Tag

sean penn

Browsing

C’est parti ! Dès aujourd’hui, vous pouvez découvrir sur OCS The First, la série événement qui offre son premier rôle télé à Sean Penn. On a regardé les premiers épisodes et on vous donne notre avis. The First, à voir ou non ? Dès ce 9 octobre en exclusivité sur OCS Max à 20:40 et en VOST, vous allez pouvoir en effet découvrir la série The First à raison d’un épisode chaque mardi soir. 8 épisodes de 45mn forment cette première saison d’une série évènement qui a de quoi interpeler en effet… Déjà pour son synopsis, qui parle d’un futur proche (2031…

Pour son cinquième film derrière la caméra, Ben Stiller raconte et incarne Walter Mitty, un homme rêveur quelque peu inadapté à la vie en société qui va trouver le courage un beau matin de vivre ses rêves. Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans son quotidien, qui n’ose s’évader qu’à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l’action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu’il…

Aujourd’hui on accueille Charles sur le blog pour nous parler de Gangster Squad. Il vous explique ici pourquoi en 2013, faire un film sur  des gangster avec Sean Penn n’est pas (toujours) une bonne idée. Los Angeles, 1949. Mickey Cohen, originaire de Brooklyn, est un parrain impitoyable de la mafia qui dirige la ville et récolte les biens mal acquis de la drogue, des armes, des prostituées et – s’il arrive à ses fins – de tous les paris à l’ouest de Chicago. Tout ceci est rendu possible par la protection, non seulement des hommes de mains à sa solde, mais…

Christopher McCandless est mort en avril 1992. Moi, je l’ai rencontré au détour d’un bus abandonné, dans une salle de cinéma, 15 ans plus tard, en septembre 2007. Ce jour-là, j’ai rendez-vous avec une amie pour aller voir le dernier Sean Penn. Je me suis renseignée et pour l’instant, les critiques sont unanimes, et puis, après tout, c’est Sean Penn…les valeurs sûres…Au fait, il y a aussi Emile Hirsch…Lords of Dogtown, The Girl Next Door, Alpha Dog…bref, j’ai confiance. Les lumières s’éteignent et comme à chaque fois qu’on va découvrir une nouvelle histoire, la tension monte un peu, les gens…

Cette semaine au cinéma il y en a pour tous, du blockbuster, de la romance, des drames et des comédies pour ado : Cowboys & envahisseurs De Jon Favreau avec Harrison Ford, Daniel Craig Gros Blockbuster de la semaine, à voir pour passer un bon moment (Notre Critique) Un jour De Lone Scherfig avec Anne Hathaway, Jim Sturgess Romance de la semaine, avec un duo incroyable et un film des plus romantiques (Notre Critique) Bienvenue à Monte-Carlo De Thomas Bezucha avec Selena Gomez, Katie Cassidy et Leighton Meester Comédie pour adolescentes avec miss Bieber et les demoiselles de Gossip Girl (Notre critique) Tu seras mon fils De Gilles Legrand avec Niels Arestrup, Lorànt…

Attendu comme le Messie sur la Croisette, The Tree of Life n’a pas failli à ses attentes et suscite quelques 24 heures après sa présentation à Cannes de nombreux débats. Chef d’œuvre incontestable ou film propagande? Projet raté ou film murement réfléchi? Les avis divergent, comme souvent à propos du cinéma de Terrence Malick. Projet en construction depuis près de 10 ans, The Tree of Life avait suscité bien des espoirs et certains sans même l’avoir vu l’avait propulsé au rang de plus grand film jamais réalisé. Forcément face à cela, même Terrence Malick ne pouvait pas lutter. The Tree…

Alors tout d’abord rubrique nécrologie, 2 décès à noter cette semaine : Jean Rollin réalisateur vampirisé (la fiancée de Dracula, Requiem pour un Vampire, …) et Blake Edwards le réalisateur de La Panthère Rose et de The Party (avec le birdy Num Num) Ensuite côté people … LA nouvelle c’est le divorce de l’homme le plus sexy du monde en 2010, Ryan Reynolds, et de Scarlett Johansson. Niveau news cinéma, on a appris que Jon Favreau ne réaliserai pas Iron Man 3 et que Jean Reno sera “Raspoutine” devant la caméra de Rose Bosch (cf l’affiche ci-dessous)… du lourd! Et…

Pin It