Tout juste 1 an après Un Homme irrationnel, Woody Allen revient avec Cafe Society et en ouverture de Cannes s’il vous plait !

 

Cafe_Society_1

 

 

Sur le papier, on adorait déjà le film. Une histoire interessante, une bande annonce charmante à souhait et surtout la présence au casting de la surprenante Kristen Stewart pour la première fois chez Allen.

 

Cafe Society raconte l’histoire de Bobby Dorfman, un jeune new-yorkais qui débarque à Hollywood pour tenter sa chance. Il compte bien sur l’aide de son oncle, puissant agent qui connaît tout et tout le monde à LA. Alors qu’il commence à travailler comme coursier, Bobby va tomber amoureux. De la secrétaire de son oncle…

 

Plongés dans le Hollywood des années 30, on va d’abord être assez séduit par la présentation des choses. Si le style Allenien est bien là, on pense à d’autres réalisateurs plus modernes. L’introduction des personnages et le début de l’intrigue sont en ce sens une vraie réussite. Ca tourne, ça s’agite et chacun cherche sa place dans cette comédie.

 

Cafe_Society_2

 

Oui mais voilà, très vite, Cafe Society pédale un peu, se prend les pieds dans le tapis pour finalement tourner en rond. A la 45ème minute, on regarde sa montre et on se dit “Waouh c’est tout ? “. La question se pose alors : que va-t-il raconter pendant les 46 prochaines ? La réponse est assez évidente : pas grand chose malheureusement.

 

Difficile de vous dire de quoi parle Cafe Society tant rien ne ressort clairement et distinctement. On aimerait prendre d’empathie les personnages mais impossible. On aimerait y voir une quelconque chronique de passage à l’âge adulte, on y aura vu qu’une banale histoire familiale sans grand enjeux.

 

Côté casting, on retiendra la surprenante prestation de Steve Carell. Chez les jeunes, Jesse Eisemberg est crédible en alter-égo de Woody Allen mais on aimerait le voir dans un autre registre… Quant à Kristen Sterwart, on la préfère plus mordante chez un Assayas que porter de la fourrure chez un Woody !

 

Cafe_Society_3

 

 

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It