Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > [Festival] Solidays : In Love We Trust

[Festival] Solidays : In Love We Trust

Nous y sommes déjà ! Le week-end prochain, l’Hippodrome de Longchamp se transformera pendant 3 jours en immense dancefloor qui devrait accueillir autour de 150 000 personnes prêtes à fêter la musique et l’amour. Un festival qui célèbrera ses 15 ans par la même occasion et qui promet encore une fois de purs moments de folies ! Et parce qu’on commence à être des habitués (live report de 2012 disponible ici), on vous dit pourquoi il faut absolument faire un tour à Longchamp ce week-end !

Solidays-2013Solidays c’est avant tout un festival bon marché. Si on a raté le pass à 39 euros les trois jours, on a quand même pas été malheureux quand on a réussi à choper ceux à 59. On est alors bien loin de son grand frère parisien qui clôture l’été et dont l’entrée nous fait chaque année mal au porte-monnaie (110 euros quand même pour trois jours à Saint Cloud avouez que c’est cher…). Et puis, payer pour de la bonne musique au profit d’une très bonne cause c’est bien la moindre chose que l’on puisse faire !

Et au vue du prix d’un billet de concert classique et face à la programmation, on se dit que Solidays c’est quand même l’immanquable côté Summer Festival ! Si on lève les yeux au ciel quand on pense que David Guetta assurera la clôture, on est sacrément servi face aux très bons noms qui composent l’affiche. Bloc Party, M, Poni Hoax, La Femme, Breakbot,Hyphen Hyphen, BRNS, Juveniles, Lilly Wood and The Prick, Django Django, Naive New Beaters, Beady Eyen ou encore Asaf Avidan font partis de ceux qu’on ne ratera pas à Solidays ! Le programme risque d’être serré et déjà la peur de devoir sacrifier certains artistes est présente. Et oui car à Solidays, on ne connait pas les horaires de passage à l’avance et on saura comment l’organisation à géré le Line Up une fois entré dans l’enceinte. On espère toutefois que certains de nos chouchous ne seront pas programmés en même temps histoire de ne pas avoir de choix cornélien à faire.

Solidays

Contrairement à son homologue parisien, Solidays reste ouvert tard. Le vendredi et le samedi, l’hippodrome se transforme en immense rave party (on exagère à peine) qui voit se produire sur les différentes scènes la crème de l’électro. Si on oubliera jamais la folle nuit passée en 2011 entre autre devant Vitalic et Toxic Avenger, les nuits de Solidays 2013 risquent de faire beaucoup parler d’elles. Au programme C2C, 2ManyDjs ou encore Para One, pour ne citer qu’eux, risquent d’enflammer l’hippodrome jusqu’au petit matin.

Et parce qu’un festival c’est bien plus que des concerts, vous pourrez le temps d’un week-end vous plonger très loin du quotidien parisien. D’abord parce que même si vous êtes à 10 stations de chez vous, Solidays a des allures de festival du Nord. L’ambiance vous dépayse en un claquement de doigts et pendant trois jours, impossible de sortir de celle-ci. La tête dans les nuages et le cœur très haut, vous vivrez 3 jours loin de tout où seul le moment présent semble l’emporter. Et si, après avoir fait le tour de tous les stands, d’avoir mis une raclée à vos amis au Uno vous vous sentez téméraire, il est possible de vous envoyer en l’air. Au sens propre pour le coup puisque deux grues sont de la partie pour vous permettre un saut à l’élastique. Si vous rassemblez tout votre courage, on vous conseille d’y aller entre deux gros concerts ou dès l’ouverture des portes pour éviter de faire la queue trop longtemps. De notre côté et en trois ans on a pas encore tenté l’expérience, 2013 sera-t-elle la bonne ?

Solidays_1

Que dire de plus ? À part que dimanche soir, après le dernier concert et exténué on aura déjà le cœur gros que Solidays 2013 soit déjà fini et que la colonie de vacances touche à sa fin. Mais avant de penser à la fin, pensons au début et rendez-vous dès vendredi 16h pour le début des festivités. On espère que le soleil sera de la partie histoire de sortir notre plus beau short en jean et de dégainer les lunettes de soleil. On vous voit là bas ?

Solidays se tiendra à l’hippodrome de Longchamp du 28 au 30 juin. Si les Pass 2 et 3 jours sont épuisés, il vous reste une dernière chance de profiter du festival en achetant les derniers billets pour le dimanche (39€) ou pour les nuits du vendredi et samedi (29€ la nuit). 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.