Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > [DVD] My life directed by Nicolas Winding Refn

[DVD] My life directed by Nicolas Winding Refn

Alerte documentaire immanquable pour tous les fans de cinéma et de Nicolas Winding Refn ! My life directed by NWR sort ce 27 avril en DVD et VOD et voilà pourquoi il faut absolument le voir.

Synopsis : My life directed by Nicolas Winding Refn, a été réalisé par son épouse, Liv Corfixen. Comment concilier sa carrière d’artiste avec sa vie de père de famille est la question centrale de ce document très intime. Liv a suivi Nicolas de la pré- production du film « Only god forgives » au cours de laquelle il a amené sa famille avec lui pendant 6 mois à Bangkok jusqu’à la présentation du film au festival de Cannes. De son rapport très spécial avec Alejandro Jodorowsky à son amitié très forte avec Ryan Gosling, My life directed by Nicolas Winding Refn nous plonge au coeur du processus créatif et de la vie privée d’un des plus grands réalisateurs du 21ème siècle.

Un documentaire making-of prenant

Only God Forgives. Voilà le sujet principal et le point de départ de ce documentaire-making of autour de la vie de réalisateur de Nicolas Winding Refn. Sa femme, Liv, suit pour la première fois son mari sur un tournage, caméra au poing, aussi bien dans l’intimité que sur les plateaux et de l’avant tournage à la sortie en salles du film et sa projection cannoise.

Véritable plongée au coeur du travail de réalisateur, le documentaire fera autant plaisir aux fans de cinéma, avides de révélations sur le déroulé d’un tournage, qu’aux fans du réalisateur danois, personnage complexe mais intriguant. Que les fans de Ryan Gosling se rassurent, l’acteur est bien présent dans le docu, puisque sa relation privilégiée avec NWR en fait un élément indispensable au documentaire.

Mais là où le film aurait pu ressembler à un documentaire très classique ou à un simple making-of sur le tournage, il prend une tournure particulièrement unique dès le début, de part la présence de la femme du réalisateur derrière la caméra. Dès lors, on se retrouve au sein du couple, et l’on partage avec eux les moments légers de vie de famille exilée à Bangkok, tout comme les moments de doute, de colère, voire de dépression.

Et comme NWR s’adesse à sa femme, il s’adresse à la caméra, de la façon la plus honnête qui soit, et nous partage ses plus gros doutes sans artifice. Car le documentaire s’ouvre sur la peur principale du réalisateur : vivre éternellement dans le fantôme de son succès commercial « Drive ». Lui qui n’a aucune envie de faire un Drive 2 est pourtant partagé entre ses démons puisqu’il veut revenir à ses premiers amours (des films étranges, ultra violents et puissants) mais sait que cela va déstabiliser son nouveau public et qu’il se fera beaucoup critiquer. Sans oublier que si échec commercial il y a, il ne pourra peut être plus continuer à faire les films qu’il aime par manque de financement. Lui qui n’accordait aucune importance au succès avant, se retrouve désormais prisonnier de la peur de l’échec et du désamour du public comme des critiques, ce qui l’empêche de visualiser et réaliser le film qu’il voudrait vraiment le faire.

Sa peur concerne également Ryan Gosling, qu’il entraîne avec lui dans cette aventure grâce à leur grande complicité et qu’il a peur de décevoir, mais cela concerne également sa femme Liv. Comment exister et soi-même tenter d’avoir une carrière lorsque l’on vit dans l’ombre de sa star de mari ? Comment faire pour vivre au quotidien avec un réalisateur certes très doué mais aussi caractériel et déprimé pendant presque tout son tournage au bout du monde ? Et comment faire en sorte que les enfants, dont elle doit s’occuper au milieu de tout ça, continuent à avoir une vie de famille relativement normale ?

En bref, « My life directed by Nicolas Winding Refn » nous rend accro dès la première minute, nous donne encore plus envie de revoir Only God Forgives avec un oeil neuf sur les intentions du réalisateur et nous plonge de façon inédite dans la vie du Cinéma avec un grand C, mais aussi dans celle du showbusiness et de ses pratiques. Une véritable réussite by Liv Corfixen, et définitivement un must see !

1 Response

  1. Pingback : [Cinéma] On a vu The Neon Demon de Nicolas Winding Refn | We Are Girlz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.