Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > A la une > [Concert] Fauve au Bataclan le 07 Juin 2013

[Concert] Fauve au Bataclan le 07 Juin 2013

photo(85)

Parce que les Girlz essayent de suivre l’actu et d’être un minimum « hype », elles connaissent forcément Fauve, la nouvelle sensation musicale française.

Alors que leur premier EP vient tout juste de sortir, les voilà déjà au Bataclan. Vendredi soir, nous étions infiniment nombreux dans la jolie salle parisienne pour acclamer les cinq jeunes parisiens, ressentir leurs textes et vibrer sur les rythmes de leurs chansons.

Avant de les accueillir, on a eu la chance de pouvoir entendre le son de BRNS en première partie, un groupe belge électrop-pop que j’ai découvert il y a quelques mois et que vous feriez bien d’aller écouter de toute urgence pour le bien de vos oreilles.

Vient ensuite le moment toujours trop long de l’attente entre la première partie et l’artiste tant attendu (le groupe en l’occurrence). L’occasion d’aller boire un verre et d’analyser en quelques coups d’oeil le public du concert. Il est jeune (voire très jeune) et mixte. Nous étions presque trop vieilles pour être là. À peine le temps de finir nos verres de rosé (oué on est comme ça nous, on prend du rosé et pas de la bière à un concert) et de discuter du dit public que Fauve débarque sur scène à 20h50 tapante.

photo(86)

Le début du concert est un peu compliqué pour moi. Déjà parce qu’on est placé beaucoup trop près des enceintes et que mes oreilles me supplient de faire quelque chose pour leur survie. Ensuite parce que Fauve chante des chansons encore inconnues de son public et qu’il est impossible de se concentrer sur les textes dans une ambiance comme celle-ci. Beaucoup de frustration donc.

Malgré ça, le groupe finit par nous emporter par sa fraîcheur, son dynamisme et sa générosité. Les quelques interventions du leader/chanteur transpirent l’humilité. Ils n’en reviennent visiblement pas d’être là, les « bon, on va essayer de faire comme un vrai groupe » ou « je sais pas si on aura encore l’occasion de jouer dans une salle comme le Bataclan » prouve que le groupe ne s’attendait certainement pas à devenir une telle sensation nationale. Comme si ils avaient peur de n’être qu’un phénomène éphémère. Mais promis juré, vous la vivrez votre putain de belle histoire.

Progressivement, le sentiment de me trouver une nouvelle famille a fait son trou. Une famille de quelques dizaines de minutes. Les paroles de Fauve n’ont jamais aussi bien résonné. Oui, ensemble, on est tellement mieux à travers la vie.

Des centaines de personnes qui reprennent à la perfection les paroles de chansons pourtant toutes jeunes, des briquets qui s’allument, des larmes qui montent aux yeux… Une foule qui déglingue le blizzard, se noie dans la nuit fauve et hausse les coeurs. Un bonheur contagieux qui monte sur scène pour illuminer les visages des membres du groupe. Un grand moment, qui va au delà de la musique. Il est près de 22H quand le moment de dire au revoir s’impose.

Parce qu’ils sont beaux comme des planètes. On les a dans la peau, on les a dans la tête.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.