Voilà un film qu’on attendait sans attendre. Il faut dire que de Matthew Vaughn nous n’aimons pas tout. Si on adore X-Men le commencement, on a jamais vraiment accroché à Kick-Ass… Difficile donc d’appréhender Kingsman dont l’affiche et la bande annonce nous annonçait un énième film pour ado. Encore une fois, on saura qu’il ne faut pas se fier aux apparences !

kingsman1209141280jpg-caac44_1280w

Oubliez James Bond et ce que vous croyez savoir sur les services d’espionnages et découvrez KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces. Suite au décès d’un des agents, Kingsman est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, chaque membre actif doit proposer un candidat qui vont subir une série de tests extrêmes. Pour Harry Hart, il n’y a qu’un seul candidat idéal : Eggsy. Jeune homme impertinent et provocateur de la banlieue londonienne, Eggsy ne ressemble en rien aux autres recrues. Alors qu’il essaye de déjouer les préjugés, Kingsman doit faire face à une terrible menace : un milliardaire excentrique, Richmond Valentine, a prévu de débarrasser la Terre  du “trop plus” d’humains qu’elle abrite…

KSS_JB_D011_01317.tif
Alors qu’on aurai pu penser que le sujet était vu et revu, Kingsman va très vite nous prouver le contraire. Dépoussiérant totalement le mythe de l’agent secret (on garde quand même le costume trois pièces !) Matthew Vaughn va réinventer le genre pour nous proposer quelque chose de totalement inédit. Décomplexé et audacieux, Kingsman est un pur moment de cinéma fun et dynamité comme on en voit peut ! Rarement on aura pris autant de plaisir devant un film de divertissement. Il faut dire que la mise en scène, les dialogues, le scénario et l’humour bien british participent grandement à la qualité générale du film qui est un régal aussi bien pour les yeux que pour les oreilles.

 

Tout est formidablement monté pour que tous les genres se mélangent sans jamais se cannibaliser. On y trouvera tour à tour un drame social, une quête initiatique, des histoires d’amitié, le tout mixé par de l’action menée tambour battant pour un résultat Pop et référencé vraiment brillant. Kingsman va même un peu plus loin, en mettant en alerte les dangers des nouvelles technologies quand elles sont aux mains des mauvaises personnes… Le film est alors bien plus intelligent et profond qu’il n’y paraissait.
KSS_JB_D07_00960.tif

 

Ajoutez à cela un casting absolument divin porté par un Colin Firth plus classe que jamais et une révélation détonnante en la personne de Taron Egerton (On vous conseille de retenir bien son nom!) et vous aurez une excellente surprise au potentiel culte insoupçonné. Une excellente surprise !

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :