Annoncé comme le film de l’été, Les gardiens de la Galaxie sort aujourd’hui sur nos écrans. Le nouveau né des studios Marvel vaut-il alors le déplacement ?

les-gardiens-de-la-galaxie-photo-53cfabd1db683

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

Avant toute chose il nous faut à nouveau avouer notre ignorance totale sur l’univers Marvel. Bien sur depuis on a plus au moins compris qui en faisait partie (et qui n’en faisait pas partie) mais autant vous le dire maintenant : Groot, Rocket Raccoon ou encore Gamora appartenaient jusque la à monde inconnu pour nous. Bref, curieux face aux retours plus qu’enthousiastes de certains blogueurs on est allé le voir sans trop savoir à quelle sauce on allait être mangé.

Très vite on a du admettre le potentiel culte du film. Très drôle (merci la scène d’ouverture) plein d’auto dérision, voici un Marvel qui ne se prend pas au sérieux. L’humour utilisé est suffisamment intelligent pour séduire petits et se faire adorer des grands, les comiques de situation sont souvent très drôles et quelques blagues nous trottent toujours dans la tête plus de deux semaines après avoir vu le film. Oui, les Gardiens de la Galaxie c’est le genre de film fait pour plaire ! Le genre de film que tu regarderas avec tes potes où tu connaitras certains passages par cœur.

Peut être parce qu’on aura vu le film dans une salle déjà vouée à sa cause (Évitez absolument toute avant première au Grand Rex…) la répétition de cette recette aura fini par nous agacer. Une fois qu’on a compris que le film repose (uniquement) sur ses blagues, Les Gardiens de la Galaxie deviendra un très long moment à passer. Comme si tout le budget du fille était passé à réfléchir à des blagues… À un moment il aurait été malin de penser à un scénario qui tienne la route et à développer un peu plus ses personnages…

Vraiment lassés par les méchants très méchants (qui sont bêtes et qui ne font même pas peurs…) on ne pardonnera pas au film d’avoir autant sacrifié son fond. Copie de Star Wars, Star Trek et tout ce qui se fait déjà en matière de SF, Les Gardiens de la Galaxie n’apporte absolument rien de nouveau. Pénible alors de constater que le public n’en demande pas plus et se contente de ce genre de cinéma poussif…

Côté émotion il faudra là-aussi repasser. Elle est tout simplement absente du film. Impossible alors de s’attacher à qui que ce soit et de trouver une belle envolée. Si on se fout royalement du départ d’une mère, on se sera tout de même surpris à ressentir quelques frissons lors d’un sacrifice d’un arbre…

De notre côté on sauvera tout de même les 40 premières minutes et la BO vraiment sympa et la révélation Chris Pratt en héros malgré lui. On saluera aussi l’envie de réaliser un film sur l’acceptation de l’autre et l’amitié. Un film fun mais vraiment sans plus.

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It