Il arrive parfois que nous voyons des films sans qu’on ait forcément envie (ni le temps) d’écrire une longue critique. D’où le lancement d’un nouveau rendez-vous révolutionnaire : CinéBref ! L’idée est simple : vous parlez en quelques lignes de films à l’affiche ! Cette semaine on revient sur 3 films : Miss Peregrine et les enfants particuliers, Bridget Jones Baby et Une vie entre deux océans.

 

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton 

 

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre “particularité” peut sauver ses nouveaux amis.

Quand on a vu la bande annonce, on a immédiatement pensé que Tim Burton était de retour (pour de bon cette fois). Malheureusement les choses se gâteront bien vite. Bien sûr, on aime l’histoire derrière et cette idée d’enfants dotés de pouvoirs qui vivent continuellement la même journée mais en terme de narration et de réalisation on attendait plus  ! Clairement, Miss Peregrine n’est pas raté et passe pour un bon divertissement mais voir qu’il est signé Tim Burton fait un peu mal au coeur. Pas beaucoup d’idées originales, beaucoup d’emprunts (à son cinéma d’abord mais aussi à d’autres franchises dans la même lignée) et un gros problème d’équilibre narratif qui casse la dynamique du film. Bref, pas vraiment le Burton tant attendu mais un divertissement qui fonctionne surtout pour son idée originale. D’ailleurs, on a très envie depuis de lire les livres !

 

dd

 

Bridget Jones Baby de Sharon Maguire

 

Après avoir rompu avec Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus concentrée sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Pour une fois, tout est sous contrôle ! Jusqu’à ce que Bridget fasse la rencontre de Jack… Puis retrouve Darcy… Puis découvre qu’elle est enceinte… Mais de qui ???

 

15 ans après Le Journal de Bridget Jones, la plus célèbre des célibataires revient sur les écrans. Et si on doit avouer qu’on y croyait pas beaucoup, quelle a été la surprise quand on a découvert le 3ème opus ! Drôle et bien écrit, on est ravis de retrouver Bridget Jones et ses aventures. A 40 ans, Bridget Jones n’est toujours pas parfaite, fait toujours de mauvais choix et nous rappèle toujours un peu nous. Mention spéciale à la nouvelle recrue Patrick Dempsey qui ne fait pas oublier Hugh Grant mais apporte à la saga beaucoup de fraicheur. Une très bonne suite qui fait oublier un deuxième volet plus que moyen.

 

BRIDGET JONES' BABY

 

 

Une vie entre deux océans de Sharon Maguire

 

Quelques années après la Première Guerre mondiale en Australie. Tom Sherbourne, ancien combattant encore traumatisé par le conflit, vit en reclus avec sa femme Isabel, sur la petite île inhabitée de Janus Rock dont il est le gardien du phare. Mais leur bonheur se ternit peu à peu : Isabel ne peut avoir d’enfant… Un jour, un canot s’échoue sur le rivage avec à son bord le cadavre d’un homme et un bébé bien vivant. Est-ce la promesse pour Tom et Isabel de fonder enfin une famille ?

 

Adapté d’un roman à succès, on avait entendu beaucoup de choses sur cette histoire d’amour romanesque porté par Derek Cianfrance (Blue Valentine, The Place beyond the Pines). Si le début du film est un peu trop contemplatif pour nous, l’histoire folle de ce couple coupé du monde aura réussi à nous embarquer. Une vie entre deux océans est un beau film sur la solitude (les plans sur l’île sont sublimes) et sur la culpabilité qui vous ronge. Michael Fassbender est surprenant de douceur et de retenu. Une belle surprise qui hante encore les esprits 24h après le générique de fin.

 

224223-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It