Longtemps avant sa sortie et grâce à une campagne marketing rondement menée, Projet X éveillait déjà toutes les curiosités. Pourtant mal parti avec un pitch tout ce qu’il y a de plus banal, un réalisateur inconnu au bataillon dont c’est le premier film et des acteurs de seconde zone, Projet X rempli parfaitement son contrat de film délirant et divertissant au possible.

Alors qu’ils semblaient jusque-là se fondre dans la masse, trois lycéens décident de sortir de l’anonymat. En apparence, leur projet est plutôt inoffensif puisqu’ils ont l’intention d’organiser une fête des plus mémorables. Mais rien n’aurait pu les préparer à la soirée qu’ils s’apprêtent à vivre… La rumeur se propage alors rapidement, tandis que les rêves des uns s’effondrent, les résultats scolaires des autres dégringolent, et des légendes se forgent…

Le scénario n’a aucune originalité vous l’aurez compris avec cette histoire de trois ados souhaitant réaliser LA fête de l’année. Trois ados répondant parfaitement aux clichés du genre : le petit gros souffre douleur, le cinglé un peu lourd sur les bords et le jeune plutôt banal dont c’est justement l’anniversaire. On pense à American Pie bien sûr, mais également au plus récent Supergrave. A ceci près que Projet X est tourné façon caméra au point, où l’on suit l’enregistrement réalisé par un quatrième protagoniste. Loin de l’effet Cloverfield, l’ensemble est relativement bien fait en alternant avec d’autres plans plus stables. De ce fait, Projet X n’est pas indigeste et le rendu permet finalement d’être au plus près des événements.

Le déroulement du film est assez linéaire. On commence par suivre les préparatifs de la soirée avec son lot de péripéties, pour enfin arriver au grand soir. Et dès l’arrivée des premiers invités, le film part totalement en vrille pour notre plus grand bonheur. Ce qui frappe dans Projet X c’est la façon dont cela monte en intensité. On ne se doute jamais de ce qui pourra arriver dans les deux minutes qui suivront, tellement chaque scène peut paraître inimaginable.

On ne vous donnera pas plus de détails pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais certaines situations sont déjà en phase de devenir culte. Devant Projet X on a tout simplement l’impression de faire partie intégrante de la soirée, justement grâce à cet effet caméra au point mais également grâce à une B.O du tonnerre ! Plus le film avance, plus on est partagé entre l’angoisse pour Thomas qui est en train de saccager sa maison et tout ce qui se trouve à moins de 100 mètres aux alentours, et le malin plaisir que l’on prend à voir ces trois ados totalement dépassés par les événements. Avec Projet X, tout le monde pourra se reconnaître que ce soit du côté de l’hôte totalement horrifié puis résigné par ce qui est en train de se passer ; ou des invités, déchainés et prêts à tout démolir sur leur passage.

Pas de grosse surprise, Projet X se termine là où la soirée s’arrête. On ressort de là le sourire aux lèvres et avec l’envi de faire la fête comme jamais ! Sans être un grand film, Projet X arrive toutefois à être assez original et très marquant pour un teen movie ; plaisant et tout simplement jouissif !

A.

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It