Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Critique Cinéma] Blackout Total

[Critique Cinéma] Blackout Total

026193.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxBlackout Total (Walk Of Shame) est un film réalisé par Steven Brill (My Movie Project)

Date de sortie : 21 mai 2014

Casting : Elizabeth Banks, James Marsden, Gillian Jacobs, Sarah Wright, Ethan Suplee, Ken Davitian, Alphonso McAuley

Synopsis : Meghan, présentatrice télé d’une trentaine d’années, a passé une sale journée. Non seulement elle vient de se faire larguer par son fiancé, mais elle n’a pas obtenu la promotion qu’elle convoitait… Pour lui remonter le moral, ses copines l’emmènent faire la fête toute la nuit. Mais le lendemain matin, elle se réveille dans le lit d’un parfait inconnu, sans argent, ni téléphone portable. Alors qu’elle parvient tout de même à consulter sa messagerie vocale, elle apprend qu’elle est de nouveau en lice pour décrocher le boulot de ses rêves. Arrivera-t-elle à temps à la chaîne de télé pour passer une audition ? Rien n’est moins sûr…

534501.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle comédie américaine débarque sur nos écrans, on retrouve à la barre le réalisateur Steven Brill qui nous avait surpris avec l’absurde My Movie Project. Le pitch de départ est clair, Meghan doit traverser Los Angeles, après une soirée bien arrosée, pour rejoindre son lieu de travail et décrocher le boulot de ses rêves.

Un épopée qui nous permet de visiter la ville et de découvrir les quartiers où on ne tourne pas souvent : Koreatown, MacArthur Park, East Los Angeles, le viaduc Sixth Street Bridge et Hollywood… Un beau bout de marche pour la pauvre Meghan dont la tenue vestimentaire ne va pas laisser les passants indifférents.

599235.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Elizabeth Banks porte à elle seule tout le film et elle le fait plutôt bien. J’adore cette actrice, elle arrive à redonner un peu de peps au film et à nous donner envie de poursuivre l’aventure. J’ai trouvé que malgré l’enchaînement de situations burlesques, le tout reste assez crédible, on peut potentiellement croiser tout ça en allant d’un point A à un point B à Los Angeles.

Le film est assez drôle, j’ai passé un bon moment. Pas d’éclat de rire ni de fous rires intenses, mais de bons moments. Le scénario n’est pas parfait, la réalisation ne l’est pas non plus, mais Elizabeth arrive à nous garder dans l’ambiance et à mener le film jusqu’au bout.

Un bonne comédie américaine basique, ça permet de passer un bon moment de détente, et idéal pour consommer du Pop Corn.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.