Mince Alors ! est la nouvelle réalisation de Charlotte De Turckheim (Mon père, ma mère, mes frères et mes sœurs, Les Aristos), en salle le 28 mars 2012.

Synopsis : Nina est jeune, jolie et ronde. Malheureusement son mari Gaspard n’aime que les femmes très minces… Surtout depuis qu’ils se sont installés à Paris pour monter leur ligne de maillot de bain ultra pointue. Pour tenter de le séduire à nouveau, Nina accepte à contrecœur le cadeau qu’il lui offre : une cure d’amaigrissement à Brides-les-Bains. Le dernier espoir des gros quand on a tout essayé. Là-bas, elle va faire la connaissance de Sophie, une belle avocate marseillaise qui veut tout contrôler ; son corps, comme son cœur. Emilie, une mère de famille très enveloppée qui clame partout que « Big is beautiful » alors que sa vie amoureuse est à l’arrêt, et que son poids commence à la mettre en danger. La rencontre de ces trois personnalités va déclencher un raz-de-marée.

Casting : Victoria Abril, Lola Dewaere, Catherine Hosmalin, Grégory Fitoussi, Mehdi Nebbou, Julia Piaton, Pauline Lefevre, Dominique Besnehard, Raphaël Lenglet, Charlotte De Turckheim, Pascal Légitimus

Un film sur les gros, une affiche immonde, un casting … lourd et une réalisatrice réputé pour sa présence dans des films de merde (oui oui). Rien de mieux pour me dire : J’y vais ! Je voulais tenter l’expérience, je voyais ça comme la Croisière un peu.

Tout commence par un couple, lui est un homme important qui traîne avec des nanas toutes magnifiques (dont Pauline Lefevre et ses jambes vertigineuses), elle est la comptable/juriste de la boîte qui ne gâche pas son plaisir à  manger. Un jour il lui offre des vacances très… particulières pour une cure d’amaigrissement à Brides-Les-Bains (aka Grosland). Là-bas elle va découvrir toute sorte de gros et grosses, se faire des amis, des alliés.

Le film est une comédie qui cible très bien son public : la ménagère de 30->60 ans qui mange un peu trop d’Haribo entre les repas. On retrouve toutes les blagues habituelles sur les gros mais racontées par les gros car ils ne manquent pas d’humour, un humour parfois très… gras !

Le film ne m’a pas fait souffler, je n’ai pas soupiré de désespoir, il se laisse regarder honnêtement même si on ne rigole pas réellement. J’ai sourit à quelques blagues ou situations mais rien de transcendant.

L’obésité, le film en parle très bien et c’est tout à son honneur. On voit le problème sous tous ses angles (et ses rondeurs), de la nana qui a 5 kilos à perdre à celle qui doit perdre 80kg. On lie rapidement leur problème à un souci psychologique et non pas seulement à une envie de bouffer. Chacun compense, chacun se cache ou se console dans ses fraises au chocolat et son saucisson de montagne.

Le bon côté du film est là, c’est une vision plutôt juste du drame de l’obésité, des difficultés rencontrées, des dangers sur la santé des corps. Si le film avait poussé encore plus ce côté ça aurait été bien… car malheureusement Charlotte de Turckheim a voulu en faire trop et rajouter des tonnes d’histoire autour de se camp de vacances pour gros, des histoires qui sont lourdes et trop inutiles : tromperie, mère/enfant, ect… on se serait bien contenté de l’histoire principale.

Côté des actrices le choix est bien fait, on fait la connaissance de la jolie et bien dans ses rondeurs Lola Dewaere, qui a l’air tellement mince par rapport aux autres ! La folle et frivole Victoria Abril que la chirurgie entretient merveilleusement bien ainsi que Catherine Hosmalin qui est très touchante dans son rôle de 3ème copine au gros coeur. Dans les seconds rôles il y a Pascal Légitimus qui enfile son collant moulant pour faire le prof de gym, peu être un moment où j’ai souris je pense.

Donc voilà Mince Alors! Ce n’est pas la comédie française de l’année mais ce n’est pourtant pas aussi désespérant que je le pensais. Le film a un bon fond et de sacré formes. Turckheim est certes une actrice mais commence à avoir quelques idées correctes pour la réalisation. Dans le film elle a embauché sa gamine pour jouer avec elle, elle ne peut pas du tout la renier ! La même en jeune !

Donc voilà, si jamais vous collez à la cible je pense que ça vous plaira, pour les autres il y a mieux au cinéma en ce moment… n’y allez que si vous êtes réellement forcé !

Ma note : 3/10 moins pire que la Croisière!

Bande Annonce :

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

2 Comments

  1. Je ne suis vraiment pas dans la cible! Ce sera sans moi, d’autant que j’ai tenté La Croisière, ça m’a suffit!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :