Samedi 26 mars 11h45, deux personnes se désistent, et nous permettent ainsi de prendre part à ce merveilleux projet à l’initiative de Michel Gondry, j’ai nommé : La fabrique de Films au centre Pompidou.

C’est par équipe de 15 que nous devrons travailler. D’abord, on nous montre les décors que nous pourrons utiliser : une forêt, un vieux bar, le bureau d’un PDG, un appart so 60’s, une rame de métro, un squat, une voiture et un vidéo club nous faisant immédiatement penser à celui de Be kind  Rewind ! En fond sonore, on entend les cris et les chants d’une autre équipe en plein tournage. On se croirait à Disneyland et on a hâte de débuter !

Pour commencer, on nous installe dans un premier atelier où nous demande de  choisir un cadreur, un “maitre du temps” et un preneur de note. Il nous faut aussi trouver les lignes directrices du film: le genre, le titre, et la trame globale du film. On évite la comédie musicale et le mélodrame, et on choisit de réaliser une comédie fantastique horrifique. Les votes se font à la majorité, mais au final tout le monde semble content de ce choix… Après c’est un joyeux bordel ! Des titres sont proposés ici et là, et sans trop savoir pourquoi on tombe d’accord (ou presque) sur “Les Colosses Copies VS les scouts zombies”…  L’idée de départ est simple (mouai): C’est l’histoire d’enfants scouts qui doivent affronter des jumeaux colosses. Jusque là tout va bien ! Viennent s’ajouter à cela un crash aérien, une faille temporelle qui les rend zombies, une passion sans faille à Patrick Juvet des deux clans, la bataille pour conserver les précieux Vinyles du chanteur à succès (ou pas) , l’apparition de Patrick pour calmer les ardeurs et une invitation à son concert à Paris. La chute reste difficile à trouver. On cherche une fin à suspense assez horrible: on partira sur l’annulation du concert et la découverte d’un nouveau duo super puissant, David Et Jonathan. Fin.

Finalement ce n’est pas tant l’histoire qui est importante mais la concrétisation de celle-ci. Choix des costumes, création de masques, d’accessoires en carton (le vrai et pas la métaphore pour dire que c’est mal fait !) réalisation d’effets normaux… 3 heures passées à échanger, à découvrir et à s’amuser au final !

Les idées fusent, et il est parfois difficile de tous s’accorder. La faute à un nombre de participants trop important: difficile de mettre d’accord et d’orchestrer 15 personnes… Mais au final, on y est arrivé !

La contrainte de temps est aussi un élément difficile à gérer. 3heures seulement pour penser, créer et matérialiser un film…Short ! Pas le temps donc de réfléchir trop, d’hésiter, de répéter, mais peut être est ce là tout le charme du projet qui repose sur la spontanéité (tournée en One Shot sans montage).

Après le tournage, le travail n’est pas fini, et nous devons user de toute notre imagination pour créer la jaquette du DVD. DVD qui sera ensuite projeter sur un écran puis exposé dans le vidéo-club. Une petite fierté de voir son premier “vrai” film projeté sur l’écran et vu par quelques curieux… Fierté aussi de le voir exposé dans ce drôle de vidéo-club !

Une expérience unique et inoubliable pour moi. Trois heures qui sont passées extrêmement vite, qui donnent envie de faire des films, et qui nous font prendre conscience que le cinéma n’est pas un univers si éloigné du notre et que nous pouvons tous en faire ! D’ailleurs, pas besoin dans cet atelier, d’être “dans le cinéma” ou de s’y connaître ! Bien sur on appréciera quand même d’avoir dans l’équipe des amateurs un peu plus professionnels…

Merci Monsieur Gondry de nous proposer cette expérience, et de nous faire comprendre qu’avec un peu de bricolages, de l’envie et quelques amis on peut facilement arriver à quelque chose !

Je vous laisse admirer le résultat…

M. & A.

Author

Comments

  1. Sharon, scoot zombi guitariste Reply

    en vous lisant j’ai l’impression d’y être à nouveau…belle description de cette aventure gondryesque!! super blog :)

  2. Un chef d’oeuvre qui marquera un tournant certain dans la carrière de Patrick, et dans le cinéma tout simplement.

  3. Ombeline & Salomé, les Juvettes Reply

    On a l’impression d’y être encore en vous lisant! Qui sait peut être qu’on va faire partie des 10 meilleurs films ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :