Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > [ Cannes 2019 ] Once Upon a Time in Cannes

[ Cannes 2019 ] Once Upon a Time in Cannes

Retour à Cannes avec une seule obsession : pouvoir voir Once Upon a Time in Hollywood. Suite à la déconvenue attendue de la veille, il reste encore une chance : la projection du lendemain de 12h au Grand Théâtre Lumière. Et comme il paraîtrait qu’un “petit quota de places soit réservé pour la presse” on y est évidemment à 9H45. 4 personnes devant, je suis la 5ème. Si tout va bien ça rentre.

Once Upon a Time in Hollywood

A 11h ça commence à s’agiter, à 11H15 on bipe mon badge. Bonheur immense ! Dans la salle, je réalise la chance d’être parmi les premières à découvrir le nouveau film de Tarantino. Surtout dans ce format là puisque le film n’est pas totalement fini (pas de générique et la rumeur d’un nouveau remontage gonfle). Je le découvre également sur pellicule sur un écran immense. Bonheur immense. Il faudra un peu de temps pour rentrer totalement dans le film. La première heure est longue et j’ai du mal à voir où Tarantino veut en venir. On va suivre la vie de Rick et Cliff dans un Hollywood en plein changement. Le premier est acteur qui commence à voir les limites de son art. Le deuxième est cascadeur assez indifférent à la folie alentour. Le film suit leurs aventures. Leurs rencontres. Et c’est très difficile d’en dire plus tant Tarantino souhaite que la fin ne soit pas divulgachée… A la fin du film, difficile de savoir si j’ai aimé ou pas.

La performance de DiCaprio et Pitt est évidente. La fin particulièrement saisissante. Mais sur le message. Sur le fond du sujet, difficile d’y voir clair. Il faudra le digérer. Le revoir hors Cannes. Mais déjà, en écrivant ces lignes, le film s’est bonifié.

Matthias et Maxime

Il faut redescendre très vite pour enchaîner avec Matthias et Maxime, petit dernier du chouchou canadien, Xavier Dolan. J’ai hâte mais en même temps la déception Ma vie avec F Donnovan est trop récente pour y placer une attente démesurée. A son entrée dans la salle, c’est une standing ovation qui attend Dolan petit prince du festival de Cannes (et des festivaliers!). Son Matthias et Maxime vient en rupture du cinéma qu’on lui connaît. Pas de plan au ralenti. Pas d’effet de style (ou très peu). Une narration linéaire. Pas de réplique qui marque. Un film sobre sur l’amitié et peut-être l’amour entre deux amis de toujours. Xavier Dolan joue Maxime. Et même s’il est très impressionnant devant sa propre caméra, on a du mal à croire à sa tâche de vin pour l’enlaidir et à son hétérosexualité questionnée dans le film…

Malgré ça, l’histoire est sobre. Le traitement toujours intéressant. Le film est tout sauf déplaisant et j’admire et respecte la volonté de Dolan de faire autre chose. Mais force est de constater qu’un film de Dolan sans la “Dolan touch” ça a moins d’intérêt.

Ice on Fire

La journée n’est pas encore terminée puisque j’ai rendez-vous avec DiCaprio. Pas en mode interview mais je découvre ce soir Ice on Fire dont la voix off est assurée par Léonardo Dicaprio, fervent défenseur de la cause pour le climat. Et la rumeur est confirmée. Il viendra présenté le film en salle du soixantième. Difficile de vous dire l’état d’excitation dans lequel j’étais. DiCaprio c’est toute mon adolescence. C’est les cassettes de Mort ou vif enregistrées. C’est ma soeur qui crie sur mon père qui a enregistré les Guignols sur une copie de Gilbert Grape. C’est des posters dans ma chambre. Des découpages dans Fan 2 magazine… Bref c’est quelque chose. Alors le voir là à 5 mètres de moi, beau comme un dieu, sérieux aussi en costard noeud pap, c’est un peu irréel. Et ce qui est très rassurant c’est que c’est irréel pour les 300 personnes dans la salle.

Le documentaire Ice on Fire alerte sur la santé de la planète. D’abord très alarmant sur les prévisions plus pessimistes que celles annoncées par les politiques, le film propose aussi quelques solutions durables. Porté par des scientifiques, Ice on Fire est d’autant plus troublant de vérité. Un documentaire choc qui fait réfléchir qui sera diffusé à la rentrée sur HBO.

Après toutes ces émotions, il est l’heure de rentrer. La fatigue commençant à pointer le bout de son nez.

Mis à jour le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.