Le 22 mars dernier le duo britannique était de passage à Paris pour un concert unique et événement afin de présenter en avant première leur nouvel album tant attendu “Blood Pressures”. Ce soir là en arrivant à la Flèche d’Or, on avait un peu le sentiment d’être privilégiés. En effet, seule une centaine de places avaient été mises en vente, et vendues en quelques secondes.

La salle se remplie doucement, et nous pousse à croire que ce concert ne sera définitivement pas comme les autres. L’heure de retard nous conforte d’autant plus dans notre idée. La lumière se tamise, on aperçoit une jolie blonde qui traverse hâtivement la petite scène, on apprendra plus tard la présence de Kate Moss…

Le duo mythique fait son entrée tout sourire sous les acclamations de la foule. Tout de suite, ils saluent leur public et expliquent la raison de leur venue ici : ce soir ils sont là pour présenter leur nouvel album. “Hotel” alias Jamie Hince saisit sa guitare, VV alias Alison Mosshart se cramponne au micro et c’est parti. Dès les premiers riffs, on sent que cet album se voudra résolument plus rock, plus dur, à l’image de leurs premiers opus “No Wow” et “Keep on your Mean Side”.

C’est “Future Starts Slow” qui ouvre le bal ; un titre qui sonne déjà comme un tube. A suivre…

VV et Hotel se donnent à fond, et se révèlent très vites trempés de sueur, tel un véritable groupe de rock 80’s. Ce qui voudra d’ailleurs à VV de demander avec humour au public de ne plus prendre de photos. “Satellite” le titre déjà paru de “Blood Pressures” retenti, le public connaît déjà les paroles et reprend en cœur le refrain. Les premiers beats de “No Wow” leur titre référence se font entendre, et c’est tout un public qui se réveille.

La suite du concert sera la succession de leurs nouveaux titres, plutôt très bien accueillis. Tous très rocks et prometteurs, mis à part la superbe ballade “The Last GoodBye” qu’elle dédit d’ailleurs à sa maman. Ici, on prend réellement conscience de la beauté et de la pureté de la voix d’Alison.

Encore quelques titres et le concert se termine déjà, seulement 45 minutes après son commencement. Le public en redemande, et fort heureusement le duo sexy revient avec deux de leurs plus gros tubes “Fried My Little Brains” et “Sour Cherry”. La salle explose littéralement, la foule ne se contient plus, c’est un beau bordel ! On termine aussi transpirant que nos héros du soir.

Au final, un concert un peu court et surtout l’absence de morceaux incontournables tels que “Cheap and Chearful”, “Tape Song” ou encore “Alphabet Pony” en notre honneur… On reste un peu sur notre faim, déçu de ne pas en avoir eu plus ,mais rassurés de les revoir bientôt au Bataclan (malheureusement déjà complet) et surtout à Rock en Seine pour ce qui s’annonce comme un grand moment de Rock. Quoiqu’il en soit on en ressort très heureux et même un peu fiers d’avoir vécu un moment si unique et intense.

Tracklist du 22/03/2011 :

Future Starts Slow
Satellite
Heart Is A Beating Drum
No Wow
Kissy Kissy
DNA
Baby Says
The Last Goodbye
You Don’t Own The Road
Pots And Pan

Fried My Little Brains
Sour Cherry

M. et A.

Author

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :