Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > The River – Test du Jeux de Société de Days of Wonder

The River – Test du Jeux de Société de Days of Wonder

Mon éditeur préféré sort peu de jeux par an. Alors, quand il y en a un déboule en boutique, c’est l’impatience qui pointe le bout de son nez. C’est ce qui s’est passé à la sortie de The River il y a peu, le nouveau jeu de Sébastien Pauchon (Jaipur, Splendor ou Jamaica) et d’Ismaël Perrin. Sans trop de surprise, je peux déjà vous dire que Days of Wonder a encore une fois visé juste en nous proposant ce jeu de gestion rapide, simple et abouti.

 Pour qui ? 8+

Pour combien de joueurs ? 2 à 4

Durée d’une partie : 30 à 60 minutes

Genre : Gestion, Placement d’ouvriers

Prix : 35,90 € hors fdp

Date de sortie : Novembre 2018

Découverte, Packaging & Matériel

Comme indiqué en introduction, chaque sortie de Days of Wonder est un événement en soi. Je n’en rate pas une et je suis quasi toujours conquise, que ce soit au niveau du plaisir de jeu ou du matériel. J’avais également pu lire des retours élogieux sur The River sur le net, ce qui n’a fait qu’accroître mon impatience. Mais tout vient à point à qui sait attendre.

La première bonne surprise de The River, c’est son prix, qui es très abordable pour un jeu de gestion et surtout pour tout le matériel que vous trouverez à l’intérieur ; 35,90€ (prix Philibert), c’est cadeau !

Si les illustrations de la boîte de jeu ne sont pas très attractives (disons-le clairement, c’est pas jojo), les illustrations du contenu sont par contre moins rebutantes. Comme quoi, il ne faut pas se fier à la couverture.

Le matériel est quant à lui de grande qualité, que ce soit les tuiles (bonne épaisseur), les meeples (coup de cœur pour les meeples dinde) ou le blister permettant de ranger absolument tout le matériel correctement (et croyez-moi, c’est un sacré atout).

La boîte est grande mais bien adaptée à son contenu, assez conséquent : 1 plateau de jeu R°/V° (pour 2 ou 3/4 joueurs), 1 plateau fleuve par joueur, 1 bateau par joueur, 5 meeples pionniers par joueur, 44 ressources (divisées en 4 catégories : bois / pierre / argile / nourriture), 65 tuiles terrains (divisées en 6 catégories : désert / canyon / forêt / prairie / montagne / mixte), 1 pion premier joueur, 33 cartes bâtiments, 20 jetons bonus et 1 livret de règles de 8 pages.

Règles & Mise en place

Le plus grand atout selon moi de The River c’est son genre associé à ses règles. Je m’explique. Les jeux de gestion sont souvent très longs et très complexes. Prendre connaissance des règles lors d’une première partie prend généralement entre 45 minutes et 1 heure, quant à la durée de la partie, on table facilement sur du 2 heures. Je n’ai aucun problème avec ça, c’est mon genre de prédilection, mais il est difficile de convaincre des novices de s’attaquer à ce genre de jeux, ça peut être décourageant. Mais The River est un vrai jeu de gestion avec des règles simples et facilement compréhensibles (10 minutes d’explication) et un temps de jeu vraiment raisonnable.

Rentrons un petit peu dans le détail des règles désormais. Ou plutôt, commençons par la mise en place. Il vous faudra placer le plateau principal représentant 7 îles au centre de la table (plateau à la taille pas très pratique d’ailleurs) puis chaque joueur récupèrera chacun un plateau fleuve, 5 meeples pionniers (dont 1 qu’il placera à un endroit indiqué sur son plateau fleuve et qui pourra être débloqué ultérieurement), et une tuile bateau sur laquelle il faudra déposer les 4 pionniers prêts à partir en expédition.

Sur le plateau principal, posé préalablement au centre de la table, vous allez pouvoir déposer un certain nombre de ressources sur chaque île (en fonction du nombre de joueurs), des cartes bâtiments (sorte de contrats à remplir) et des tuiles terrains (qui vous permettront de développer votre territoire – point crucial).

La mise en place effectuée, il vous faudra désigner un premier joueur aléatoirement qui récupérera donc le pion premier joueur. Une manche de jeu complète consiste à ce que chaque joueur ait joué tous ses pionniers en jeu (c’est à dire tous les pionniers se trouvant sur sa tuile bateau – en début de partie, chaque joueur aura donc 4 tours à jouer lors de la première manche).

Comment jouer un pionner ? C’est simple, en plaçant un pionner vous pouvez effectuer bon nombre d’actions sur le plateau principal (mais attention, comme vous vous en doutez, les places sont limitées sur chaque case action, il faudra donc réussir à prioriser) :

  • Revendiquer une tuile terrain (c’est à dire récupérer une tuile terrain disponible et la placer sur votre plateau fleuve – les tuiles terrains peuvent vous apporter des avantages comme des productions de ressources, du stockage de ressources ou des bonus de fin de partie mais attention, plus vous posez de tuiles plus vous devrez sacrifier de pionniers…),
  • Produire des ressources (pour les ressources classiques bois/argile/pierre il vous suffit de vous placer sur l’île de votre choix et de récupérer le nombre de ressources désignées correspondant au nombre de symboles du même type représentés sur votre plateau fleuve ; pour la ressource nourriture qui est une ressource joker, vous ne récupérez qu’une seule ressource par action sur cette île),
  • Réserver un bâtiment (c’est à dire prendre une des cartes bâtiments disponible et la placer face cachée devant vous, vous pourrez construire ce bâtiment plus tard à un coût réduit),
  • Construire un bâtiment (cette action permet de valider un bâtiment réservé préalablement avec un coût de ressource réduit un ou d’en construire un non réservé au prix initial indiqué),
  • Prendre le pion premier joueur (vous permet simplement de joueur en premier à la manche suivante),
  • Permuter des tuiles terrain (permet d’échanger les emplacements de deux tuiles terrains sur votre plateau fleuve, ceci peut avoir de l’importance en fin de partie, voire ci-dessous).

Le nombre de manches n’est pas limité. La fin de la partie est déclenchée soit quand un joueur place sur son plateau fleuve son cinquième jeton bonus (vous récupérez un jeton bonus dès que vous construisez un bâtiment) soit quand un joueur place sa 12ème tuile terrain sur son plateau fleuve. Dans les deux cas, la manche en cours va jusqu’à la fin et le décompte final ne se fera qu’après.

D’ailleurs, comment comptez les points de victoire ? Votre score est constitué de : PV de vos bâtiments construits + PV de vos jetons bonus + PV de vos ressources toujours disponibles sur votre plateau fleuve (1 PV par lot de 3) + PV par colonne de tuiles terrains identiques (2 PV pour les colonnes de 2 / 6 PV pour les colonnes de 3) + PV selon conditions de vos tuiles prairies (si vous en avez acquise au cours de la partie). Il vous faudra faire ce petit calcul de tête car il n’y a malheureusement pas de petit bloc fourni pour noter les points de victoire.

Si vous souhaitez illustrer ces règles, je vous invite à aller voir la vidéo mise en ligne par l’éditeur Days of Wonder.

Déroulement d’une partie & Avis

Comme je vous le disais plus haut, c’est d’abord un vrai plaisir de ne pas passer beaucoup de temps sur le livret de règles et de ne pas avoir besoin de relire certains passages pour bien saisir les enjeux de The River. Le jeu est simple à prendre en main et le livret fourni est très bien fait (beaucoup d’exemples illustrés). On peut donc commencer à jouer très vite.

Je n’ai pour l’instant pu jouer qu’une seule fois mais j’ai hâte d’y rejouer et idéalement dans une autre configuration (c’est à dire à 3 ou 4 joueurs). Malgré tout, The River se joue également très bien à 2 joueurs, ce qui est plutôt une bonne surprise. J’ai du mal à sortir de bons jeux pour 2 joueurs ces derniers temps et je suis contente d’avoir un nouveau jeu qui s’y prête bien.

Cette première partie à 2 joueurs a duré une grosse trentaine de minutes, ce qui est rapide pour ce type de jeu mais ne le rend pourtant pas plus simple. Pour gagner, vous devez être attentif à avancer sur tous les plans (bien aménager votre territoire avec les tuiles terrains, construire des bâtiments, bien gérer vos ressources) mais aussi prêter attention aux actions des autres joueurs car toutes les actions disponibles sur le plateau principal ne sont pas illimitées, vous pouvez donc vous gêner !

Après cette première partie gagnée (et oui), je vais vous divulguer les quelques points clés qui m’ont permis de venir à bout de ma coriace adversaire : la revendication de tuiles terrains du même type (ce qui m’a permis de gagner pas mal de points en fin de partie avec des colonnes de même type de terrain), l’accélération de construction de bâtiments en fin de partie (ce qui l’a empêché de construire son dernier bâtiment à 10 points) et le revendication de tuiles prairies à conditions spéciales.

Pour résumer, je dirais que The River est un jeu parfait pour initier de jeunes ou occasionnels joueurs aux jeux de gestion. Pour les plus experts, il reste un jeu rapide et agréable à jouer, idéal entre deux jeux plus costauds.

Pour résumer…

Les + : excellent rapport qualité/prix, un jeu de gestion facile à expliquer et donc accessible, un temps de partie raisonnable, un bon jeu pour 2 joueurs.

Le – : la taille du plateau principal tout en longueur et donc pas hyper pratique, l’absence de bloc pour compter les PV, l’illustration de la boîte pas à mon goût.

Acheter The River

15 Responses

  1. Coucou
    Une découverte pour moi autant pour la maison d’édition que le jeu en lui même.
    Comme toi, je trouve aussi sympa de pouvoir trouver de bons jeux pour deux personnes et visiblement , c’est possible avec celui-ci. Merci pour la découverte
    Belle soirée

  2. Serena

    Coucou,
    Il a l’air bien sympa ce jeu, je me dis qu’en famille ça peut être top ! Et c’est vrai que le prix reste accessible alors ça fait plaisir :)
    Des bisous !

  3. Le jeu me rappelle caylus ! Je ne sais pas si tu connais. Avec mon copain on a déjà plusieurs jeux de gestion donc clairement il n’est pas fait pour nous ! Mais de savoir que c’est un bon jeu deux joueurs je trouve ça chouette ! :) D’ailleurs si tu veux des idées de jeux pour deux je peux t’en donner quelques unes !

    Bisous

    1. AL

      Ouiii je connais Caylus, j’adore, très bon jeu ! Je suis preneuse pour tes conseils.

  4. Coucou ! Je ne suis pas très jeux de société depuis que je suis “grande” et que je n’ai plus d’enfants dans mon entourage… Mais celui ci a l’air super chouette ! Il me tente bien. A voir pour cet hiver, on peut y jouer au coin du feu ;) Bises !

  5. Coucou ! Sympa ce nouveau jeu ! Je suis fan de jeux de société :D Splendor, Jamaica sont top également :)
    Merci pour ton avis :)
    Bises!

  6. Françoise Bourgouin

    je ne connaissais pas du tout. Super idée cadeau pour les sortir de la console !!!

  7. Coucou !
    On adore jouer aux jeux de société avec mon chéri ! On en a mis pas mal sur notre liste de Noël, on verra si le papa Noël nous en apporte sous le sapin !
    Bisous

  8. Moo j’adore aussi découvrir de nouveaux jeux mais parfois c’est vrai que c’est loooong de lire et comprendre les règles .. Avec mon chéri on a acheté un jeu La Granja et on était tellement crevé d’essayer de comprendre les règles que l’on n’a même pas joué lol faudrait qu’on s’y remette pendant les vacances ..

    1. AL

      J’ai testé Granja également et j’ai pas du tout adhéré, règles assez compliquées à intégrer en effet.

  9. J’aime beaucoup les jeux de société, mais je ne suis pas une adepte des jeux de gestion. Je suis plutôt jeu “fun” du style time’s up. Enfin, le jeu que j’aime vraiment, c’est le scrabble, mais personne ne veut jamais y jouer dans mon entourage xD.

    Bon week-end
    elsa

    1. AL

      J’adore le Scrabble également, mais oui, pas simple de trouver des partenaires de jeu :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :