La bataille fait rage sur grand écran dans ce nouveau Avengers. Et après la projection aussi, entre les fans convaincus et les vrais déçus. On vous explique pourquoi on fait partie de la 2èm catégorie…

Voilà c’est dit : j’ai été déçue par ce Avengers Age of Ultron, surtout comparé au plaisir que j’avais pris à regarder et re-regarder le premier opus. Même si elle est très loin d’être un mauvais film, cette suite m’a laissée de marbre et m’a même dérangée sur de nombreux points. Tout d’abord, parce que j’y allais pour me vider la tête et lâcher quelques “Ahah“, “Ouais vas-y Thor, éclate le” ou autre “Quelle garce cette Romanoff elle est sublime“. Et que rien de tout ça n’est arrivé… Je suis restée stoïque sur mon siège, attendant un moment pour me faire décoller qui n’est jamais venu.

avengers age of ultron quicksilver

La faute à plusieurs paramètres : d’abord parce que cette suite force le trait du premier. Voulant réitérer les punchlines qui avaient fonctionnées, les dialogues sont avant tout fait de clins d’œil au premier film et attendent presque les rires enregistrés à la fin de la phrase. Ensuite, parce que le film souffre du syndrome que je nommerai “syndrome GOT“. Comprenez: comme dans Game Of Thrones, Avengers 2 veut montrer à l’écran absolument tous les personnages. Sauf qu’ils sont multipliés par 2 ici, puisqu’on retrouve tous les personnages secondaires de chaque film Marvel (comme War Machine ou Falcon par exemple), plus les Avengers classiques, plus de nouveaux personnages (Ultron, Vision, Scarlett Whitch et Quicksilver…). Résultat, chaque personnage a un traitement plus que limité dans le temps, et certaines ellipses narratives font donc du mal au récit.

On imagine qu’une version longue nous apporterait beaucoup plus de réponses, mais les personnages qui à tour de rôle disent “Oh je dois partir faire un truc” qu’on ne voit pas, et qui reviennent facilement ensuite dans l’action, sortant de nulle part, c’est un peu facile et surtout frustrant. Comme le fait de ne pas vraiment découvrir les nouveaux arrivants. Si l’on sent très bien que ce Age of Ultron est une gigantesque introduction pour la suite, ça fait de la peine de voir un personnage comme Quicksilver sous-utilisé. Celui de X-Men days of future past était 1000 fois plus jouissif à découvrir. Scarlett Witch elle, semble intéresser beaucoup plus Joss Whedon qui en fait le centre de l’attention.

Ensuite , et ce qui est tout de même regrettable, c’est que le gros méchant du film est un peu en mousse. Peut-être est-ce parce qu’il est un robot, mais difficile de trouver ce Ultron menaçant malgré ses actes. Pourtant, sa relation ambiguë avec Tony Stark est passionnante à découvrir, mais là encore, leurs scènes sont souvent coupées trop rapidement et l’intérêt redescend. Ajoutez à tout cela un placement de produit gigantesque de Samsung ou Beats et on a vite l’impression de regarder une grosse machine à sous un peu bancale.

Un fake Avengers s’est glissé sur ce gif, sauras-tu le retrouver ?

Mais malgré tout ça, Avengers of Ultron n’est pas pour autant un mauvais film. Ce serait mentir que de dire qu’on ne prend pas plaisir à le regarder. Le personnage de Vision est également une excellente surprise, et la relation entre Romanoff et Hulk est touchante. A défaut d’avoir leurs propres films, Hawekeye et Natasha Romanoff ont un peu plus de présence à l’écran et on nous en dévoile enfin plus sur leurs passés.

Niveau réalisation, Joss Whedon a également passé la vitesse au-dessus pour nous offrir des scènes d’action beaucoup plus fluides que dans le premier volet. Des ralentis bien placés, des effets spéciaux réussis, ce Avengers en impose. Enfin, même si toutes ces histoires mélangées sont brouillonnes et parfois difficiles à appréhender si on n’a pas vu tous les films Marvel ni lu les comics, Age of Ultron est d’une belle façon plus sombre et plus adulte que le 1er. Les héros grandissent, comme le public, et on a tout de même hâte de voir la suite de cette introduction, surtout quand on découvre la scène bonus habituelle après le générique. Et puis les Avengers restent les Avengers : leur répartie est imparable, difficile de ne pas rire avec eux… Alors ne boudez pas votre plaisir, foncez voir nos vengeurs préférés et faites-vous votre propre avis !

Author

Grande enfant qui donne son avis sur les films et les séries sur WAG. Et sur cine-nerd.fr . Et aussi sur welovecinema.fr ... Aime les acteurs et les expose sur ses avatars Twitter (@AnaBerno). Véritable pipelette à tendance bisounours, je suis pourtant Bretonne, donc mangeuse de crêpe têtue. Ce que je préfère sinon, c’est découvrir de nouveaux endroits à visiter et des nouveaux bars à tester entre amis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It