Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > [Série] Pourquoi Friends est la meilleure série du monde

[Série] Pourquoi Friends est la meilleure série du monde

Il y a quelques mois, les millennials découvraient Friends sur Netflix. Alors que pour nous cette série fait partie intégrante de notre adolescence, la jeune génération la visionnait pour la première fois en 2018. Apparemment la série est désormais sexiste, homophobe et grossophobe. Bien. Ce déchaînement des passions m’aura donné envie de me refaire la série. 10 saisons plus tard je reste sur la même impression : Friends est la meilleure série du monde. Je vous explique pourquoi.

Quand la série a démarré en France j’avais 10 ans. Je l’ai découverte plus tard aux détours de diffusions TV. Pas de logique de saisons à suivre mais des épisodes visionnés ici et là. Dans n’importe quel ordre. Vers 14 ans, ma soeur a commencé à acheter les cassettes et on a commencé à tout reprendre dans l’ordre. Très vite, je me suis imaginée à vivre à 25 ans dans un appartement où mes voisins seraient mes meilleurs amis et ma colocataire, ma meilleure amie de l’époque. Leur vie est devenue mon idéal. Tout ça jusqu’au jour tragique de 2004 où la série s’est arrêtée. Je me souviendrais toujours de cette fin et de l’émotion qui s’est accompagnée. Comme si je quittais des amis que je connaissais depuis toujours.

Finalement les au-revoir n’ont pas duré longtemps. Sans le savoir, Friends venait de rentrer dans mon inconscient. Des répliques cultes sont rentrées dans mon langage (« Pivotez, pivotez, pivotez !  »  » On est chez Joey ») et à force de tomber sur un épisode par-ci par-là sur la TNT, des scènes sont devenues inoubliables. Comme si Friends faisait partie de moi. Ajoutez à cela une intégrale de la saison faite tous les 2 ans et vous comprendrez l’importance de cette série dans ma vie.

Si Friends me plait autant c’est d’abord pour sa capacité à me faire rire. 25 ans plus tard, l’humour fonctionne toujours autant. Chaque personnage a son humour bien à lui et les situations sont toujours aussi géniales. Ce qui fait que je peux voir un épisode, le revoir le lendemain (merci la TNT) ou passer de la saison 4 à 7 sans me lasser. Je vous mets au défi de me nommer une autre série capable de ça !

Ce qui est génial avec Friends c’est qu’à chaque visionnage je découvre de nouvelles choses. Des nouvelles références que je n’avais pas plus jeune ou des personnages qui se révèlent. Jeune, je n’aimais pas Ross. Aujourd’hui je le trouve génial. Difficile de trouver le moindre personnage en dessous des autres. Gros talent d’écriture ici encore. Et sur les blagues, là où certains crient à la grossophobie au racisme ou à l’homophobie, je crie moi au génie de dire ce que l’on veut sans se soucier du bien pensant. Rire de tout c’est justement faire preuve d’une grande intelligence.

Au delà d’une série comique, Friends est une série où se déroulent de beaux moments de tendresse. La relation Chandler / Monica, l’amitié qui lie Joey à Chandler, l’arrivée des bébés, la relation Rachel / Ross, le mariage de Phoebe… Et même si la série n’est pas faite pour faire pleurer, elle fonctionne à tous les niveaux.

Si la série se bonifie avec l’âge, il y a un point qui par contre me pause problème. La série est figée dans le temps. Moi non. Quand j’ai découvert la série je la voyais en imaginant mon futur. Maintenant à 30 ans, je me dis que je suis plus âgée que les personnages dans les premières saisons. L’effet est un peu bizarre. La seule consolation est de voir l’épisode des 30 ans et de re-découvrir que pour eux aussi ce passage-là n’a pas été aussi simple. Une nouvelle complicité s’est alors créée.

Je pourrais vous en parler encore et encore mais tout ce que je dirais ne sera jamais à la hauteur de cette série. Une seule question continuera de me hanter : Rachel et Ross avaient-ils rompus ? Vous avez 4 heures !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Responses

  1. Je ne savais pas que la série était qualifiée de « sexiste, homophobe et grossophobe » mais apparemment maintenant on ne peut plus rire de rien. Je suis totalement d’accord avec toi car moi aussi c’est l’une de mes séries préférées. Je peux regarder les épisodes sans me lasser même si je les connais par coeur et je les trouve toujours aussi drôles. Moi non plus je n’aimais pas Ross quand j’étais plus jeune. ;-)

  2. Parler de bien-pensance c’est bien le signe qu’on est privilégié. Belle fermeture d’esprit.
    Oui, on peut rire de tout mais pas à n’importe qui… Ce genre de blague sexiste, homophobe et grossophobe peut faire rire, oui, mais pas quand c’est un cismec blanc qui les fait. Vous saisissez la nuance? Les gays, les féministes, les gros, ils rient volontiers de ce genre de blague lorsqu’elles proviennent d’un des leurs. Parce que ce que vous omettez (volontairement ou non) c’est que sous couvert d’humour les Joey propagent leurs idées racistes, homophobes et grossophobes. Sous couvert de « ça vaaaaaa, on peut plus rien dire », des personnes sont opressées tous les jours. Dois-je rappeler que des gens sont encore battus, tués, persécutés à cause de leur couleur de peau ou de leur orientation sexuelle?
    Le jour où les privilégiés comme vous comprendront cela alors un grand pas aura été fait.

  3. jai50ansetapres

    Tu as raison, souvent je dis que les scénaristes français pourraient en prendre de la graine, parce que leurs séries sont nulles à c…. J’ai 56 ans et je regarde toujours avec plaisir, je rêve, c’est un idéal resté à l’état de fantasme. J’adore, je regarde et re-regarde sans jamais me lasser !

  4. Lorsque je pense à une série drôle, je pense immédiatement à Friends. Cette série m’a aussi marquée car je ne connais aucune autre série si drôle avec des personnages si attachants et qui se retrouvent souvent dans des situations délirantes ! Exemple qui me vient : l’épisode où Ross s’est blanchi les dents, j’ai tellement ri ! Personnellement, je ne vois pas en quoi la série est homophobe et grossophobe, qu’on m’explique…

  5. Aaaah j’adore ton article !!!!
    Friends c’est toute ma vie, ma demi-soeur regardait donc dès petite j’ai regardé, puis re re re re re regardé… J’ai l’impression de connaitre les scripts par coeur
    par contre sexiste, homophobe et grossophobe????????????? Tu rigoles !!! Je suis choquée ! On ne peut plus rire de rien sérieux…

  6. Terry

    Je ne suis pas fan de séries, mais celle-ci je la regarde avec plaisir. Les rediffusions ne me gênent pas et j’aime cet univers 90’s, ça me rappelle ma jeunesse…. blague à part il y a toujours quelque chose qui m’a liée à cette série, d’autant plus que dans ma famille on est plusieurs d’une génération à l’avoir survisionnée.

  7. Hello,
    Je suis tellement d’accord avec toi.. cette série est géniale ! Je la regarde depuis que j’ai 10 ans également. Et je l’ai redécouvert en anglais ! D’abord avec les sous-titres en français, puis sans. Et aujourd’hui encore, je découvre de nouvelles choses puisque mon anglais s’améliore avec le temps.
    Et pour répondre à ta question : oui ils avaient rompu selon Rachel, elle dit à Monica (quand elle fait son milkshake) qu’elle et Ross ont rompu la veille (en anglais : we kind of broke up) ! Donc grosse mauvaise foi de Rachel, ce qui n’excuse pas le comportement de Ross :)
    Bise,
    Claire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :