Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : Sublimes créatures

Critique Cinéma : Sublimes créatures

Sublimes Créatures (Beautiful Creatures) est une nouvelle adaptation cinéma d’un best-seller pour jeunes adultes. C’est Richard LaGravenese qui s’occupe de la réalisation, on avait déjà vu son travail pour P.S. I Love You, Écrire pour exister et il avait travaillé comme scénariste sur L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux et Sur la route de Madison. Le film sort en France le 27 février 2013.

Synopsis : Ethan Wate, un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes. Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers Léna, Ethan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle. Il découvre que Lena est une enchanteresse, un être doué de pouvoirs surnaturels et dont la famille cache un terrible secret. Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, ils vont devoir faire face à une grande épreuve : comme tous ceux de sa famille, Lena saura à ses seize ans si elle est vouée aux forces bénéfiques de la lumière, ou à la puissance maléfique des ténèbres…

Casting : Alden Ehrenreich, Alice Englert, Jeremy Irons, Viola Davis, Emmy Rossum, Thomas Mann, Emma Thompson, Eileen Atkins, Zoey Deutch, Tiffany Boone, Rachel Brosnahan, Kyle Gallner

Le film débarque au cinéma, vendu comme le nouveau Twilight… attention première grosse remarque à faire, le film est plus mâture et moins “niais” que Twilight, si le livre avait du mal à développer la relation entre le héros et Léna, le film est bien différent. Oui voilà, c’est bien la première remarque que j’ai à faire sur le film, c’est une version plus moderne du livre, on a pas à attendre 400 pages que la relation se développe, c’est plus réaliste. Le public visé est toujours à majorité féminin, mais on note quand même que le personnage principal est un homme avec des réflexions de mec, le film comporte d’ailleurs quelques répliques machistes !

Richard LaGravenese qui a pris en charge la réalisation et le scénario du film a fait un très bon boulot, certes les fans des livres vont être un peu surpris car l’histoire est vraiment modifiée de toute part, mais les changements fait sont très bons. La relation entre Ethan et Léna est vraiment plus crédible, l’histoire a été un peu simplifiée pour s’adapter plus facilement au cinéma (on perd beaucoup de détails c’est sûr). Autre bonne note, de l’humour a été ajouté et à ma grande surprise c’est vraiment drôle !

Sublimes Créatures, je voyais ça comme quelque chose du niveau de Twilight mais c’est bien mieux. Les acteurs sont plutôt très bon, mention spéciale pour Emma Thompson qui joue un personnage à fort caractère ! Le duo Ethan/Léna marche plutôt bien, de plus ils n’ont pas l’air “parfait”, ils ressemblent plus à des ados normaux (magie mise à part).

Petits bémols du film, c’est au niveau des effets spéciaux que je n’ai pas été très emballée. On a parfois l’impression que c’est un peu dépassé, pas très fluide. Parfois on sent bien que c’est fait exprès (la cousine en voiture) mais par exemple la scène du dîner avec la table qui tourne ne m’a pas vraiment époustouflée.

La Saga des lunes, de Kami Garcia et Margaret Stohl, a certes été très modifiée à l’écran mais l’âme du livre reste là, le destin et les responsabilités restent un thème bien présent dans un film modernisé et drôle.

Que vous ayez aimé ou pas Twilight, je pense que vous devriez vous laisser tenter par Sublimes Créature, de l’amour, de la magie, de l’humour et de très bons acteurs.

Ma note : 7,5/10 un très bon travail d’adaptation

Mis à jour le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.