Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma: Summer Wars

Critique Cinéma: Summer Wars

Summer Wars est un film d’animation japonais de Mamoru Hosoda (La Traversée du temps) qui est sortit ce mercredi au cinéma. Il est très peu distribué en France (une quarantaine de copies seulement).

Synopsis: Le monde d’Oz est un monde virtuel où une grande partie de la population mondiale se retrouve. On peut s’y connecter de son téléphone, sa console, son ordinateur, sa TV, … Kenji fait partit de l’équipe de maintenance d’Oz, il est aussi très doué en mathématique. Un jour la belle Natsuki lui propose un job d’été qui consiste à l’accompagner dans sa ville natale. Mais les plans de Natsuki sont bien plus poussé que ça et le monde d’Oz va subir une catastrophe.

Le film est beau, le graphisme est superbe. J’ai beaucoup apprécié le monde virtuel, il rappel un peu le design de Tamagotchi, très enfantin, très kawaii.

L’histoire est bonne, un mélange entre virtuel, famille, honneur, humour, délire, force. J’ai beaucoup aimé les personnages masculins dans le film (oncles de Natsuki) mais aussi les petits cousins/cousines.

J’ai pas mail aimé aussi le parallèle entre les 2 mondes, le fait que si l’un souffre, l’autre aussi. Parce que c’est un truc qui pourrait arriver. Et les scènes de combats sont agréables à voir, les traversées du monde virtuel sont magnifiques.

Le film est plein de joie, de rire mais aussi de pleurs. C’est un excellent film d’animation, même si la fin est un peu trop délirante/abusée j’ai apprécié.

Par peur de spoiler je n’en dirais pas plus, mais allez le voir !

Ma note: 9/10

Public: Tout public

Infos: Une appli iPhone « hanafuda » existe, elle vous permet de jouer avec les cartes dont la famille de Natsuki raffole.

Bande Annonce:

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Response

  1. Lorenzo

    C’est quand même scandaleux de voir des films de cette qualité aussi peu distribués en France, alors qu’on inonde nos salles de blockbusters insipides…
    Certes, c’est un film qui ne contient pas de message fort, que ce soit sur l’éthique du respect de la vie privée ou sur la famille ; mais ce n’est pas une de ses prétentions. On ne s’ennuie jamais, et bien que le scénario soit limpide, les quelques rebondissements et virages du scénario parviennent à nous tenir sous tension.
    On peut regretter quelques images fixes qui ne paraissent pas d’un grand intérêt, mais l’animation est fluide et le graphisme des personnages est agréable.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :