Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Critique Cinéma] Benoît Brisefer : Les Taxis Rouges

[Critique Cinéma] Benoît Brisefer : Les Taxis Rouges

341920.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxBenoît Brisefer : Les Taxis Rouges est un film de Manuel Pradal

Date de sortie : 17 décembre 2014

Casting : Gérard Jugnot, Jean Reno, Thierry Lhermitte, Leopold Huet, Hippolyte Girardot, Evelyne Buyle

Synopsis : Benoît Brisefer, âgé de 10 ans, est un petit garçon au caractère bien trempé et d’une grande générosité qui cache sous une apparence très ordinaire de supers pouvoirs. Son seul point faible : il perd toute sa force quand il s’enrhume. Courageux, vaillant et très volontaire, ce super-héros pas comme les autres n’hésite pas une seconde à passer à l’action pour défendre ses amis et combattre le mal. Sa petite ville est menacée par une bande de malfrats avec à leur tête le leader charismatique Poilonez qui, sous couvert de l’implantation d’une nouvelle compagnie de taxis, LES TAXIS ROUGES, ont pour objectif de piller la ville. Mais c’est sans compter sur l’intervention fortuite de Jules Dussiflard et surtout Benoît Brisefer qui vont se dresser sur leur route…

519902.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Benoît Brisefer : Les Taxis Rouges est l’adaptation de la bande dessinée de Peyo, c’est la première aventure qui est parue dans le Journal Spirou puis ensuite en album en 1962. J’ai déjà lu des aventures de Brisefer mais pas celle là en particulier.

J’avais envie de voir ce film, une sorte d’envie malsaine car la bande annonce a suffit à repousser beaucoup de monde, mais je suis comme ça et surtout j’ai profité d’un surplus de temps libre ces derniers jours pour aller voir tout ce qui passait. Me voilà donc mercredi matin, jour de sortie avec 6 petits vieux dans la salle pour subir 1h16 de film, il n’est pas bien long encore heureux !

La bande annonce avait annoncé la couleur :  les effets spéciaux sont ratés, j’avais donc déjà en tête la souffrance visuelle que j’allais subir. Effectivement ça se confirme tout au long du film, les effets spéciaux sont le gros raté de l’opération, mal faits, exagérés au possible, … y a pas à dire ça ne passe pas !

533184.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Mais ce n’est pas le souci principal du film, si on connait les têtes d’affiche : Reno, Jugnot, Lhermitte … le point inconnu reste le jeune garçon qui interprète le héros. Derrière sa gueule d’ange Leopold Huet est surtout un gamin qui n’a jamais fait de cinéma et qui se retrouve à réciter des textes comme à un spectacle de fin d’année. Le drame du film c’est ça, les enfants du film sont mauvais, ça passerait si le personnage principal était bon, mais non… la moindre scène dans laquelle Leopold parle, ou un de ses copains, c’est l’horreur !

Le film est clairement destiné à un public jeune mais je le classerais même pour les 3-6 ans car plus vieux ils risquent de se rendre compte que c’est nul. Sans parler des pauvres parents qui vont devoir subir ça, malgré les 1h16 le film m’a paru lent et long ! Le scénario n’est pas très bon, les enchaînements ne sont pas clairs, pas fluides… rien de mieux pour nous faire lâcher l’affaire.

L’autre souci du film c’est qu’il n’a pas de style, rien n’en ressort alors que la BD est pourtant tout autre et que la ville où ils sont à l’air d’avoir du potentiel. L’histoire est mignonnette, Jugnot fait le même rôle que d’habitude, il est d’ailleurs horripilant d’inutilité. Reno s’en sort un peu mieux en essayant de donner un peu de charisme au méchant quand à Lhermitte, il n’aurait pas du être cité si haut dans le casting… il apparaît quelques secondes sans rien faire de réellement important.

Donc voilà, j’avais voulu quand même tenter l’expérience mais ça n’a pas été moins pire que prévu ! J’ai vraiment souffert et je remercie mon écharpe pour l’occupation qu’elle m’a procurée : j’ai tressé les franges de mon écharpe pendant tout le film :)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.