Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Cinéma] Le déjanté Vice à découvrir en salles cette semaine !

[Cinéma] Le déjanté Vice à découvrir en salles cette semaine !

Vous n’avez pas pu passer à côté, Vice fait parler de lui et pour cause : nommé partout dans toutes les cérémonies de récompenses cinéma, le film fait sa promo sur la performance dingue de Christian Bale. Mais Vice n’a pas que cette qualité là. Voilà plusieurs raisons pour vous donner envie d’aller le voir dès mercredi.

Fin connaisseur des arcanes de la politique américaine, Dick Cheney a réussi, sans faire de bruit, à se faire élire vice-président aux côtés de George W. Bush. Devenu l’homme le plus puissant du pays, il a largement contribué à imposer un nouvel ordre mondial dont on sent encore les conséquences aujourd’hui…

Christian Vice

Commençons par le commencement : oui, la performance de Christian Bale est complètement dingue. Rien de surprenant quand on regarde la carrière de cet acteur caméléon mais là, on oublie complètement l’acteur derrière le physique copie conforme de Dick Cheney. Incroyable. Hormis Rami Malek qui peut lui voler la statuette pour Bohemian Rhapsody, Bale semble tout trouvé pour décrocher un Oscar mérité.

Il n’est pourtant pas le seul à se grimer dans le film. Steve Carell se retrouve vieillit en Donald Rumsfeld et Sam Rockwell fait un parfait George W Bush complètement inexpérimenté, stupide, alcoolique mais président drôle malgré lui. Seul grand rôle féminin du film, Amy Adams enfile elle aussi une perruque pour incarner la femme de Dick Cheney à merveille. Elle est toujours là dans l’ombre, mais c’est elle qui a fait que son mari en est arrivé là et a donc un rôle primordial dans l’histoire. En bref, un casting 4 étoiles et impeccable de bout en bout.

Un scénario incroyable

Mais ce casting est au service de dialogues et d’une histoire plus que finement écrite. Déjà, le concept de base est déroutant. Le film est raconté par un narrateur extérieur qui annonce qu’il est lié à Dick Cheney dès le début mais on ne sait pas comment. Il apparait dans le film plusieurs fois, se mêlant aux scènes et à l’histoire, et semant le doute sur la temporalité de l’histoire. Quoi qu’il en soit, impossible de s’ennuyer avec une construction pareille.

Quant aux dialogues, il n’y a pas une seconde de répit. Les répliques fusent, les explications aussi et pour ne pas rendre ce sujet compliqué ennuyeux, Adam McKay fait comme dans The Big Short le choix de faire intervenir des guests stars en narrateurs extérieurs dans des endroits improbables. On s’instruit et on rigole en même temps. Bien joué !

Une réalisation explosive

Car c’est là la force de Vice, parler d’un sujet qui peut paraitre ennuyeux, surtout quand on ne connait pas le système politique américain, et le rendre ultra rock’n’roll. Rythmé par une musique qui décoiffe pendant presque tout le film, Vice joue aussi bien avec le tempo, les dialogues, qu’avec les formats de narration et d’images surtout. L’écran passe du 16/9ème au format carré, des années 80 aux attentats du World trade center avec une facilité déconcertante.

On ne s’ennuie pas une seconde dans ces 2h12, quitte à risquer de paraitre un peu too much aux yeux de certains que cela fatiguera. Personnellement, je trouve que Vice est le Loup de Wall Street de la politique. Si vous avez aimé l’un, vous aimerez forcément l’autre !

Un sujet qui fait mal

Vice n’est pourtant pas qu’un film drôle et cool. Il est surtout cynique. Vous allez rire dès le premier carton d’introduction, mais pourtant, la terreur monte durant tout le film pour s’achever sur une note plus que pessimiste quand vous réalisez à quel point Dick Cheney a réussi à manipuler tout le monde pour devenir l’homme le plus puissant des Etats-Unis. Quitte à sacrifier des milliers de vies humaines dans une guerre en Irak qui n’aurait jamais dû avoir lieu et qui laisse encore des traces aujourd’hui.

En résumé, on ri surtout jaune et Adam McKay ne perd pas de vue son sujet : prouver l’atrocité de ce qu’a fait Cheney et a monstrueuse manipulation dans des faits qu’on connait tous alors qu’on ne sait rien sur cet homme. Mais aussi découvrir les manipulations des républicains en général. Et à l’ère Trump ou on a l’impression de revivre certaines choses, il faut avouer que c’est osé de voir un film américain défoncer la politique américaine et revenir sur toutes ses erreurs encore fraîches.

Rien que pour ça, et pour sa scène post-générique très Will Ferrell (producteur parmi d’autres de ce film), Vice vaut le coup d’être vu et apprécié.

Une grosse claque pleine de folie, d’énergie, d’humour noir et de réflexion à découvrir en salles ce mercredi 13 février !

11 Responses

  1. Hello
    On a longtemps pensé que seul George W Bush était seul responsable de l’invasion de l’Irak. Le film aura le mérite d’apporter les informations sur ce qui se vraiment passer à l’époque et du rôle de Dick Cheney. Moi qui aime les “secrets d’histoire”, ce film va surement me plaire.
    Sinon, je n’aurai jamais reconnu Christian Bale ! ça transformation est très très impressionnante.
    Big merci pour ton retour

  2. Coucou,
    Ce film ne m’attirait pas tant que ça mais avec ce retour je pense y réfléchir quand même
    Merci beaucoup pour ce retour
    Bonne soirée
    Bises

  3. Serena

    Coucou,
    Et bien ça promet d’être intéressant ! Car il a fait parler Bush alors ça me donne envie de foncer découvrir ce film !
    Des bisous :)

  4. luniversdemel37

    Coucou !
    J’ai entendu pas mal parler de ce film mais bizarrement il ne me tente pas du tout …
    En tout cas merci du partage !
    Bises

  5. Coucou ! Avec mon copain on aime bien regarder des films qui dénoncent les magouilles en politique donc je pense que ce film peut nous plaire. Merci ! Bisous

  6. apprendreareverblog

    Hello ma belle,

    Alors j’ai prévu d’aller voir ce film pour… L’acteur. Je l’aime tellement ce gars, une vraie Fan girl!!!!!!
    Le film en lui même forcément l’histoire m’attire mais j’appréhende quand même un peu, je trouve qu’ils sont allés un peu loin et ça semble un peu tiré par les cheveux!

    A voir ;)

  7. Helllodarliing

    Coucou :)
    Ce n’ai pas le genre de film que j’affectionne mais c’est sympas d’aboir Ton avis dessus !
    Bisous

  8. karinemademehappy

    J’adore les “secrets” d’histoire comme ceux là… je pense que ce film peut me plaire! Peut-être moins à chéri!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :