Des Vents Contraires est un film de Jalil Lespert sortit en France le 14 décembre 2011.

Le film a obtenu le Prix Jeune Public de la Meilleure Adaptation lors du festival De la page à l’image 2011. “Des vents contraires” est le troisième roman d’Olivier Adam a passer de la page à l’image, avant il y a eu Poids léger par Jean-Pierre Améris en 2003, et Je vais bien, ne t’en fais pas, par Philippe Lioret en 2006.

Synopsis : La vie de Paul bascule le jour où sa femme Sarah disparait subitement. Après une année de recherches infructueuses, Paul est un homme brisé, rongé par le doute et la culpabilité. Sa dernière chance est peut être de tout reprendre à zéro : déménager avec ses 2 enfants à Saint-Malo, la ville où il a grandit. Mais des rencontres inattendues vont donner à ce nouveau départ une tournure qu’il n’imaginait pas.

Casting : Benoît Magimel, Isabelle Carré, Antoine Duléry, Ramzy Bedia, Bouli Lanners, Marie-Ange Casta, Lubna Azabal, Aurore Clément, Audrey Tautou

C’est l’histoire d’un homme qui perd sa femme, elle a disparu subitement sans que personne ne sache où elle peut être. Il se retrouve seul, avec ses deux jeunes enfants. Pendant un an il est rongé par le doute, la culpabilité et fini par décider de déménager dans sa ville d’enfance : Saint-Malo. Mais rien ne va se passer aussi calmement qu’il aurait pu le penser.

Dans le rôle du père chamboulé on retrouve le talentueux Benoît Magimel qui nous sort toutes ses plus belles grimaces mais aussi sa douceur de père aimant. Pour le rôle de la femme qui disparaît, on retrouve la jolie charmante et touchante Audrey Tautou, on ne la voit pas longtemps à l’écran mais sa présence suffit à comprendre l’amour et la force qui uni la famille. Les enfants sont très bons aussi et puis dans les flics ont trouve la tout timide Isabelle Carré.

L’histoire du combat de cette famille pour poursuivre une vie normale est très touchante, c’est plein d’émotion, de surprise, de tristesse. On suit les histoires étranges qui leur arrivent, entre la jeune femme de l’école de conduite, la ré-ouverture de l’enquête, les soupçons sur le père, le copain qui enlève ses enfants….

J’ai trouvé que l’interprétation des acteurs était très juste, que le film était assez beau et touchant même si parfois on frôle la qualité d’un téléfilm. Malgré quelques défaut, j’ai été émoustillée par cette histoire et j’ai versé des larmes de crocodiles.

Toute cette histoire, la mère, les enfants et le père… ces espoirs qui disparaissent, la douleur des évènements qui arrivent sans prévenir.

Des Vents Contraires est un film infiniment triste qui réussit à émouvoir sans tomber dans l’absurde. J’ai aimé ce moment de peine, cet instant de douleur qui nous rappelle que la vie n’est pas rose et qu’elle est surprenante.

Je ne vous le conseille pas si vous êtes en dépression !

Ma note : 7.5/10 une petite douceur

Public: Tout public

Bande Annonce :

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It