Après avoir sorti un très réussi second album en octobre dernier, Cocoon parcourt les villes de France et s’est arrêté le  16 Février à Toulouse, au Bikini. Concert complet depuis longtemps, les toulousains se sont déplacés en masse pour aller applaudir sur scène les sympathiques Clérmontois qui se produiront à nouveau sur la scène du Bikini le 27 mai dans le cadre du Festival Le Week end des Curiosités .

Une première partie bien sympathique assurée par les québécois de Tricot Machine. Des jolis textes (même si le français-enfin le québécois- me convainc pas vraiment…), beaucoup de poésies et de dérisions pour ce duo original et talentueux, heureux (vraiment heureux) d’être là. Ca fait plaisir!

Cocoon arrive très vite après, lanterne à la main dans une salle plongée dans l’obscurité. Premier constat : l’équipe s’est agrandit. Alors qu’il n’avait qu’un batteur et un bassiste lors de leur première tournée, ils rajoutent deux violonistes et un violoncelliste. Quand on voit l’importance des cordes sur leur second album, on comprend bien ce choix! Alors les voilà, toujours aussi beaux et souriants dans un décor intimiste, chaleureux et enchanteurs.

Morgan et Marc ne semblent pas avoir changé depuis leur premier album. Le succès ne semble pas leur être trop monté à la tête. Ils sont heureux de jouer au Bikini, dans la “meilleur salle de France” selon eux et ca se voit. Pendant plus d’une heure trente, ils enchaînent les titres. Bien sur, ils jouent en priorité les titres de leur nouvel album, “where the ocean ends”, mais n’oublient pas de rejouer les morceaux qui avaient marqué le premier album: “On my way”, “Chupee”, “Hummingbird”, “Vultures”… Comme lors de leur précédente tournée, ils laissent la part belle aux reprises. “Hey Ya” bien sur mais surtout une nouvelle reprise que vous aviez pu découvrir lors de leur passage à Taratata : “Empire State Of Mind” de Jay-Z. Cocoon nous montre encore une fois l’étendu de leur talent, et leur capacité à revisiter des titres loin, très loin de leur répertoire habituel.

Cocoon jongle avec justesse entre chansons ultra mélancoliques (Oh My God, Baby Seal, Tell Me…) et chansons entrainantes très rythmées qui rendent très bien sur scène. Notamment le génial “Dee Doo” qui envoie grave en live !

Cocoon transmet son énergie, et surtout sa bonne humeur. D’ailleurs il faut savoir que ces deux là ont beaucoup d’humour et d’auto-dérision  et ne se privent pas d’en user sur scène. De le prise du chien loup au soleil couchant aux gentilles moqueries sur Zaz, on rigole souvent pendant le concert. Marc et Morgan aiment bien se titiller sur scène pour notre plus grand plaisir. La complicité entre ces deux là est magnifique !

Des efforts ont surtout été fait en terme de mise en scène. Un décor simple mais très joli, des jeux de lumières au top…

On est heureux de voir Morgan beaucoup plus mise en avant que sur le précédent album. De la voir chanter plus régulièrement, et parfois même prendre la guitare…  “In My Boat” est définitivement la plus belle chanson de l’album et atteint des sommets émotionnels sur scène.

4ème fois que je voyais le groupe sur scène et toujours autant de plaisir pour ma part. Ensemble, ils évoluent, prennent de l’assurance, s’améliorent artistiquement, mais continuent de transmettre leur bonne humeur et de donner à un public qui en redemande !

Un grand merci à Hélène pour ces photos !





M.

Author

Comments

  1. L’article est sympa, les photos sont magnifiques et le concert était génial !! Merci de faire perdurer ce joli moment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :