Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Critique Cinéma] Loin de la foule déchaînée

[Critique Cinéma] Loin de la foule déchaînée

411619.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxLoin de la foule déchaînée (Far from the Madding Crowd) est le nouveau film de Thomas Vinterberg (Festen, La Chasse, It’s All About Love)

Date de sortie : 3 juin 2015

Casting : Carey Mulligan, Matthias Schoenaerts, Michael Sheen, Tom Sturridge, Juno Temple, Jessica Barden

Synopsis : Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.

213941.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est une adaptation du roman de Thomas Hardy, un roman déjà adapté au cinéma par John Schlesinger en 1967 avec Julie Christie, Terence Stamp, Peter Finch et Alan Bates. Ce roman est un grand classique anglais, classé dans les 50 meilleurs romans anglais aux côtés de Jane Austen, Tolkien, JK Rowling, George Orwell et Harper Lee.

Carey Mulligan est au coeur de l’histoire, elle incarne Bathsheba Everdene une jeune femme indépendante avec un caractère très affirmé. Elle a l’habitude de tout faire par elle même et refuse de dépendre d’un homme… pourtant les hommes lui tournent autour et en particulier 3 charmants hommes, d’horizons différents et d’âges très différents. Du jeune soldat au vieux riche en passant par l’adorable fermier, elle va avoir la tête qui tourne et tenter de faire un bon choix.

408601.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le duo au coeur de l’histoire est celui de Mulligan et Schoenaerts, finalement les 2 autres hommes sont plus effacés. J’ai trouvé que l’alchimie entre les deux était parfaite, délicate et réelle. Les regards, les mouvements, les dialogues, c’est vraiment bien mis en scène et l’ensemble donne une belle force à leur histoire.

Le film se déroule à l’époque victorienne mais il ne faut pas s’attendre à des costumes hyper frivoles, Bathsheba enfile même des pantalons et a du mal à quitter sa belle veste en cuir ! Les costumes sont plus simples que prévu mais très adaptés à l’histoire (moins nian nian que du Austen par exemple). Le sud-ouest de l’Angleterre sert de décor verdoyant au film, les paysages sont sublimes et resplendissent à chaque balade à cheval de la jeune femme.

A l’écran on a vraiment un coup de coeur pour l’ambiance, les paysages, les couleurs, l’image est vraiment maîtrisée et cela donne lieu à de belles scènes dans les bois. C’est un très beau film romantique qui m’a réellement surprise. J’avais vu peu d’images du film mais la présence de Matthias Schoenaerts m’a poussée à aller le découvrir en avant-première et j’ai été emportée dans ce tourbillon !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.