10. Real Lies – Real Life

C’est certainement l’album et le groupe le plus sous estimé de l’année. Et c’est notre gros coup de coeur de 2015. Les londoniens de Real Lies délivrent une sorte de rock garage aux accents house sur des paroles rapées somptueuses. La description peut paraître bizarre comme cela, mais à l’écoute de “North Circular” vous comprendrez mieux où l’on veut en venir.


9. Chvrches – Every Open Eye

Avec un premier album acclamé, le retour de Chvrches était forcement très attendu. Le pari est totalement réussi pour les écossais. La recette reste identique, avec des morceaux à la production parfaite et des mélodies à en faire fondre plus d’un. Notre gros “guilty pleasure” comme on dit.


8. Beach House – Depression Cherry

Là aussi, recette identique au fil des albums pour un résultat comme toujours proche de la perfection. Beach House fait parti de ces groupes qui nous accompagnent depuis plusieurs années, avec leur dream pop aérienne somptueuse. A chaque nouvel album on se demande encore comment ils arrivent à nous subjuguer de la sorte. Et force est de constater qu’ils en ont encore sous la pédale, en sortant cette même année un second album, tout aussi inspiré et enivrant.

7. Action Bronson – Mr Wonderful

Peut-être l’album le plus badass de l’année. Avec son hip-hop énervé, mais toujours très mélodique, Action Bronson nous offre un album aussi décalé que jouissif.


6. Neon Indian – VEGA INTL. Night School

Après de sacrés galères, Neon Indian revient encore plus grand et plus fort avec ce nouvel album. Un voyage interstellaire hallucinant, prêt à vous faire danser au moins jusqu’à l’été prochain.


5. Grimes – Art Angels

Dire que ce nouvel album de Grimes nous aura perturbé est un euphémisme. A la première écoute, gros choc, on ne sait pas vraiment si on doit aimer ou tout simplement détester ces morceaux à la pop tellement assumée qu’elle en devient parfois indigeste. Mais force est de constater que Grimes a ce talent pour créer de vrais hymnes contemporains ressemblant à rien d’autre, qui ne vous quittent plus après plusieurs écoutes. Un “Art Angels” complètement barré qui affirme plus que jamais l’inventivité débordante de Claire Boucher, qui nous aura tout de même offert le plus beau track et clip de l’année :


4. Kendrick Lamar – To Pimp a Butterfly

Avec ce nouvel album, Kendrick a tout simplement tué le game du rap US. En cultivant un vrai côté vintage en allant chercher du côté de la soul et du funk, “To Pimp a Butterfly” n’est pas son album le plus accessible, mais c’est certainement son plus abouti. Un vrai chef d’oeuvre complexe porté par un des tubes de 2015 “King Kuta”.


3. Sufjan Stevens – Carrie & Lowell

La claque émotionnelle de cette année. Impossible de ne pas être transpercé par la puissance de cette album, du songwriting aux mélodies. Tout y est absolument magnifique.


2. Jamie XX – In Colour

L’attente était immense, le résultat a été largement à la hauteur. Jamie XX nous livre ici l’album électro de l’année, parsemé de morceaux à la fois sublimes lorsqu’il est accompagné de ses anciens camarades de The XX (“Loud Places”), puissants (“Gosh”) ou tout simplement ultra efficaces (“Good Time”). On ne s’en lassera jamais.


1. Tame Impala – Currents

Alors, surpris ? Fans depuis la première heure, on est très heureux et bluffés de voir à quel point le groupe australien a réussi sa mutation vers un univers beaucoup plus pop avec des tracks taillés pour les stades. Et même si on les préférait encore plus à leurs début, avec une liberté artistique plus forte, plus psyché, plus alternative, moins populaire finalement, force est de constatée que ce “Currents” est une nouvelle fois une très grande réussite.

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :