout va changer lorsque sa sœur se fait arrêter et qu’il doit tout mettre en oeuvre pour les sauver : elle et ses filles.

Ares c’est donc l’histoire d’une époque où la France du futur est moche, sale, perdue, pauvre et souffrante. Nous suivons un homme qui gagne sa vie en combattant sur le ring face aux caméras. Les paris lui payent sa petite vie mais aussi le sponsoring de laboratoires pharmaceutiques qui ont l’autorisation de tester sur l’humain directement.

Le film est assez violent et bourrin, mais aussi tendre. Ares a une famille et malgré son air de tueur, il est prêt à tout pour protéger sa sœur et ses nièces.

_ou28113

On est loin des gros blockbusters de SF américain, on est plus proche d’un film d’anticipation indé et sombre. Attention, cela ne veut pas dire que le film est cheap, au contraire. Très peu d’effets spéciaux mais bien maîtrisés, un Paris du futur entre Kiev (filmé lors de la révolution), un mois d’août (quand les parisiens sont partis) et des ajouts de l’avenir (pub, écrans, etc…).

J’ai été très surprise par le film, il est court mais bien maîtrisé, on sent que le travail est fini et que chaque élément a sa place.

Je vous invite à découvrir le film en salle dès le 23 novembre, c’est vraiment un film qui vaut le détour. Attention, il est vraiment pour tous mais à partir de 12 ans seulement, car ça reste violent.

Date de sortie 23 novembre 2016 (1h 20min)

De Jean-Patrick Benes

Avec Ola Rapace, Micha Lescot, Thierry Hancisse, Helene Fillieres

Interdit aux moins de 12 ans

 

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :