Brûlez-nous vives si vous le voulez mais on assume : sur WAG on aime les productions Asylum et nous sommes fidèles à Sharknado depuis le début. Une soirée organisée par Canalsat pour découvrir le 3ème volet, forcément on ne pouvait pas la rater !

Rendez-vous le jeudi 23 juillet dernier à l’aquarium de Paris pour retrouver les équipes de Syfy France et de Canalsat qui nous accueillent comme il se doit ! Cupcakes en forme d’ailerons de requins, sushis et visite de l’aquarium jusqu’au bassin des squales, nous sommes dans l’ambiance rapidement…

20h50, heure de la diffusion télé, il est temps de se préparer à voir un parfait nanar. Et là, deuxième surprise, Bruno Salomone vient présenter le téléfilm. Et oui, car notre humoriste bien français, après avoir fait les Impitchables de Syfy, s’est retrouvé à jouer dans Sharknado 3. On vous laissera d’ailleurs apprécier son apparition mémorable, cherchez-le bien !

Après 2 ou 3 vannes sur David Hasselhoff (lui aussi dans ce 3ème volet), le film peut commencer ! Oui, je sais, ça peut paraitre bizarre de faire une “critique” d’un Sharknado mais quand même… Il fallait que ce soit dit : j’ai été un peu déçue par ce Sharknado 3. D’abord, parce que j’ai mis super longtemps avant de rire vraiment devant les scènes/répliques ou situations grotesques. Tout le début du téléfilm est un peu trop scénarisé, et du coup c’est moins wtf que prévu.

Mais HEUREUSEMENT, à partir de l’attaque de requins sur la Maison Blanche (oups, spoiler de FOU), on récupère de très “beaux” moments et surtout de bons caméo. On ne vous les citera pas tous mais les fans de Malcolm ou Games of Thrones apprécieront ! Puis vint David Hasselhoff ! Là encore, petite déception puisqu’aucune vanne ou référence n’a été faite au sujet de Alerte à Malibu. Mais passons, le meilleur reste à venir.

2015-07-23 10_53_19

Car le dernier tiers de ce Sharknado 3, c’est que du bonheur. A la façon d’un Machete 2 qui craque son slip et envoie tout le monde dans l’espace, les requins et Fin Sheperd se retrouvent à s’affronter sur fond de Star Wars. Des références à plein de films de science-fiction, ainsi qu’aux anciens Sharknado, un lot incroyable de morts débiles, une tronçonneuse en folie, des répliques ridicules comme on les aime, des faux-raccords et ça suffit pour nous tordre de rire devant tant de médiocrité jusqu’à la fin DANTESQUE de ce 3ème opus.

En tout cas, même si on a un peu moins rigolé que devant le 2ème, ce Sharknado 3 nous fait quand même fortement attendre le 4ème. Aucune idée de ce qu’ils nous inventeront pour celui là, mais on fait une confiance aveugle à Asylum pour ça, et à Syfy aussi ! Oh hell yes !

Author

Grande enfant qui donne son avis sur les films et les séries sur WAG. Et sur cine-nerd.fr . Et aussi sur welovecinema.fr ... Aime les acteurs et les expose sur ses avatars Twitter (@AnaBerno). Véritable pipelette à tendance bisounours, je suis pourtant Bretonne, donc mangeuse de crêpe têtue. Ce que je préfère sinon, c’est découvrir de nouveaux endroits à visiter et des nouveaux bars à tester entre amis.

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :