Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > A la une > [Voyage] Envie d’ailleurs…

[Voyage] Envie d’ailleurs…

Nous voici donc en août. Après avoir attendu l’été très longtemps le voici prêt à rattraper son retard. Alors que la météo prévoit des températures records et qu’on crise contre la clim en panne au bureau, on s’autorise quelques rêveries histoire d’échapper à un nouvel été à Paris. Et pendant que les collègues instagrament leurs pieds sur les plages bondées de la Grande Motte, nous on a décidé de faire voyager nos esprits plus loin. Une seule consigne à respecter : Et si on te donnait demain 1 mois de congés et un budget presque illimité, où irais-tu ? Dans un monde idéal, où aimerais-tu être là en ce moment ?

keep-calm-its-holiday--2

Il y a des dizaines d’endroits que j’adorerais visiter et que j’espère voir un jour mais je dois avouer que si là, demain, on me proposait de partir aux frais de la princesse et où je veux, je choisirais une destination assez exotique. Je garde New York et Oslo pour plus tard et je pense vacances. Venant du Sud et ayant passé tous mes étés à la mer, difficile d’entrevoir une escapade sans plages paradisiaques. Parce que je suis une fille et que de ce fait je ne suis pas très courageuse, exit l’Amérique du Sud qui pourrait pourtant bien me séduire. Ayant une certaine aversion pour les reptiles, les bêtes un peu étranges et autres insectes je me vois difficilement gérer 1 mois de road trip même si dans l’idéal parcourir le continent de l’Équateur au Chili me ferait grandement rêver. Alors je dirais, après réflexion, que si demain, on pouvait m’envoyer jouer à Mange, Prie, Aime à Bali, je serais la plus heureuse. Au delà des paysages (et des plages !) paradisiaques qui s’y trouvent, c’est surtout la déconnexion avec le monde occidental que je chercherais là-bas. Histoire de recharger les batteries, d’oublier pas mal de choses et de partir d’un nouveau pied vers 2014 ! Et si au détour de deux méditations je tombe sur un joli spot, pourquoi pas amener ma board ! Marine

keramas-bali-asp

Les voyages c’est la vie. En règle générale, je suis plutôt du genre à embarquer un sac à dos et des chaussures de marche afin de partir tout découvrir. On ne sait jamais, ce sera peut-être la seule et unique fois que je passe dans tel ou tel endroit, il ne faut rien louper. Dans l’idéal, je me ferais un tour du monde, en m’arrêtant au gré de mes envies. Mais en ce moment, et avec les températures étouffantes de Paris, je rêve surtout à des vacances. Des vraies. Celles où je ne fais rien, où je dors 10h par nuit, et où mon seul dilemme est de savoir si je vais déguster ma glace en barbotant dans la piscine ou dans la mer. Et pour ça, s’il y a bien une destination paradisiaque qui me fait rêver en terme de sable fin, c’est bien Bora Bora. Deuxième destination la plus chère au monde après le Japon, ses maisons sur pilotis, son ciel bleu et ses colliers de fleurs m’emmèneraient pourtant tellement loin de la capitale… Anaïs

316980_kurort_bora-bora_plyazh_palmy_more_1920x1200_(www.GdeFon.ru)

Pour un mois avec budget illimité ce serait le Japon sans hésiter ! Entre technologie et tradition, à dévaliser les boutiques d’Otaku et apprendre les diverses cérémonies du pays, profiter de la cuisine, rencontrer des locaux. Partager, apprendre, découvrir et dépenser. Je pense que oui, le Japon serait mon premier choix. Je ne me vois pas y vivre tous les jours, ni y travailler. Mais découvrir cette folie, ces gens passionnants pendant 1 mois ce serait idéal. Je me vois en tenue traditionnelle, aller regarder les feux d’artifices la nuit et en plein jour en mode gothic-lolita arpenter le quartier Harajuku… Nivrae

Japan-Night-Fireworks

Je crois que nous sommes toutes d’accord là dessus : l’idéal serait de faire le tour du monde, en 80 jours ou plus. Mais si il ne fallait garder qu’une destination, juste une, à découvrir d’urgence, je choisirais la Californie. Depuis que je suis jeune adolescente, je rêve de San Francisco, de son Golden Gate, de sa baie et même de sa prison Alcatraz. Peut-être parce que c’est une des villes américaines les plus européennes. Le dépaysement, ce n’est pas forcément pour moi, ou à petite dose. Je suis une vraie citadine. Ce qui me fait vibrer, ce sont les grandes villes pleines d’Histoire (Paris, New York, Londres, Rome, Saint Petersbourg…). Et puis ma passion pour le Cinéma a fait le reste et m’a également donnée envie de découvrir Los Angeles, Las Vegas et les Canyons… Un road trip en terre inconnue avec certains repères. Mon rêve américain à moi.  AL

Golden Gate Bridge

« Dans un monde idéal, si j’étais totalement à l’aise en avion et que ça ne me faisait pas peur d’être dans les airs pendant 12 heures, je pense que j’irais en Floride. Tellement de choses à voir : d’abord Miami, pour la ville (et pour Dexter :) ) puis les Everglades pour la visite des marais et aller caresser des alligators. Mais aussi les Keys : un archipel constitué d’environ 1 700 petites îles reliées par une quarantaine de ponts. Là-bas, je suis certaine que je pourrais tout oublier. Des palmiers, des plages de sable blanc, des maisons coloniales, des nages avec les dauphins : pas besoin d’aller ailleurs, tout est là. Le rêve ca serait une maison sur la plage avec un ponton vers la mer, simple mais tellement idéal. » Alexa

miami_skyline

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.