Entre film d’horreur gore et gros trip débile complétement assumé, Tucker & Dale fightent le mal est la mauvaise blague pas très drôle de ce début d’année !

Tucker et Dale sont deux gentils péquenauds venus se ressourcer en forêt. Ils y rencontrent des étudiants venus faire la fête. Suite à un quiproquo entraînant la mort d’un des jeunes, ces derniers pensent que Tucker et Dale sont des serial killers qui veulent leur peau, alors que nos héros pensent que les jeunes font partie d’une secte et qu’ils sont là pour un suicide collectif ! C’est le début d’un gigantesque malentendu dans lequel horreur et hilarité vont se mélanger.

Parfois on se dit qu’il faut être sacrément cinglé et bien perché pour imaginer et réaliser un film comme celui-ci. Entre parodie de films d’horreur et délire sous acides parfaitement assumé, Tucker & Dale fightent le mal fait parti de ces films qui ne ressemblent à nul autre tant il sont originaux et complétement barrés.

Si l’idée originale est intéressante, elle perd petit à petit de son intérêt tant les situations se répètent. En effet, si au tout début, on se laisse séduire par cette histoire hallucinante, on rit et on frissonne à la première mort on tombe vite dans un schéma de répétition où les situations se ressemblent et les morts s’accumulent dans une indifférence totale. Ainsi, le film perd au fil des minutes de son intérêt pour arriver à un final totalement ridicule, voir bâclé.

On peine vraiment à comprendre les intentions de l’auteur tant Tucker & Dale fightent le mal tombe dans la facilité et la farce très rapidement la faute à des personnages sans saveurs et à un scénario aussi lisse qu’un papier de cigarette.

Un film qui ne ravira que les amateurs du genre, les hommes principalement à l’humour douteux… (poke @UngarsOrdinaire )

M.

Author

2 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :