Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Critique Cinéma] Astérix – Le Domaine des Dieux

[Critique Cinéma] Astérix – Le Domaine des Dieux

213078.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx (1)Astérix – Le Domaine des Dieux est un film réalisé par Louis Clichy et Alexandre Astier

Date de sortie : 26 novembre 2014

Casting : Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Elie Semoun, Géraldine Nakache, Lionnel Astier, Artus de Penguern, Florence Foresti, Baptiste Lecaplain

Synopsis : Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

145326.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Voici la neuvième adaptation en dessin animé des aventures d’Asterix et Obélix, et pour la première fois en 3D. Pour l’occasion M6 a vu les choses en grand et a investi beaucoup d’argent tout en laissant carte blanche au duo Clichy/Astier. L’un venant du milieu de l’animation (ex-animateur Pixar) et l’autre plutôt spécialiste dans la mise en scène et la comédie.

Quand on parle de 3D dans le film, on parle d’une part de la 3D relief avec les lunettes mais aussi de la 3D en rendu visuel, nos personnages ont pris du volume à l’écran et rien de mieux pour faire ressortir leurs gros nez et gros ventres ! L’animation est une belle réussite, c’est fluide, on reconnait bien nos personnages ! J’ai juste eu du mal avec le nez de Panoramix qui dans mon souvenir n’était pas imposant à ce point. Voir les personnages aussi vivant à l’écran c’est vraiment sympa, d’ailleurs Idefix va vite conquérir tout le monde !

Le film est doublé par une ribambelle de voies connues, on retrouve des membres de Kaamelott mais aussi d’autres acteurs et humoristes connus. Un grand bravo à Roger Carel, la voix historique d’Asterix qui à  plus de 85 ans a tenu son rôle, un vrai plaisir de garder cette voix. Par contre j’ai eu du mal à me faire à la voix de Guillaume Briat pour Obélix, Ça n’a pas accroché, je l’ai senti moins bourru, moins pataud que dans mon souvenir. Sinon il y a du bon boulot et  certaines voix  collent vraiment bien comme celles d’Elie Semoun ou Florence Foresti.

161177.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est très respectueux de l’oeuvre de René Goscinny et Albert Uderzo, on retrouve les bases de l’histoire avec un fond et des dialogues un peu modernisés, ça va parler d’écologie, de politique mais surtout essayer de faire rire un maximum. Bon chez moi les blagues ont assez bien fonctionné mais ça n’a pas été n’ont plus de gros fou-rires. Ce n’est pas mon Astérix préféré, ce n’est pas une vraie aventure comme d’habitude mais plus une lutte pour la survie du village.

J’ai passé un bon moment devant le film, c’est plein de références, la BO et le score sont vraiment bons mais je n’ai pas pris un plaisir immense, c’est un bon film mais je m’attendais à plus que ça, à rire plus et à vivre plus profondément le film.

Je vous conseille quand même d’aller le voir, petits et grands car il y a un bon message derrière. De plus c’est joli, c’est français et c’est innovant chez nous. J’espère que le film réussira au Box Office, qu’on puisse en avoir un autre avec je l’espère une vraie aventure.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.