Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : Tucker & Dale fightent le mal

Critique cinéma : Tucker & Dale fightent le mal

Un petit coucou pour les fêtes et une petite critique, cela faisait longtemps que je n’étais pas passé par ici ! Me revoilà pour un film hautement sérieux, avec une intrigue d’une capilotractation ultime et une pointe d’humour mais alors très légèrement… Non, je déconne.

Tucker & Dale fightent le mal (Tucker and Dale vs Evil)

Une comédie réalisée par Eli Craig, avec Tyler Labine, Alan Tudyk, Katrina Bowden, Chelan Simmons, Brandon Jay McLaren… Sortie prévue 1 février 2012

Synopsis : Tucker et Dale sont deux gentils péquenauds venus se ressourcer en forêt. Ils y rencontrent des étudiants venus faire la fête. Suite à un quiproquo entraînant la mort d’un des jeunes, ces derniers pensent que Tucker et Dale sont des serial killers qui veulent leur peau, alors que nos héros pensent que les jeunes font partie d’une secte et qu’ils sont là pour un suicide collectif ! C’est le début d’un gigantesque malentendu dans lequel horreur et hilarité vont se mélanger.

En gros : 

Tucker et Dale vs Evil, deux campagnards américains souhaitent retaper la maison rêvée (entendre une cabane délabrée proche d’un lac où même Valou Damidod ne pourra pas maroufler grand chose). De prime abord, ces hommes, un peu bourrus et maladroits, faut le reconnaître, tronçonneuse au poing et bocal d’oeufs durs sous la paluche et une bière toujours à portée, partent pour un peu de détente et de dur labeur jusqu’à l’arrivée d’un groupe d’étudiants jeunes et délurés.

A coups de quiproquos et de giclées de sang, les deux compères n’auront de cesse de vouloir faire à Miami (euh non, ils sont dans le fin fond de l’Amérique profonde) avec le peuple estudiantin, sans succès malheureusement. Avec une peuplade de jeunes hébétés aussi adroits qu’un bébé un peu gauche, la petite clique souffrira bientôt mille peines à se sortir du traquenard, même s’ils y vont tête baissée et le pas presque alerte.

En somme, j’étais sceptique au début, me suis dit encore un navet vaguant sur un remake d’un Destination Finale et puis tel est pris qui croyait prendre : c’est un bon film pour rire à gorge déployée devant des turpitudes de jeunesse auxquelles ils n’échapperont pas, un conseil : allez y avec un bon vieux copain, des retours de teen-movies vus il y a une dizaine d’années vous reviendront en mémoire.

Ma note : 7/10

Bande Annonce :

1 Response

  1. Ce Tucker & Dale est excellent défouloir qui se moque de tout. Il est très drôle et n’est jamais indigeste, les scènes d’horreur deviennent des scènes de comédie et on se marre du début à la fin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :