Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > A la une > [Festival] Cabourg Day 4 & 5 : Du côté de chez Swann

[Festival] Cabourg Day 4 & 5 : Du côté de chez Swann

Si le réveil de la veille nous avait déjà paru difficile, que dire de celui de ce samedi matin ? Après avoir fait la fiesta sur le dancefloor le vendredi soir, notre motivation est au plus bas. Nous prenons une décision douloureuse mais nécessaire : nous n’irons pas ce matin à la projection de My Sweet Pepper Land (nous le regretterons un peu plus tard dans la journée vu les retours positifs et son prix de la Jeunesse). Quelques heures pour trainer dans l’appartement. Mais notre conscience finit par reprendre le dessus. À 11 heures, on se décide à se lever direction le Grand Hôtel pour pouvoir vous écrire quelques mots.

Cabourg2013

Sur le chemin, nous découvrons des appels en absence d’un numéro inconnu. Un message vocal plus tard, nous voilà parties pour aller récupérer un sac cadeau mystère. Dedans, des produits Franck Provost pour chouchouter nos chevelures + un bracelet et un porte-clef Swarovski. Le plus beau, une invitation pour se faire coiffer. Néanmoins, la réservation est nécessaire et on a bien peur que ce soit un peu compliqué d’avoir une place pour ce soir. On essaiera quand même de les contacter à l’heure du déjeuner.

Bien installées dans le hall du Grand Hôtel, on tape nos petits articles tout en profitant du passage de toutes les célébrités qui arrivent de tous les côtés : « Ah tiens, Laurent Lafitte ! Oh et là, regardez, Jonathan Rhys Meyers !!! OMG, Kristin Scott Thomas à 3 heures, Catherine Deneuve à 5 !!! ». Bref, vous l’aurez compris, on était un peu en mode « groupies » et on a même osé quelques photos. Ce moment de folie passé, les articles publiés, c’est l’heure d’aller avaler un morceau sur la plage.

photo 1

Si il fait relativement beau, le vent est par contre en pleine forme et surtout très désagréable. Repas englouti en 10 minutes chrono. On retourne dans le hall de l’hôtel pour préparer notre après-midi. Nos colocataires préparent l’interview de Benoît Magimel ; de notre côté, ce sera projection de Les Beaux Jours à 14H et de Joséphine à 16H. Avant, nous tentons le tout pour le tout en appelant Franck Provost. Coup de chance, ils peuvent nous recevoir entre 15H et 16H. Sauf que ça signifierait renoncer à une autre projection. Après un court débat, nous décidons de privilégier la rencontre avec l’équipe Franck Provost du Festival sachant que Les Beaux Jours sort en salle dans quelques jours.

Nous passons donc 1 heure de plus dans le hall à admirer les stars et à discuter de ce beau Festival de Cabourg. L’heure de monter au 3ème étage du Grand Hôtel est arrivée. Tandis que Nivrae s’installe pour une discussion avec Armande Boulanger (la très talentueuse jeune actrice de La Pièce manquante), Marine et moi nous préparons pour notre rencontre capillaire.

Cabourg2013_Armande Boulanger

Dans les chambres 301 et 302 sont installés le showroom Swarovski et le salon Franck Provost. Nous passons alors du temps avec l’équipe professionnelle et sympathique au service de tous les talents de passage à Cabourg. En 15 minutes montre en main, Marine et moi nous retrouvons avec des coiffures de stars, parfaites pour le tapis rouge du soir (on vous prépare un article en parallèle pour vous raconter ce joli moment). Ayant remercié tout le monde, nous rejoignons la sortie quand la jolie Rebecca Zlotowski se présente. Nous comprenons ainsi que Grand Central recevra certainement quelque chose ce soir…

photo 4

photo(95)

Une fois sorties de la chambre des miracles, on se dirige vers le cinéma Normandie pour ce qui sera notre seule projection de la journée : Joséphine. Un film que j’avais personnellement déjà découvert en début d’année en projection test et qui m’avait fait très mauvaise impression. C’était justement l’occasion de constater les changements apportés au film. Génériques ajoutés, montage affiné, bande son propre et BO en plus, Joséphine fait forcément plus fini mais le fond reste le même : une rom-com girly à souhait qui fonctionne malheureusement très mal principalement en raison d’un personnage principal antipathique. À la fin de la projection, Marilou Berry (l’interprète du rôle principal) et Mehdi Nebbou (l’interprète de Gilles, premier rôle masculin) sont venus dire quelques mots et se sont tenus à notre disposition pour répondre à quelques questions.

photo 1

En sortant, Nivrae nous attend avec sa voiture pour retourner à l’appartement. Goûter/Apéro sur la terrasse et préparation pour la soirée (et oui, il y en a tous les soirs) : Tapis Rouge, Cérémonie des Swann d’Or et Repas. Un Tapis Rouge qui me parait encore plus impressionnant que celui de la veille. Les photographes nous regardent, nous prennent en photos « au cas où nous serions connus ». Nous sommes dans les premiers à nous installer dans la salle. On regarde l’arrivée de toutes les personnalités présentes sur l’écran installé dans la salle. La cérémonie commencera à 21H40 soit 1h20 après notre arrivée (oui, ce fut un peu long). Une belle cérémonie qui aura mis à l’honneur le Grand Central de Rebecca Zlotowski avec le Grand Prix du Jury, Les Reines du Ring de Jean-Marc Rudnicki avec le Prix du Public ou My Sweet Pepper Land de Hiner Saleem avec le Prix de la Jeunesse (palmarès complet par ici). Le plus joli moment de la soirée ? Le Swann Coup de Coeur remis à Catherine Deneuve et le vibrant hommage d’ Emmanuelle Bercot d’une part et la standing ovation qui va avec.

photo(96)

Cérémonie terminée, on enchaîne directement avec le dernier dîner du Festival. Nous serons malheureusement placés à l’étage, dans une salle plus petite, qui nous coupera de l’ambiance générale mais le festin sera quand même beau. Nous savourons encore un très bon repas à base de crabe et poisson (bord de mer oblige). Le dessert et la fatigue pointent leur nez au même moment, aux alentours de 1H du matin. On décide de s’éclipser gentiment et d’oublier pour ce soir la soirée dansante qui suit le repas (et qui n’a pas encore commencé).

photo 3

En rentrant, nous commençons à réunir nos affaires car, oui, demain, c’est bien le départ et le retour à Paris. Quelques heures plus tard, dernier réveil cabourgeais. Programme du matin : douche, fermeture des valises et dernier film Des Morceaux de Moi, avec la révélation Adèle Exarchopoulos. Si vous connaissez déjà le film, logique, puisqu’il est sorti en février dernier, pour nous, ce fut malgré tout une découverte car nous l’avions raté à l’époque. Un film mineur qui vaut surtout le détour pour son interprète principale Adèle Exarchopoulos, lumineuse.

Avant de prendre la route et de dire au revoir à la plage et bonjour à tous ces souvenirs, on s’autorise un déjeuner dans un restaurant en bord de mer. Si la pluie est venue contrarier nos dernières heures et nous rappeler le premier jour du Festival (qui nous parait si loin), le repas est animé : bilan du Festival, discussion autour du romantisme et des films romantiques…

photo 3

Quelques souvenirs gustatifs achetés et nous voilà en voiture pour retrouver nos petits appartements et nos boulots.
Cabourg me bercera encore pendant un temps. J’ai découvert un très beau Festival, que j’espère pouvoir faire encore de nombreuses années. J’ai été épatée par la qualité de la programmation, la disponibilité des personnalités présentes, la gentillesse de toutes les équipes et l’ambiance globale de ce Festival à taille humaine. Oui, je rentre à Paris, mais je rentre avec la tête plein de beaux souvenirs. Au revoir Cabourg, j’espère te retrouver l’année prochaine.

photo 2

Notre Top 3 du Festival 

1. Alabama Monroe 2. La Pièce manquante 3. Grand Central AL
1. Alabama Monroe 2. My Sweet Pepper Land 3. La Pièce manquante Nivrae
1. Alabama Monroe 2. Grand Central 3. La Pièce manquante Marine

photo 2

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Response

  1. Pingback : Festival de Cabourg 2013 : Le Bilan | 2MuchPoney

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.